Uber a traqué ses utilisateurs, même quand ils supprimaient l'application

Sociétés

Début 2015, dans les bureaux d'Apple à San Francisco, le patron d'Uber Travis Kalanick a eu un rendez-vous pour le moins mouvementé avec Tim Cook, PDG de la marque à la pomme. Et pour cause, comme le raconte le New York Times dans une grinçante enquête consacrée à Kalanick, Uber traquaient les iPhones de ses utilisateurs au nez et à la barbe d'Apple. Et ce même quand les clients supprimaient l'application.

«Dans une quête visant à faire d'Uber un leader dans le monde des transports de particulier, écrit le journal, M. Kalanick a volontairement refuser d'appliquer de nombreuses règles et normes, faisant marche arrière seulement quand il a été attrapé ou mis au pied du mur. Il a méprisé les règles de sécurité et de transports, a mené une offensive contre des compétiteurs retranchés et a capitalisé sur des flous légaux et des zones grises pour bénéficier d'un avantage commercial.»

Pour celui que rien n'arrête, pas même la loi, l'idée de berner Apple est née en 2014, cinq ans après la création d'Uber. La période était difficile pour l'entreprise, puisqu'elle affronter l'émergence de fraudes en Chine, où des chauffeurs mal intentionnés rachetaient des iPhones où l'application avait déjà été installée et créaient de faux comptes pour emmagasiner le plus de courses possible.

«Pour mettre fin à cela, les ingénieurs d'Uber ont assigné une identité persistente aux iPhones avec un petit bout de code, une pratique appelée “fingerprinting”. Uber pouvait alors identifier un iPhone et éviter de se faire avoir après qu'on ait supprimé ses données.»

Masquer

Seulement voilà, les règles d'Apple son très claires, le «fingerprinting» est interdit. Le but de la marque californienne étant d'assurer à ses utilisateurs qu'aucune de leurs données ne resterait sur le téléphone une fois qu'ils en changeraient. Pour outrepasser le règlement, Travis Kalanick a demandé à ses ingénieurs de bloquer les analyses en provenances des bureaux d'Apple, afin que les équipes de Tim Cook ne puissent pas détecter la magouille d'Uber.

Lors de la rencontre début 2015, le PDG d'Apple a donc demandé à Kalanick de cesser cette pratique, ou Uber serait retiré de l'App Store. Demande rapidement acceptée. «M. Kalanick était secoué par la réprimande de M. Cook, selon une personne qui l'a vu après la rencontre. Mais seulement momentanément. Après tout, M. Kalanick venait de faire face à Apple, et avait survécu. Il se battra de nouveau tôt ou tard.» Et quand on regarde la liste des innombrables polémiques auxquelles l'application de VTC a survécu, on ne peut qu'y croire.


Lire la suite : Uber a traqué ses utilisateurs, même quand ils supprimaient l'application


Articles en Relation

Un Russe porte plainte contre Apple car son iPhone l'aurait rendu gay Le plaignant accuse le géant de la tech de l'avoir «enlisé dans des relations homosexuelles». Un homme russe nommé D. Razumilov demande plus de 13....
Étant donné nos technologies actuelles, serait-il possible de devenir Batman? La barre est haute. | Serge Kutuzov via Unsplash Dans quelle mesure aurait-on besoin de s'entraîner? De quoi le costume serait-il fait? Qu'en es...
Vous devriez vraiment laisser un pourboire à votre chauffeur Uber Les conducteurs de VTC ne gagnent pas grand-chose, et ce n'est pas près de s'arranger. Vous devriez laisser un pourboire à votre chauffeur Uber plu...
Le record du marathon a-t-il été battu grâce à des chaussures trop performantes ... Depuis 2016, les records sur marathon se sont améliorés grâce à un modèle de baskets particulier. Certain·es y voient une remarquable innovation, d'...
Moi, Hide the Pain Harold, ancien ingénieur et mème légendaire Repéré par un photographe sur un réseau social défunt, ce paisible retraité hongrois dont le sourire coincé a inspiré des millions de détournements ...
YATEO, l’agence de marketing digital qui vous veut vraiment du bien Pousser ses clients à la dépense, sans résultat visible en termes de croissance? Très peu pour Yves Attias, le fondateur de l’agence YATEO. Fondée i...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA