Pourquoi le taux de votre prélèvement risque encore de changer ?

Economie

Une baisse de l’impôt sur le revenu est prévue dans la loi de finances de 2020.

Le projet de loi de finances en cours de discussion au parlement prévoit une baisse de l’impôt sur le revenu pour un montant global de 5 milliards d’euros, concentrée sur les classes moyennes.

Cette baisse concerne l’impôt dû au titre des revenus de 2020. Concrètement, la première tranche du barème devrait être abaissée de 14 % à 11 % et le mécanisme de la décote serait aménagé. Au total, 16,9 millions de foyers fiscaux devraient bénéficier de cet allégement, avec un gain moyen de l’ordre de 303 euros.

Le hic ? Compte tenu du mode de calcul de l’impôt, les contribuables ne devraient en voir les effets qu’au moment du paiement définitif de l’impôt de 2020, c’est-à-dire pas avant le courant de l’été 2021. Pour leur permettre de mesurer l’incidence de cette réforme sur leur feuille de paie dès le mois de janvier prochain, le gouvernement a donc décidé d’en anticiper les effets.

Modifié à partir du mois de janvier 2020

Concrètement, le taux de prélèvement à la source qui s’applique à vos revenus depuis le mois de septembre dernier et qui aurait dû s’appliquer jusqu’en août 2020 devrait à nouveau être modifié à partir du mois de janvier 2020. 

Par exemple, un célibataire avec des revenus de 2 000 euros par mois devrait voir son taux passer de 6,8 % à 4,5 %, dès le mois de janvier prochain, soit un gain de 46 euros par mois. Pour un couple marié avec deux enfants et des revenus de 5 000 euros par mois, le taux serait abaissé de 5,6 % à 4,3 %, soit un gain mensuel de 65 euros par mois.

Les contribuables ne devraient en voir les effets qu’au moment du paiement définitif de l’impôt de 2020, c’est-à-dire pas avant le courant de l’été 2021

Mais attention, cette baisse ne sera pas forcément représentative de l’allégement d’impôt dont vous allez réellement profiter. Car ces « nouveaux » taux ont été calculés à partir des dernières informations à la disposition de l’administration fiscale, celles relatives à l’année 2019.

En cas de variation importante de vos revenus ou de vos charges entre 2019 et 2020, variations qui par définition ne pourront être connues par le fisc qu’au printemps 2021, après le dépôt de votre déclaration de revenus de 2020, des régularisations sont à prévoir, régularisations qui pourront se traduire si vos revenus ont augmenté par un supplément d’impôt à payer !


Lire la suite : Pourquoi le taux de votre prélèvement risque encore de changer ?


Articles en Relation

Covid-19: la France, championne des dépenses publiques sociales La situation devrait s'améliorer dans les prochains mois, mais cette reprise s'annonce inégale selon les pays. | Alexandre .L via Unspl...
Vendôme est-il une place, une ville ou une marque de luxe? Le quartier Rochambeau à Vendôme, où le groupe Vuitton a racheté plus de 800 mètres carrés d'un bâtiment historique. | Daniel Jolivet via Flickr La s...
Bienvenue dans le monde des pistonnés de la Formule 1 Le pilote Mick Schumacher (à g.), fils du célèbre Michael Schumacher (à d.), sept fois champion du monde. | Patrick Hertzog, Andrej Isakovic / AF...
GameStop, la revanche des petits porteurs sur les loups de Wall Street? Pas si s... Un magasin GameStop, à New York. | Spencer Platt / Getty Images North America via AFP  Des investisseurs individuels qui font plonger des fonds ...
Les petits patrons français en grand danger de burn-out «Je me demande sans cesse comment je vais nourrir mes enfants, si je vais finir par m'en sortir», s'inquiète Ludivine Cuchor, propriétaire d'un b...
Le surplus d'épargne dû au Covid-19, un problème de (pays) riches Le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance français, Bruno Le Maire, lors d'une rencontre avec la directrice de l'Organisation mondiale ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA