Notre sélection des meilleures tables pour voyager assis à Paris

Vie Pratique

En tête, le Japon (28 tables), devant la Chine (9 tables), la Thaïlande (7 tables) et le Vietnam (2 tables). Et les chefs français ne se privent pas de surfer sur cette appétence pour l'exotisme, la création, les épices...

Spoon 2

Cette avancée des nourritures exotiques, Alain Ducasse l’a bien vue. Le grand chef landais et monégasque vient d’ouvrir Spoon 2 dans le palais Brongniart, en lieu et place du Terroir Parisien lancé par Yannick Alleno. La cuisine très française (omelette aux crustacés) est supplantée par une kyrielle de plats du monde: une soupe thaïe «youm koumg» (14 euros), un chili «sin» carne mexicain (10 euros), un crevette cake katsuoboshi à la bonite (12 euros), des tacos à l’avocat et haricots noirs mexicains (8 euros) et des ailerons de volaille au piment rouge et poivre du Sichuan (12 euros).

De la cuisine apparente, dirigée par Gianluca Bennardo venu du restaurant étoilé de la Tour Eiffel géré par Alain Ducasse, sortent des plats crus: la dorade au piment, poivre et gingembre (12 euros), le saumon à l’oignon rouge et maïs (10 euros) et le thon albacore sauce ponzu, soja et agrumes (14 euros)… tout cela est bien fait, mais les plus réussies, les plus achevées de la vingtaine d’assiettes d’ailleurs sont les raviolis de crevettes épicées (12 euros les quatre), et les wonton (raviolis) de porc au chou et gingembre (10 euros) cuits minute –le vrai goût cantonais.

Côté viandes, voici le suprême de volaille Tandoori à l’indienne (24 euros), le bœuf au piment vert, très épicé, façon thaïe (28 euros) et l’épaule d’agneau frottée, zahtar au yaourt et à la coriandre (26 euros), très parfumée.

Pour les gourmets amateurs de sensations buccales, le curry rouge de gambas à la mode thaïlandaise (22 euros) et le cabillaud au lait de coco, mangue sucrée/salée (24 euros): un vrai dépaysement par la nourriture.

Au Spoon 2, pastilla au lait © Pierre Monetta

Des six desserts, la pastilla au lait est impeccable (8 euros) et le Spoon mojito est fait comme à Cuba (9 euros). On boit des vins de tous pays dont un chardonnay d’Afrique du Sud élégant et frais (12 euros le verre). À noter que le Spoon, 2 au décor très contemporain, avec son bar circulaire, est plein le soir et à midi. Le bento maison (32 euros) rassemble des plats du jour. Un voyage gustatif aux multiples étapes.

• 25 place de la Bourse 75002 Paris. Tél. : 01 83 92 20 30. Carte de 20 à 50 euros. Pas de fermeture. Voiturier.

TaoKan

C’est à Hong Kong, où il faisait des affaires dans l’orfèvrerie de luxe, que Christophe Daine s’est toqué de la cuisine chinoise: les plats à la vapeur, les dim sum, la sauce soja, les raviolis, les rouleaux de printemps et autre bœuf de Kobé massé à la bière.

De retour en France, le Français devenu un fin connaisseur des spécialités cantonaises ouvre un premier TaoKan («la joie qui protège») à Saint-Germain-des-Prés, tenu par un chef chinois rompu aux secrets de ces préparations épicées, croquantes et si attachantes. Le maestro invente le croustillant de canard en sauce (15 euros), des ravioles de foie gras (13 euros) et des nems au chocolat (10 euros).

Rouleaux de printemps au restaurant TaoKan. Via Facebook.

Le succès aidant, le quadra français distingué et cultivé crée une seconde adresse derrière le Meurice, à deux pas des Tuileries. Le cadre est plus raffiné, les tables en bois bien séparées, deux salles confortables et fréquentées par de fins becs qui raffolent de plats épicés à bons prix.

La carte est du même style, abondante en plats variés: tartare de Saint-Jacques (11 euros), dim sum à la langouste (14 euros), au crabe (12 euros), nouilles chinoises (7 euros), et le bar à la vapeur sauce soja accompagné de crêpes au thé vert (10 euros)...

On a l’embarras du choix parmi ces variations sur les gourmandises de là-bas. On boit du saké chaud ou froid (15 ou 20 euros le verre) ou des vins français. Accueil prévenant, prix décents.

• TaoKan Saint-Germain. 8 rue du Sabot 75006 Paris. Tél. : 01 42 84 18 36. Menus au déjeuner à 24 et 29 euros. Carte de 54 à 55 euros. Fermé dimanche midi. Voiturier.

• TaoKan Saint-Honoré. 1 rue du Mont Thabor 75001 Paris. Tél. : 01 42 61 97 88. Menus au déjeuner à 28, 38 et 70 euros. Carte de 54 à 55 euros. Fermé dimanche midi. Voiturier.

Lire la suite sur Slate.fr - Notre sélection des meilleures tables pour voyager assis à Paris

Articles en Relation

10 terrasses parisiennes pour ravir les gastronomes Terrasse de l'Apicius, dans le VIIIe arrondissement. | Romain Laprade  Une sélection de tables de qualité pour retrouver la joie d'aller au rest...
Douze restaurants parisiens de 20 à 35 euros au déjeuner À la Cucina Mutualité, les paccheri à la joue de bœuf fondante. | Aurélie Miquel  Une sélection de tables de bon rapport prix-plaisir. Anicia ...
Vive effervescence dans la bonne restauration parisienne À La Fontaine Gaillon, le foie gras poêlé parfumé à la myrrhe | © Maxime Ledieu  De chouettes adresses à garder sous le coude. Marc Veyrat, pro...
15 adresses parisiennes pour fêter la réouverture des restaurants Chez Guy Savoy à la Monnaie de Paris, le homard-carottes, jus de homard et sarrasin torréfié. | Laurence Mouton  Le moment tant attendu par les ...
Qu'est-ce qu'un restaurant médiocre? Au restaurant Dessirier, le vol-au-vent au homard, coquillages et crustacés | ©restaurantDessirier  On a (malheureusement) trouvé un exemple. V...
Sélection des nouveaux étoilés Michelin de Paris et de restaurants de qualité pr... Au Sergent Recruteur, l’oignon doux confit et caramélisé, mousseline légère de pommes charlotte et hareng | Romain Zarka Le guide rouge a accordé la ...

VIATOR ACTIVITES

BONNES AFFAIRES