Réforme de l'ISF : Edouard Philippe « ouvert » à une hausse des « taxes spécifiques » sur certains biens de luxe - Le Monde

Actualités

Dans une interview à Libération du mercredi 4 octobre, le premier ministre, Edouard Philippe, défend l’action de son gouvernement et les orientations économiques prises. Alors que François Bayrou a critiqué un budget « déséquilibré », le chef du gouvernement estime que cette critique « ne correspond pas à la réalité ». « Beaucoup de mesures redistribuent du pouvoir d’achat vers les plus faibles et les classes moyennes », se défend-il.

Il revient également sur la réforme de l’impôt sur la fortune (ISF) qui, selon lui, « ne marche pas », qui a fait « fuir le capital » et qui va devenir un « impôt sur la fortune immobilière ».

« En quinze ans d’ISF, on a fait partir 10 000 contribuables représentant globalement 35 milliards de capital. Et quand ils sont partis, ils ne payent pas non plus l’impôt sur le revenu. Si on avait un ISF qui ne faisait pas partir les gens, je ne le supprimerais pas. »

La droite dans le viseur d’Edouard Philippe

Mais cette réforme suscite de nombreuses interrogations, notamment sur la question de la taxation des « signes extérieurs de richesse », comme les yachts qui sont exclus du champ du nouvel ISF. Dans Libération, Edouard Philippe se dit ainsi « ouvert » à une hausse des « taxes spécifiques » sur certains biens de luxe, par exemple « les grosses cylindrées polluantes », qui seront exclus en 2018 du champ de l’impôt sur la fortune (ISF).

Critiqués par la gauche, les ministres de l’économie et des comptes publics, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, s’étaient également déclarés ouverts à la possibilité de taxer certains « produits ostentatoires ».

 

Dans cet entretien, le premier ministre s’en est, par ailleurs, pris à la position des Républicains, parti dont il est pourtant issu : « C’est normal que l’opposition s’oppose. Même lorsqu’elle dit le contraire de ce qu’elle disait avant. »

« C’est fascinant sur les contrats aidés, c’est fascinant sur les dotations aux collectivités, c’est fascinant aussi sur les retraités qui auraient payé plein pot l’augmentation de la TVA, qui était au programme de la droite. Je ne m’interroge plus sur ces incohérences. »

Et sur le projet de loi antiterroriste, adopté mardi en première lecture par l’Assemblée nationale, M. Philippe rappelle que le texte a été « jugé “liberticide” par la droite sénatoriale, avant d’être jugée “laxiste” par la même droite à l’Assemblée ».


Lire la suite : Réforme de l'ISF : Edouard Philippe « ouvert » à une hausse des « taxes spécifiques » sur certains biens de luxe - Le Monde


Articles en Relation

Claudia Conway, la star de TikTok qui ébranle la Maison-Blanche 'est sur TikTok que Claudia Conway a révélé que sa mère, ex-conseillière de Donald Trump, avait été testée positive au Covid-19.  Connue pour se...
Avec les «Chevaliers du zodiaque», préférez l'original à la copie Depuis sa création en 1986, «Saint Seiya» (en VO) fait figure de référence absolue, bien aidé par son adaptation animée. Le reboot lancé sur Netflix e...
Avoir le permis sans prendre le volant: pourquoi les femmes laissent leur conjoi... Si les femmes ont tendance à avoir peur en voiture, c'est parce que les stéréotypes de genre leur ont ancré cette idée dans la tête. | kaluci via Unsp...
L'ambassadeur des États-Unis au Mexique est devenue une star de Twitter Il a ceci d'une personne joviale qui l'éloigne des discours et politiques américaines souvent désagréables à l'égard du Mexique. | @USAmbMex via ...
Chez Clint Eastwood, les héros se cachent pour pleurer C'est une constante chez l'acteur-réalisateur: les attributs de ses personnages finissent inlassablement par devenir un poids, voire même par causer l...
Quel plan de survie pour l'humanité si un astéroïde fonçait sur la Terre? Coloniser Mars serait une solution, mais vingt ans sont trop courts pour y arriver. | 9866112 via Pixabay La réponse de Corey S. Powell, au...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA