Obésité : la génétique contrée par la consommation de fruits et légumes

Santé

Manger beaucoup de fruits et légumes pourrait permettre aux personnes génétiquement prédisposées à devenir obèse à ne pas le devenir.

Génétique, alimentation, activité physique inexistante, stress psychologique, polluants, environnement, conditions socio-économiques et culturelles, offres alimentaires... Il serait possible de continuer la liste encore. Une infinité de causes peuvent déterminer l'obésité qui est une maladie complexe. Si on ne peut pas faire grand-chose sur le versant génétique, on possède le pouvoir d'agir sur notre alimentation et, de ce fait, d'engendrer des actions épigénétiques utiles.

Le saviez-vous ?

Les troubles du comportements alimentaires sont très présents chez les obèses (surtout chez les femmes). Selon une étude tunisienne, 60 % de la population obèse tunisienne souffre d'hyperphagie et de compulsions alimentaires, 72 % d'accès boulimique et 70 % développent un Binge Eating Syndrome (hyperphagie incontrôlable associée à des compulsions féroces).

L'alimentation, le meilleur remède

Dans cette étude parue dans The American Journal Of clinicat Nutrition, une équipe internationale de chercheurs a voulu connaître l'impact d'une consommation renforcée en fruits et légumes sur les personnes génétiquement prédisposées à devenir obèses.

Les scientifiques ont créé un score de risque génétique à l'aide des gènes cibles et de 77 indices de masse corporelle (IMC) associés. Le score pouvait alors varier de 0 à 154, chaque point représentant un allèle à risque. Plus le score était élevé, plus le risque de développer une obésité était grand.

 La forte consommation de fruits et légumes a plus d'effets chez les personnes prédisposées à prendre du poids. © rawpixel.com, Pexels

La forte consommation de fruits et légumes a plus d'effets chez les personnes prédisposées à prendre du poids. © rawpixel.com, Pexels


Ensuite, les investigateurs ont observé l'évolution de ce score selon la consommation de fruits et légumes chez une cohorte américaine de plus de 13.000 personnes tous les 5 ans, pendant 20 ans. Il se trouve que les personnes qui avaient le plus haut niveau de risque étaient les personnes pour lesquelles une forte consommation de fruits et légumes avait le plus d'effet sur la prise de poids et l'IMC.

Toutes choses égales par ailleurs, les bénéfices observés étaient plus importants concernant la consommation de baies, d'agrumes et de légumes à feuilles vertes. La réduction du risque génétique était indépendante de la teneur en fibres ou de la charge glycémique des végétaux. Que vous soyez obèse ou en surpoids, la consommation de fruits et légumes doit être le pilier de votre alimentation. Cette étude ne fait qu'enfoncer un peu plus le clou pour marteler que la consommation de ces derniers ne peut être que bénéfique -- voire salvatrice -- pour la santé.

Ce qu'il faut retenir
  • L'obésité est une maladie complexe influencée par les gènes et l'environnement.
  • La consommation de fruits et légumes peut limiter la prise de poids « génétique ».
  • Les fruits et légumes doivent être davantage consommés quel que soit votre état de santé.

Source : Obésité : la génétique contrée par la consommation de fruits et légumes


Articles en Relation

Que valent vraiment les masques en tissu fabriqués à la maison contre le coronav... «À la guerre comme à la guerre», répondent les soignant·es qui manquent de moyens au mot d'ordre du président Macron. | Sophie Cmbr  Confectionn...
Idée reçue: tomber enceinte après 35 ans, c'est plus compliqué La peur des 35 ans est ancrée au point que certaines femmes au début de la trentaine ont l'impression d'être rattrapées par leur «horloge biologique»....
La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires Malgré les acquis scientifiques et médicaux, la somme des inconnues a pesé lourd dans l'opinion publique. | Engin akyurt via Unsplash Malgré les acqu...
Coronavirus, premières espérances de traitement par des médicaments «Tout est prêt, nous n'attendons plus que les médicaments», expliquait il y a quelques jours le Pr Yazdan Yazdanpanah chef du service des maladies inf...
Comment les médecins pourraient-ils en venir à trier leurs malades du coronaviru... Une équipe médicale évacue un patient atteint du Covid-19 à l'hôpital Emile Muller de Mulhouse, saturé, le 17 mars 2020. | Sébastien Bozon /...
Le Pr Didier Raoult sera-t-il condamné à ne plus pouvoir exercer? Didier Raoult le 27 août 2020 à Marseille. | Chistophe Simon / AFP Le microbiologiste est attaqué devant l'Ordre des médecins et visé par u...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA