Obésité : vote de la nouvelle taxe sur les sodas - Franceinfo

Actualités

La taxe appliquée à la plus célèbre boisson sucrée sera pratiquement triplée selon la nouvelle formule de la "taxe soda" votée dans la nuit du 26 au 27 octobre à l'Assemblée nationale. Son objectif est de lutter contre l'obésité en incitant les industriels à réviser leurs formules. En tête des dosages les plus importants se trouve la boisson américaine à la caféine avec près de 11 g de sucre par litre, mais elle est suivie d'assez près, autour de 10g/l par des sodas à l'orange avec ou sans pulpe, ou encore l'ingrédient clé des "tonic".

Dans un large consensus, les députés ont voté par 80 voix contre trois un amendement porté par le rapporteur général du projet de budget de la Sécurité sociale, Olivier Véran (LREM, ex-PS).

Protéger la santé des enfants

Le dispositif a pour "seul objectif, celui d'aider la santé des enfants", et d'éviter "les risques d'obésité et de diabète de type 2", a affirmé M. Véran, médecin de profession, qui s'était déjà engagé sous le précédent quinquennat sur ces questions. Dans la présentation de son amendement, il cite les travaux de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) selon lesquels "20% des adultes ont des apports en sucres excessifs, au-delà de 100 g par jour, (...) et que cette limite, pourtant déjà élevée pour des populations vulnérables comme les enfants et les adolescents est dépassée par 20% des 3?10 ans".

Le député cite aussi une récente étude de l'INRA qui montre que "15 à 27% des sucres ajoutés proviennent des boissons sucrées" et que "les consommateurs excessifs de ces sucres doivent réduire leur consommation de boissons sucrées (hors jus de fruits) de 66% pour atteindre les recommandations nutritionnelles de l’Organisation mondiale de la santé".

Une incitation à réduire les doses de sucre

Le nouveau barème remplace les 7,53 euros prélevés par hectolitres depuis 2013, quelle que soit la quantité de sucres ajoutés présente dans la boisson. Désormais la taxation se déclenchera à partir de 1 gramme de sucre pour 100 ml. Elle progressera jusqu'à une vingtaine d'euros par hectolitre pour un produit dépassant 11 g de sucres ajoutés pour 100 ml. Cela incitera les industriels à réduire "même d'un gramme" le taux de sucre, selon M. Véran.

Initialement, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait semblé réticente, jugeant notamment que cela revenait "quelque part (à) taxer les personnes les plus pauvres", plus consommatrices de boissons sucrées, préférant l'éducation à la santé. Mais elle a ensuite dit partager "pleinement" l'objectif de santé publique de l'amendement et souligné que la mesure "ne vise pas à gagner de l'argent" mais est une "simple reformulation d'une taxe pour la rendre plus efficace".


Lire la suite : Obésité : vote de la nouvelle taxe sur les sodas - Franceinfo


Articles en Relation

Une app de livraison transforme des pizzas en argent gratuit Tout commence lorsqu'un restaurateur réalise que sa pizzeria est listée sur DoorDash –ce qu'il n'a jamais demandé. | Prime Cinematics via Pexels ...
Comment lutter contre l'humidité chez soi ? L'apparition de l'humidité dans une maison tient à trois causes principales qui parfois se conjuguent. Il existe de multiples moyens d'action cont...
Les 20 séries les plus attendues de 2020 Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a trop de séries. Heureusement, on est là pour vous aider à faire le tri et on pense que celles-ci vaudront le ...
D’où vient le tanin du vin ? Le vin, tout le monde le sait, est produit à partir de raisin. C'est dans le raisin que se cachent en fait les tanins... mais pas que dans le rais...
Comment les perceptions de nos cinq sens deviennent des souvenirs On ne peut pas asssocier la mémoire à un seul lieu, mais l'hippocampe est un passage obligé. | Natasha Connell via Unsplash Il n'y pas une seule régi...
Chez Clint Eastwood, les héros se cachent pour pleurer C'est une constante chez l'acteur-réalisateur: les attributs de ses personnages finissent inlassablement par devenir un poids, voire même par causer l...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA