Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Politique

Éric Zemmour, Marion Maréchal, Eugénie Bastié et Laurent Alexandre sur le fauteuil de Livre Noir | Captures d'écran Livre Noir  via YouTube

Lancée en février, elle a déjà réussi quelques jolis coups éditoriaux en interviewant notamment Marion Maréchal et Éric Zemmour. Pas tout à fait un hasard pour une chaîne dont l'un des fondateurs assume un positionnement «de droite». Et plus si affinités.

Musique d'introduction iconique, invité seul face caméra, intervieweur hors champ et longs formats. On pourrait facilement se croire sur Thinkerview tant la ressemblance entre les deux chaînes YouTube est frappante. Toutefois, si Livre Noir, lancé en février, se présente pudiquement comme un simple «nouveau média d'entretiens-portraits» sans positionnement politique autre que d'être «la grande peur des bien-pensants», la réalité est bien plus tranchée. Lorsque nous l'appelons, Erik Tegnér, un des fondateurs, assume parfaitement un positionnement très droitier, si ce n'est identitaire.

Livre Noir, c'est d'abord l'association de deux personnalités de la droite de la droite. Première d'entre elles, Erik Tegnér, qui détient 49% des parts de la SARL Livre Noir, créée en mai avec un capital de 500 euros. Le jeune homme vient d'une famille des Côtes-d'Armor dans laquelle on est proche, voire très proche, du Front national de Jean-Marie Le Pen. Au point que certains de ses membres sont des intimes du «Menhir».

Lui-même a eu un temps sa carte au FN, prise après l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du parti. Mais le «virage social» de la nouvelle présidente ne lui convenant guère, Erik Tegnér, plus libéral, finit par prendre sa carte chez Les Républicains en 2014, séduit par la figure de Nicolas Sarkozy.

Un temps proche de Bruno Le Maire et des juppéistes du parti, il fut finalement nommé responsable des jeunes de la Droitelib, le mouvement de Virginie Calmels, en 2017. Pour finir par rompre, encore, la première adjointe au maire de Bordeaux manquant selon lui de punch sur les questions identitaires, capitales à ses yeux.

Erik Tegnér la quitte en 2018 en claquant la porte aussi fort qu'il le peut, clamant que la droite ne peut espérer l'emporter qu'en réalisant l'union de toutes ses forces, même les plus extrêmes, et qu'il n'est pas le seul à le penser chez les jeunes. Dans la foulée, il tente de s'emparer de la présidence des Jeunes Républicains, précisément pour faire de cette élection interne une sorte de référendum sur l'union des droites. Las, la direction du parti invalide sa candidature.

Toujours encarté au parti gaullien, il est ensuite l'un des organisateurs de la Convention de la droite, et tant pis si un seul député LR, Xavier Breton, fait le déplacement fin septembre 2019 à Paris. Erik Tegnér se charge lui-même de chauffer la salle avant les discours très réactionnaires d'Éric Zemmour et de Marion Maréchal (ex-Le Pen). Pour lui, cette dernière représente «la seule chance de survie de LR».

Moins de deux mois plus tard, Les Républicains se dotent d'un nouveau président en la personne de Christian Jacob, et d'un nouveau secrétaire général, Aurélien Pradier. Dire que ce dernier s'entend mal avec Tegnér est une lapalissade, au point qu'il va demander, et obtenir, la tête du jeune loup. Tegnér est exclu du parti en décembre 2019 malgré quelques remous en interne.

Marion Maréchal comme point de convergence

C'est probablement cette passion commune pour la nièce de Marine Le Pen qui a fait se rencontrer et s'associer Erik Tegnér et François de Voyer, l'autre homme derrière Livre Noir (10% du capital). C'est d'ailleurs ce dernier qui mène les entretiens avec les personnalités invitées. Souvent décrit comme un entrepreneur, l'homme est pourtant aussi un politique. Il a été candidat aux législatives de 2017 dans la cinquième circonscription de l'Aisne sous l'étiquette du FN....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Articles en Relation

Le livre d'Éric Zemmour est un copié-collé d'un ouvrage de Jean-Marie Le Pen Éric Zemmour répond aux questions des journalistes après une rencontre avec Viktor Orbán à Budapest, le 24 septembre 2021. | Gergely Besenyei / A...
Comment la gauche a perdu, en trente ans, le vote ouvrier (au profit de l'extrêm... Quatre personnes sur dix appartenant aux milieux populaires ont l'intention de voter Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2022. ...
Peltier et Ménard vont-ils réussir à réunir une «droite patriote»? Guillaume Peltier. | Jean-Pierre Clatot / AFP – Robert Ménard. | Joël Saget / AFP – Montage Slate.fr    À force de menées id...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA