Mougins et Saint-Jean-de-Luz, deux idées d'un été réussi

Vie Pratique

La Côte d’Azur et la Côte basque sont parmi les régions françaises les plus en vogue pour la parenthèse estivale –et les plaisirs de bouche.

1.Mougins (Côte d'Azur)

Sur les hauteurs de la vallée cannoise, entre la montagne et la mer, le village de Mougins –environ 18.000 habitants– s’est forgé une image gastronomique flatteuse grâce au maire, le docteur Richard Galy, et à ses adjoints qui ont inventé en 2006 les Étoiles de Mougins, un rassemblement annuel à la mi-juin de grands cuisiniers français et étrangers invités à offrir à la population locale des dizaines de démonstrations de cuisine gratuites ou payantes (de 5 à 20 euros), des conférences, des dégustations d’huile d’olive, d’eaux-de-vie au cœur du village provençal.

C’est là que Pablo Picasso (1881-1973) a vécu ses dernières années au Mas de Notre-Dame-de-Vie (800 mètres carrés, 35 pièces) et où il a achevé son parcours de génie cubiste: 60.000 œuvres dessinées, peintes, sculptées, gravées, en céramique… Un legs monumental. Hélas, le Mas restauré et privé, rempli d’œuvres du grand Espagnol, ne peut être visité. Dommage!

Répertoire locavore

L’autre icône du village perché sur la colline mouginoise, c’est le maître queux Roger Vergé, fondateur avec son épouse Denise du mythique Moulin de Mougins, qui fut le grand restaurateur azuréen, trois étoiles, propriétaire de cette adresse de légende qui n’a pas survécu au décès en 2015 du créateur de la fleur de courgette farcie.

Né à Commentry (Allier), passé par la Tour d’Argent, trois étoiles jusqu’en 1998 –quinze canards chauds ou froids à la carte– puis promu chef à l’hôtel-restaurant le Club de Cavalière en bordure de mer, c’est là que Vergé (photo) a été saisi, captivé par les cadeaux de la mer, dont le loup et la langouste, qui devaient orienter son style culinaire à la fois classique et innovant.

Il allait devenir le créateur respecté de la cuisine du soleil, entre les Maures et la Grande Bleue, célébrant l’agneau de Sisteron, le loup à l’huile d’olive et les légumes du potager et les fruits de l’été. De la simplicité avant tout.

Ce répertoire locavore avant la lettre, il allait l’imposer au Moulin de Mougins, un ancien moulin à huile posé au milieu d’un parc ombragé où l’on prenait les repas dehors dès les fêtes de Pâques jusqu’à fin octobre. Le maître de maison est alors la première star des fourneaux méditerranéens avec Louis Outhier à La Napoule et Jo Rostang à Antibes, un trio qui a marqué son temps.

Attrait international 

Des trois toqués, Vergé fut le plus aimé du public car il était beau, élégant, distingué comme un major de l’armée des Indes, cheveux blancs, fine moustache, le sourire radieux, un gentleman des fourneaux secondé par Denise, maîtresse de maison hors pair. En fait, le Moulin, c’était une maison d’amis dont la divine cuisine valait trois étoiles acquises cinq ans après l’installation, un record!

L’élite des mangeurs européens, américains, brésiliens a forgé la réputation d’excellence de ce lieu de vie, de gourmandises et de gaieté. Le sculpteur César et Arman, casseur de violons, Roger Muhl, peintre non figuratif en vogue, Jean Marais, José Artur, Calouste Gulbenkian, roi du pétrole, mangeur de la bouillabaisse, furent des piliers du Moulin où l’on quittait les lieux à regret, bien après minuit.

On n’imagine pas l’attractivité internationale du restaurant étoilé, la générosité des propriétaires, la noblesse des plats, les truffes d’hiver et le bonheur des mangeurs –jusqu’à 200 couverts au dîner. Tout Cannes, la jet-set, les people des villas roses à piscines se donnaient rendez-vous dans les trois salles à manger des Vergé. Des Danois arrivent de Copenhague pour le déjeuner et, conquis, restent pour le dîner –quatre couverts à 23 heures, ok!...

Lire la suite sur Slate.fr - Mougins et Saint-Jean-de-Luz, deux idées d'un été réussi

Articles en Relation

Sérénité et douceur de vivre, les cadeaux inestimables de Monaco Installation florale dans le hall de l'Hôtel Métropole. | Studio Phenix  L'été 2021 se révèle bien plus fructueux que celui de l'année précédent...
Voici comment construire un château de sable parfait Notre expérience nous a permis d'établir que pour construire le château de sable parfait, il fallait un seau d'eau pour huit seaux de sable sec. |&nbs...
En Corse, La Villa près de Calvi: un délicieux Relais & Châteaux sur la mer Face aux eaux claires, La Villa Calvi dévoile tous les charmes de l'Île de Beauté. | La Villa Calvi  Voici l'histoire d'une grande maison à la f...
Nice au patrimoine mondial de l'Unesco, une heureuse décision Vue panoramique sur Nice de la terrasse d'une chambre de l'Hôtel La Pérouse. | HotelPerouse  La ville est un exemple pour tant de cités azuréenn...

PLUS D'ARTICLES

VIATOR ACTIVITES

BONNES AFFAIRES