Routes inondées, maison foudroyée, villages coupés du monde : les orages ont fait de gros dégâts - ladepeche.fr

Actualités

Les violents orages qui se sont abattus lundi sur la région ont fait des dégâts, notamment sur les routes, et provoqué des inondations.  

D’après le site météo Keraunos, plus de 45 000 éclairs ont été enregistrés dans le sud de la France, lundi, avec notamment une activité plus marquée sur l’Aveyron et la Haute-Garonne. Dans le département justement, les pompiers, ont effectué une centaine d'interventions. 

Une maison foudroyée part en fumée près de Toulouse

Vers minuit, un camping inondé a dû être évacué à Casties-Labrande, près de Muret et la vingtaine d'occupants a été relogée par la mairie. A Plaisance-du-Touch, la foudre est tombée sur une maison, qui a pris feu et qui a été totalement détruite par l'incendie. La dame de 85 ans qui y vivait n'a heureusement pas été blessée. 

Saint-Béat inondé

Sur la RN 125, dans la traversée de la commune de St-Béat, dans le sud de la Haute-Garonne, suite à une inondation, l'axe a été coupé à la circulation dans les deux sens de circulation en fin de nuit entre les deux ponts franchissant la Garonne et ce pour une durée indéterminée. Une déviation locale a été mise en place par l'emprunt obligatoire à tous les véhicules du tunnel de St-Béat, qui a été inauguré lundi 30 avril dernier et qui permet de détourner du village le trafic des camions qui transitent tous les jours entre la France et l’Espagne. La route a été réouverte en fin de matinée. 

Eboulements dans les Hautes-Pyrénées

Dans les Hautes-Pyrénées, vers Cauterets et le Val d'Azun, des routes ont été également été coupées par des éboulements de roches et de terre, dont un qui a emporté une voiture vers Gaillagos, mais sans dommage humain. Les pompiers sont intervenus à de multiples reprises tandis que les gendarmes ont sécurisé les voies concernées par ces éboulements. 

Villages coupés du monde en Ariège par une coulée de boue de 7 mètres de haut

Les violents orages qui se sont abattus la nuit dernière sur l'Ariège ont causé plusieurs dégâts sur le réseau routier du département, particulèrement dans le Haut-Couserans, où une coulée de boue de 100 mètres de large et 7 mètres de haut a coupé la D4, à la sortie du village de Bonac-Irazein. Les villages de Sentein et Antras et les centaines d'habitants y résidant, étaient encore coupés du reste du département ce mardi matin. Des spécialistes du RTM (restauration terrain de montagne) vont se déplacer sur les lieux car les pompiers ne peuvent pas agir pour le moment. "La situation n'est pas stabilisée, ça coule encore, indique un officier. On va avoir une météo favorable sur les douze prochaines heures, c'est tout ce que je peux dire.". Un véhicule des pompiers du centre de Sentein, parti en intervention avant la coulée de boue, ne peut plus regagner la base. Il est bloqué du côté de Bonac-Irazein.


Toujours en Ariège, la forte crue de la rivière Lez aurait emporté un camping-car stationné sur un terrain privé de la commune de Bonac-Irazein. Le Lez a été enregistré à une hauteur de 2,57m à 4 heures cette nuit à la station d'Engomer, son plus haut niveau depuis 1992. Son débit de base, déjà important du fait d'un hiver et d'un début de printemps très pluvieux, a été multiplié par cinq, avec une pointe à 225 m3 par seconde. 


Lire la suite : Routes inondées, maison foudroyée, villages coupés du monde : les orages ont fait de gros dégâts - ladepeche.fr


Articles en Relation

Comment lutter contre l'humidité chez soi ? L'apparition de l'humidité dans une maison tient à trois causes principales qui parfois se conjuguent. Il existe de multiples moyens d'action cont...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA