Un juge mexicain autorise deux personnes à consommer de la cocaïne

Sociétés

Elles pourront transporter, utiliser et consommer ce stupéfiant à condition de ne pas en faire commerce.

C'est une première au Mexique. Un tribunal de Mexico a ordonné à l'autorité sanitaire du pays, la Cofepris, de donner la permission à deux personnes de consommer de la cocaïne, mais pas d'en acheter ou d'en vendre. L'autorité sanitaire a déclaré que des mesures avaient déjà été prises afin de bloquer cette décision de justice. Le cas doit désormais être examiné par un panel de juges.

L'organisation Mexique uni contre la criminalité (MUCD) est à l'origine de ce procès. Sa mission est d'en finir avec la «guerre contre la drogue» et toute la violence qu'elle génère.

Ce procès fait partie de la stratégie de cette association pour légaliser les stupéfiants afin de lutter contre la criminalité liée aux trafics. Il intervient dans un contexte politique potentiellement favorable. Le président Andrés Manuel López Obradora promis de réformer l'approche prohibitionniste de la drogue, qu'il qualifie d'«intenable» en raison de la violence et des problèmes de santé publique qui en découlent.

Gestion alternative des drogues

En 2018, on a dénombré 33.341 homicides liés à la drogue au Mexique, un chiffre en augmentation.

Dans un communiqué, la MUCD a déclaré que ce cas représentait «une étape importante dans la lutte pour la construction d'une gestion alternative des drogues, afin de permettre [au Mexique] de rediriger ses efforts de sécurité et mieux s'occuper de la santé publique».

Ce processus de légalisation de la cocaïne est très incertain. Pour le cannabis, il a fallu trois ans avant qu'une affaire similaire atteigne la Cour suprême, laquelle a déclaré en 2018 que l'interdiction du cannabis récréatif était anticonstitutionnelle. Dans le cas de la cocaïne, il est plus probable que les juges décident que les risques de santé publique sont trop élevés.


Source : Un juge mexicain autorise deux personnes à consommer de la cocaïne


Articles en Relation

La «Trilogie du samedi» a créé des modèles féminins pour toute une génération «Pendant une soirée par semaine, je voyais des meufs considérées “banales” constamment sauver le monde.» | Affiches de Buffy contre les vampires, Char...
Dans les couples formés sur des applis, le malaise de l'anti-romantisme Aujourd'hui, s'en remettre aux algorithmes est «le deuxième moyen le plus courant pour les couples hétérosexuels de se rencontrer». | Alexan...
Annecy et Bayonne ou l'exode urbain des classes sociales aisées «Après plusieurs vacances en Haute-Savoie, nous nous projetions très bien à Annecy de par la proximité des montagnes, le lac pour les baignades estiva...
Oserez-vous porter un masque à votre effigie? Une idée à la fois totalement stupide et complètement géniale. | Diann Duthie, Christopher Miller, Bunny Giuliani, Daniel Cozzolino, Giuliani, Giulian...
«Je ne me serais jamais imaginé qu'au bout d'un mois, on vivrait ensemble» «Peut-être que dans deux semaines, on en sera à la crise de couple!» | Soroush Karimi via Unsplash Quelques mois voire quelques semaines a...
Masques en tissu: les petites mains invisibles derrière les promesses de l'État Clotilde Faure, l'une des couturières qui confectionne des masques en étant payée 360 euros pour cinq semaines de travail. | Jane Roussel  Les i...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA