Maltraitance animale : les images choc de L214 dans un élevage de porcs du Tarn - ladepeche.fr

Actualités

L’association L 214 qui milite contre la maltraitance animale, doit déposer une plainte ce jeudi matin contre un élevage porcin du Tarn. Hier, une responsable de cette organisation de défense des animaux s’est rendue à Albi pour alerter les services vétérinaires dépendant de la préfecture. L’association indique avoir reçu en février une vidéo tournée dans le village de Peyrole, près de Lisle-sur-Tarn. Ces images montrent un élevage porcin « dans un état déplorable » selon les mots de l’association.

 

Le descriptif est édifiant. « On y voit la saleté sur les murs, des rats morts, des porcs blessés aux oreilles ou sur les flancs, des mouches qui pullulent et une épaisse couche d’excréments sur laquelle vivent ces animaux », dénonce Isis La Bruyère, porte-parole et membre du département enquêtes de L 214. Autre fait grave, la présence de plusieurs cochons morts à même le sol et en attente d’équarrissage. « Il y a aussi un gros problème d’entretien des locaux », poursuit la porte-parole.

L'association demande la fermeture

Les images transmises par l’association semblent confirmer ces accusations contre cet élevage situé en retrait de la commune tarnaise. « Elles datent de février mais il y a peu de chances que la situation ait évolué favorablement », regrette cette responsable.

Selon L214, la structure tarnaise d’élevage intensif est habilitée pour une capacité de 1?100 porcs qui sont engraissés avant d’être envoyés à l’abattoir. L 214 demande « la fermeture immédiate de l’élevage et une mise aux normes avant réouverture ». L’association indique porter plainte pour maltraitance animale. «Notre démarche n’est pas contre l’éleveur mais nous voulons que les services vétérinaires réagissent ».

L'éleveur se défend

Isis La Bruyère a été reçue dans l'après-midi par les services vétérinaires qui ont pris l’affaire au sérieux. Jointe hier soir, la préfecture du Tarn confirme qu’un contrôle a été « immédiatement diligenté. Un chef de service et deux agents se sont rendus dans cet élevage pour effectuer une inspection et éventuellement euthanasier les animaux qui seraient en souffrance. » La préfecture confirme également que cet élevage avait été contrôlé en 2014 et qu’à cette occasion, deux porcs avaient été euthanasiés.

Hier soir, l’éleveur rencontré sur les lieux n’a pas souhaité répondre à nos questions indiquant simplement?: « Les services vétérinaires sont déjà venus récemment. Ils n’ont rien trouvé. Ils reviennent. Ma version contredit complètement la version qui leur a été donnée. »  


Lire la suite : Maltraitance animale : les images choc de L214 dans un élevage de porcs du Tarn - ladepeche.fr


Articles en Relation

D’où vient le tanin du vin ? Le vin, tout le monde le sait, est produit à partir de raisin. C'est dans le raisin que se cachent en fait les tanins... mais pas que dans le rais...
Courir la nuit, un choix souvent contraint qui a ses avantages Face à l'accélération des rythmes de vie, courir nécessite une véritable organisation, au point que de plus en plus de runners se mettent à pratiquer ...
Le monde poétique et spectaculaire des vrais défilés de mode Si les défilés Chanel sont toujours spectaculaires, Chanel Ground Control, en 2017, demeure l'un des plus grands. | Patrick Kovarik / A...
Immersion chez les Mgtow, ces hommes qui veulent faire sécession avec les femmes Les Mgtow préfèrent la discrétion des réseaux sociaux, ce qui les fait passer sous les radars des autorités. | Capture d'écran via YouTube  Sur ...
Quel plan de survie pour l'humanité si un astéroïde fonçait sur la Terre? Coloniser Mars serait une solution, mais vingt ans sont trop courts pour y arriver. | 9866112 via Pixabay La réponse de Corey S. Powell, au...
Avec les «Chevaliers du zodiaque», préférez l'original à la copie Depuis sa création en 1986, «Saint Seiya» (en VO) fait figure de référence absolue, bien aidé par son adaptation animée. Le reboot lancé sur Netflix e...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA