Lundi Vert, sans viande ni poisson, n'est pas un gadget écologique

Vie Pratique

Le scénario Lundi Vert étudié correspond à une diminution de la consommation de viande et de poisson de 15%. | Luisa Brimble via Unsplash

Si elle est suivie, cette initiative pourrait réduire de plus de 5% les émissions de gaz à effet de serre liées à l'alimentation en France.

La deuxième campagne de Lundi Vert débute ce lundi 28 septembre 2020. Cette action de mobilisation nationale consiste à remplacer chaque lundi la viande et le poisson. Lors de la première campagne lancée en janvier 2019, 500 personnalités s'étaient engagées à manger végétarien le lundi, en invitant les Français·es à faire de même. Le premier bilan était encourageant, avec un bon suivi, notamment dans la restauration universitaire. Une première étude d'évaluation a indiqué que la majorité des participant·es souhaitaient poursuivre l'expérience et a permis d'identifier les caractéristiques des personnes les plus assidues.

L'objectif de Lundi Vert est d'initier une dynamique de végétalisation alimentaire. Cet objectif est compatible avec celui proposé par la Convention citoyenne pour le climat de réduire de 20% la consommation de viande et de produits laitiers d'ici à 2030.

Dans un contexte où les politiques environnementales se sont largement concentrées sur les transports, Lundi Vert offre l'opportunité de réfléchir à l'impact écologique de notre alimentation.

Lundi Vert 2020

La deuxième campagne Lundi Vert a pour thème les légumineuses. La consommation de ces dernières a fortement baissé en France depuis un siècle, et est aujourd'hui une des plus faible au monde. Riches en protéines, en fibres et en glucides complexes, elles sont recommandées par les guides nutritionnels. Le rapport EAT Lancet (2019) propose un objectif de consommation de légumineuses de 75 grammes par jour, soit environ 10 fois plus qu'actuellement en France.

Le scénario Lundi Vert étudié correspond à une diminution de la consommation de viande et de poisson de 15% (soit l'équivalent d'une journée végétarienne par semaine), remplacés par des légumineuses de manière à maintenir constant le niveau de calories. En utilisant les données de l'Anses, le volume de viande ingéré quotidiennement en moyenne par personne vivant en France (hors volaille) passerait ainsi de 47 à 40 grammes et celui de volaille de 26 à 22 grammes. Le scénario Lundi Vert conduirait alors à tripler la place des légumineuses dans notre alimentation.

Impact climatique

Quel est l'impact du scénario Lundi Vert sur les émissions de gaz à effet de serre? Selon l'étude la plus complète sur l'empreinte écologique des aliments publiée dans Science, la viande de bœuf en dégage par calorie ou par protéine plus de 50 fois plus que les légumineuses, et celle de porc environ 5 fois plus.

En calculant l'impact carbone à partir des données sur l'alimentation de l'Ademe, le scénario Lundi Vert permettrait ainsi d'économiser environ 100 kilos d'équivalent CO2 (CO2e) par personne par an.

En multipliant par le nombre d'adultes en France, on obtient alors une réduction totale d'environ 5 millions de tonnes de CO2e, soit une baisse de plus de 5% des émissions de l'alimentation.

Comparaison avec les transports

À titre de comparaison, la mesure gouvernementale réduisant la vitesse maximale sur les autoroutes de 130 à 110 km/h permettrait selon les estimations du ministère de l'Écologie de baisser les émissions de CO2e de 1,5 million de tonnes par an. Ainsi, Lundi Vert serait plus de 3 fois plus efficace pour le climat que cette mesure routière. Autrement dit, si un·e Français·e sur trois adoptait Lundi Vert, l'impact serait plus favorable pour le climat qu'une diminution de 20 km/h de la vitesse maximale.

Autre exemple: le trafic aérien intérieur émet environ 5 millions de tonnes de CO2 par an. La réduction des émissions générée par le scénario Lundi Vert est à peu près équivalente à celles de tous les vols domestiques en France...

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Lundi Vert, sans viande ni poisson, n'est pas un gadget écologique

Articles en Relation

La meilleure façon de cuire un steak Six méthodes ont été testées, plus ou moins faciles et rapides. | Emerson Vieira via Unsplash Après de (trop) nombreux essais, j'ai réussi ...
La meilleure façon de préparer les tomates cerises Découvrez une version estivale et rapide des achars, légumes marinés indiens. | Louis Hansel @shotsoflouis via Unsplash Prêt en cinq m...
Les recettes des candidats de «Top Chef» Le Lahmacun, une pizza à la viande hachée. | Mory Sacko  Des plus simples au plus raffinés, ces plats feront entrer l'émission dans votre maison...
La meilleure façon d'aller se faire cuire un œuf (au plat) Neuf sortes de matières grasses différentes et cinq types de poêles pour parvenir à la vérité absolue. | Wenping Wang via Unsplash Après pas moi...
La Bretagne des côtes, terre bénie pour le tourisme d'hiver Le Domaine de Rochevilaine | © Jérôme Mondière  Une sélection de lieux pour bien manger et se ressourcer. La chaîne des Relais & Châteaux a...
Test ventilateur : 4 éléments à prendre en compte lors de votre achat En été, les températures élevées peuvent être dérangeantes, affecter notre attention et même notre santé. Si un espace de travail disposant d'une temp...

VIATOR ACTIVITES

BONNES AFFAIRES