Moïse, ce personnage aussi charismatique qu'une tranche de jambon congelée

Sociétés

On ne se marre pas souvent dans la Bible. C'est un texte plein de bruit et de fureur où les hommes passent leur temps à guerroyer, à s'enivrer, à mettre la main au panier de servantes peu farouches, à coucher avec leurs sœurs ou belles-sœurs, à procréer tant et plus, à mentir, à commettre mille et uns forfaits, ce qui a le don de foutre en rogne Dieu Le Père, espèce de grand maboul illuminé perdu dans l'immensité des cieux qui exige de son peuple obéissance, loyauté et respect.

Seul problème, le peuple qu'il s'est choisi pour incarner sa toute puissance est le pire des peuples qui puisse exister: une bande de va-nus pieds d'Hébreux dont la spécialité est de se plaindre et de se plaindre encore.

Peuple rebelle, peuple rétif à prendre Dieu pour argent comptant, peuple plus doué à réclamer une hausse du niveau de vie que prier une instance supérieure dont il ne cesse de remettre en question l'autorité, peuple ingrat qui s'il vivait à notre époque passerait ses journées sur TripAdvisor à critiquer la qualité de la nourriture proposée:

«Durant toute la traversée du Sinaï, à la place des viennoiseries escomptées, on a eu seulement droit à un ersatz de pain parfois même pas levé, à peine mangeable, sans goût véritable et surtout en quantité nettement insuffisante. Passé notre temps à crever la dalle. Une vraie honte. Arnaque totale. À éviter.»

Ou à dénoncer les conditions du voyage organisé:

«Chaleur accablante pendant toute la durée du séjour. Peu d'oasis voire pas du tout. Un grand cagnard durant quarante ans. Pluie inexistante. On a cru mourir de soif à plusieurs reprises. Gestion de l'eau déplorable. Un bon conseil: s'en tenir à l’Égypte où malgré des conditions hostiles, on a toujours bien bouffé et bu à satiété.»

Et pour guider tout ce beau monde en Terre promise, l’Éternel, soucieux de ne pas être supplanté dans le cœur des Hébreux –il faut le dire, l’Éternel a parfois les états d'âme d'une midinette de cour de récréation– opte pour un personnage aussi charismatique qu'une tranche de jambon congelée, j'ai nommé ce brave Moïse.

Moïse.

Un espèce de grand échalas taiseux et renfrogné atteint de phobie sociale au point de requérir au service de son frère Aaron quand il s'agit de prendre la parole en public: «Ce n'est pas possible Seigneur, je ne suis pas un orateur, je ne l'ai jamais été. J'ai beaucoup trop de peine à m'exprimer.» Un type pas vraiment sûr de lui qui demande toutes les cinq secondes à son patron de le relever de son poste: «Je t'en supplie Seigneur, envoie quelqu'un d'autre.» Qui doute de ses capacités et aurait préféré rester chez lui à jouer peinard aux échecs au lieu d'accompagner ce peuple de fous furieux dans une traversée du désert aussi longue qu'éprouvante.


Lire la suite : Moïse, ce personnage aussi charismatique qu'une tranche de jambon congelée


Articles en Relation

La semaine imaginaire de Guy Bedos Guy Bedos à l'Olympia, le 23 décembre 2013. | François Guillot / AFP  Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a f...
La mode inclusive n'est-elle que de la poudre aux yeux? Derrière le soudain intérêt de la mode pour les corps et les genres en dehors de la norme se cache une stratégie marketing recherchant l'équilibre ent...
Le meilleur et le pire des séries de 2019 Remise des palmes de la pire fin, du meilleur numéro de claquettes, du plus gros gâchis, de la meilleure culotte et bien d'autres encore. On sait q...
Lire des essais ardus, ça s'apprend Les conseils d'un professeur d'économie de la prestigieuse université de Berkeley. Il n'est pas toujours facile de se lancer dans la lecture d'essa...
«Dark Angel»: et si, vingt ans après, la série avait vu (presque) juste? Diffusée en France dans les années 2000, la dystopie créée par James Cameron qui se déroule en 2019 dans un monde apocalyptique préfigurait certains a...
Les filles peuvent s'habiller comme elles veulent, c'est un droit, pas une opini... Avant, c'était le pantalon pour femmes qui était jugé obscène. Maintenant, c'est le crop top. | Ben Weber via Unsplash Leur interdire des tenues sous...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA