Pourquoi avons-nous des chiens?

Sociétés

Qui s'est dit, un jour, «J'en veux un»? | Anna Dudkova via Unsplash

Deux études scientifiques viennent d'éclairer les débuts de l'amitié entre notre espèce et les loups.

Jet est tellement de choses. Il est mon compagnon canin, un pilleur de poubelles, la sentinelle du facteur, un irrépressible renifleur de visages et un réveil de secours. Chaque matin, lorsqu'il entend «Eye of the Tiger» de Survivor résonner sur mon téléphone, il remue la queue près du mur, ce qui produit un chapelet de coups secs puis, avec ma permission, saute sur le lit.

C'est à ce genre de moments, plaqué par un berger allemand d'une bonne trentaine de kilos et comptabilisant mentalement le nombre de poils noirs qui se sont incrustés dans ma couette, que j'en viens à me demander: «Mais au fait, pourquoi avons-nous des chiens? Ils sont adorables, mais ce sont aussi des carnivores qui sentent fort et font beaucoup de bruit.»

Comme vous le savez sans doute, les chiens ont été domestiqués à partir du loup gris, ou d'un de ses ancêtres (le processus n'a rien d'une ligne droite entre la bête sauvage et l'animal domestique). Ce sont à ces origines que nous rendons littéralement hommage lorsque nous achetons des croquettes au packaging fleurant bon l'appel de la forêt ou discutons pour savoir qui est «l'alpha» dans une portée de chiots adorables.

En outre, les chiens ont probablement été domestiqués plus d'une fois –nos compagnons pourraient être issus d'un processus relativement récent en Eurasie occidentale. Mais une nouvelle étude publiée dans la revue PNAS, situant l'origine de certains des premiers chiens durant la dernière période glaciaire, il y a environ 23.000 ans, a attiré mon attention.

Rencontre à l'ère glaciaire

Telle est la scène primordiale, selon cet article, de nos toutes premières interactions avec les ancêtres des chiens. Une époque de glaciers à perte de vue par le monde, sans aucun équivalent depuis lors. Autour de ces géants de glace, une grande partie de l'espace habitable était constitué de prairies froides où erraient les mammouths et les lions. On en déduit qu'en Sibérie, les loups et les humains ancestraux se partageaient un même territoire.

Par rapport aux glaciers, les oasis de toundra gelée occupaient une surface relativement limitée. C'est là que les hommes et les loups devaient se lécher les babines en surveillant les herbivores qui broutaient la steppe glaciale. Les circonstances avaient rapproché ces deux espèces sociales.

Voir Jet comme le parent éloigné d'un chiot de l'ère glaciaire est rigolo. Mais qui, dans la toundra, a regardé les loups et tous leurs crocs et s'est dit: «Trop mignon, j'en veux un»? C'est typiquement le genre de réaction que j'aurais pu avoir, tant j'aime les créatures menaçantes, ce qui me vient probablement de ma relation déjà ancienne avec les chiens....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Pourquoi avons-nous des chiens?

Articles en Relation

Nos conversations sont orchestrées comme des œuvres musicales «mh», «ah» ou «voilà» font partie des formes les plus fréquemment produites par les locuteurs. | Christin Hume via Unsplash Parler du temps qu'il fai...
Les Clarks, summum du cool en Jamaïque Synonyme de décontraction, attribut badass, mais classe, la paire est portée par celui «qui veut montrer d'où il vient». | Pkilla Pressure via Fl...
Ces jeux vidéo dont les racistes sont les héros Dans «Jesus Strikes Back», les joueurs peuvent notamment incarner Donald Trump et tirer sur la population. | Capture d'écran via YouTube Des groupes ...
Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage Mettre l'organisation des réjouissances sur pause permet de prendre conscience de la contrainte qu'elles représentent. | Foto Pettine via Un...
«J'ai toujours galéré pour les pantalons»: quand la mode reste bloquée sur les n... La taille la plus répandue chez la femme en France serait le 40, selon une étude de l'IFTH. | Steven Lasry via Unsplash Lorsqu'on est ...
Le camping, parfait pour des vacances avec distance physique «La nature permet de prendre des distances sociales sans y penser», selon Josh Lesnick, président et chef d'opération d'une entreprise de camping...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA