Une médecin américaine prescrit des centaines de milliers d'opioïdes puis s'enfuit aux Bahamas

Sociétés

La clinique pour laquelle elle travaillait se trouve en Virginie-Occidentale, l’État américain le plus touché par les overdoses.

Les overdoses d’opioïdes sont un fléau aux États-Unis. En 2017, 49.000 personnes en sont mortes. Cela représente plus de 130 victimes par jour. Le nord-est du pays est particulièrement touché. L’État frappé du taux d’overdoses le plus élevé est la Virginie-Occidentale, où en 2016, cinquante-deux personnes sur 100.000 sont mortes d’une surdose de drogue.

Comme l’expliquait Adrienne Rey sur Slate, cette épidémie trouve sa source dans les années 1990, alors que les laboratoires pharmaceutiques poussaient pour la distribution d’un antidouleur miracle, l’OxyContin. Or ce médicament présente un fort risque d’addiction. Pire, il peut conduire à la consommation de drogues encore plus dangereuses, comme l’héroïne ou le Fentanyl.

Cela n’a pas empêché Katherine Hoover, une docteure installée dans une clinique en Virginie-Occidentale, de signer près de 130 ordonnances par jour pour des opioïdes. Entre décembre

 

450 dollars en cash pour une première ordonnance

En 2002, Hoover s’est installée à Williamson, une petite ville de 3.000 âmes. Situé dans un ancien bassin minier, le coin est peuplé d’anciens mineurs et nombre d’entre eux étaient déjà dépendants aux anti-douleurs en 2002.

Les enquêteurs du FBI estiment que Hoover et la clinique où elle travaillait, la Mountain Medical Care, ont exploité ces addictions. Chaque jour, des centaines de patients, dont certains faisaient plusieurs heures de route, affluaient dès 6 heures du matin pour renouveler leur prescription.

Pour une première ordonnance, la clinique facturait 450 dollars en cash, puis 150 pour un renouvellement. En dix ans, les deux pharmacies de Williamson ont distribué 20,8 millions de pilules d'Hydrocodone et d'Oxycodone. À tel point que le village avait hérité du surnom de Pilliamson (pill signifie pilule en anglais). Cet afflux ininterrompu a déchiré encore un peu plus le tissus social déjà endommagé par la banqueroute de l’économie du charbon. En 2009, il a aussi rapporté plus de 4,6 millions de dollars à la clinique.

Plusieurs médecins de la Mountain Medical Care ont été condamnés, mais pas Katherine Hoover. Après que le FBI a perquisitionné la clinique, elle et son mari se sont enfuis sur leur île privé des Bahamas où ils projettent de créer un complexe hôtelier nudiste. La médecin réfute le fait que son déménagement soit lié à la perquisition et affirme qu’elle veut se protéger après une tentative d’empoisonnement.

Les cas de surprescription sont très difficiles à poursuivre en justice. Il faut prouver que les patients n’avaient pas besoin des médicaments. Or Hoover affirme qu’elle n’a rien fait de mal. Elle a même déclaré à NBC News: «J’ai prescrit des narcotiques à des personnes qui avaient mal. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour les aider à avoir une meilleure vie.»


Lire la suite : Une médecin américaine prescrit des centaines de milliers d'opioïdes puis s'enfuit aux Bahamas


Articles en Relation

Après des semaines de télétravail en confinement, l'épuisement guette «C'est insatisfaisant pour nous, notre travail et nos clients comme pour notre famille, et surtout nos enfants.» | JBehrouz Mehri / AFP  Depuis ...
La nostalgie amnésique de «la France d'avant» est un séparatisme de la majorité Un journal d'époque annonce la Caravelle, voiture mythique de Renault des années 1960. | Pixel2013 via Pixabay C'était mieux avant, vraiment? Mieux p...
«Mon père m'a traitée de salope»: les adolescentes, victimes les plus fragiles d... Selon le ministère de l'Intérieur, 2.839 plaintes ont été déposées en France en 2019 pour «atteinte à la vie privée par diffusion d'images à caractère...
L'inceste fraternel, quand les parents de la victime sont aussi ceux de l'agress... «Les parents devraient être sensibilisés très tôt à l'existence d'agression sexuelle entre les enfants.» | Ava Sol via Unsplash Au sein d'une fratrie...
«Je ne me serais jamais imaginé qu'au bout d'un mois, on vivrait ensemble» «Peut-être que dans deux semaines, on en sera à la crise de couple!» | Soroush Karimi via Unsplash Quelques mois voire quelques semaines a...
Voici pourquoi votre chat s'installe toujours sur votre ordinateur Vous pouvez les pousser gentiment, ils finissent toujours par revenir. | Catherine Heath via Unsplash Et comment faire pour l'en dissuader....

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA