« Notre pays doit disposer de puissants services de renseignement »

Politique

Pour agir efficacement dans l’ombre, notre pays doit renforcer les moyens des services de renseignement, proposent Hugues Moutouh et Jérôme Poirot dans une tribune au « Monde ».

Tribune. Depuis quelques jours flotte en Europe comme un parfum de guerre froide. Rien ne va plus entre Londres et Moscou, qui ont ouvert un cycle interminable de représailles. A l’origine de cette crise internationale se trouve une affaire d’espionnage désormais bien connue : un homme, d’origine russe, a été retrouvé inconscient sur un banc public dans un parc à Salisbury, en compagnie de sa fille. Tous deux ont été victimes d’une tentative d’assassinat à l’aide d’un puissant agent chimique innervant, le Novitchok, une substance aux effets dévastateurs mise au point à la fin de l’ère soviétique.

La victime, Sergueï Skripal, est un ancien colonel de la direction centrale du renseignement de l’armée russe. Condamné à la prison dans son pays pour avoir vendu des secrets aux Britanniques, il avait été échangé, quelques années auparavant, contre des agents russes retenus aux Etats-Unis et vivait depuis lors en Angleterre.

Traitement des agents doubles ou des transfuges

Ce qui ressemble à s’y méprendre à une exécution n’est pas inédit dans la longue histoire mouvementée du renseignement. Chacun se souvient des célèbres coups de « parapluie bulgare », dont la pointe rétractable était enduite de ricine ! La règle générale est que les services évitent de s’entre-tuer, sauf cas extrême. La coutume est plutôt d’inviter les indésirables à quitter le territoire, avec plus ou moins de publicité selon les cas. Ainsi, François Mitterrand avait-il expulsé quarante-sept agents soviétiques sous couverture diplomatique en 1983 et cinq Américains en 1995. Il en va tout autrement de ceux qui sont considérés comme des agents doubles ou des transfuges.

« La coutume est plutôt d’inviter les indésirables à quitter le territoire, avec plus ou moins de publicité selon les cas »

Certains services de renseignement, les russes, en particulier, sont connus pour la façon particulièrement implacable avec laquelle ils les traitent : ils doivent mourir,...


Lire la suite : « Notre pays doit disposer de puissants services de renseignement »


Articles en Relation

La France, en manque de confiance, déprime Ce niveau de défiance est beaucoup plus élevé dans notre pays que dans tous les pays européens de niveau économique comparable. | Annabelle Sheme...
Pour ne pas être traité de raciste, Sarkozy le devint dans ses mots Je ne m'étonne pas qu'après avoir parlé d'Aimé Césaire, quelques minutes après, Nicolas Sarkozy se soit aventuré dans une sentine de l'esprit, une voi...
Dis-moi comment tu envisages la fin du monde, je te dirai pour qui tu votes L'Ifop et la Fondation Jean Jaurès ont lancé en octobre 2019 une enquête sur l'adhésion à la thèse de l'effondrement de notre civilisation à brève éch...
Covid-19: le gouvernement a négligé notre manière d'agir (et de penser) Le Premier ministre français Édouard Philippe et le ministre français des Solidarités et de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse à P...
Le président Macron veut lutter contre les ingérences de la Turquie en France Attendu à Mulhouse, son discours devrait aborder le thème de la reconquête républicaine, selon l'Élysée. | Ludovic Marin / AFP  Inquiétude ...
Macron a tout à gagner à dévoiler ses sources scientifiques sur le coronavirus Une famille rennaise devant la deuxième allocution d'Emmanuel Macron sur l'épidémie de Covid-19, le 16 mars 2020. | Damien Meyer / AFP  Afi...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA