Les séries qui sont (malheureusement) passées inaperçues en cette année 2020

Vidéo

Au programme: Warrior, Parlement, Away, P-ValleyRamyServant... | Captures d'écran via YouTube (Montage Slate.fr) 

On parie que vous ne les avez pas toutes vues.

Dans le flot continu de sorties séries, on a parfois du mal à faire le tri. En plus, on ne sait pas pourquoi, mais cette année, on était un peu distraits… Bref, si vous vous demandez ce qui est passé entre les mailles de vos filets de sériephile ces derniers mois, on est là pour vous.

«Warrior» (OCS)

C'était le rêve de Bruce Lee: une série d'arts martiaux située dans l'univers des westerns américains. Après avoir pitché son idée à la Warner dans les années 1970, l'artiste martial légendaire se voit refuser le rôle principal à cause de sa couleur de peau et de son accent, et son idée est recyclée sans qu'il ne soit crédité.

Près d'un demi-siècle plus tard, la fille de Bruce Lee retrouve les notes de son père, et c'est ainsi que naît Warrior. Produite par Justin Lin (connu pour la saga Fast & Furious), la série situe son action pendant la guerre des tongs à San Francisco, à la fin du XIXe siècle. Presque entièrement focalisée sur la communauté chinoise de la ville, Warrior nous plonge dans des guerres de mafia captivantes, où les femmes bastonnent autant que les hommes. Les séquences de combat sont impressionnantes et impeccablement mises en scène, facilitées par un acteur principal, Andrew Koji, qui réalise ses propres cascades. Quelques épisodes cultes comme «Le Sang» et «La Merde», hommage au genre du western, ainsi qu'un soupçon de tension sexuelle viennent compléter ce cocktail féroce et ultra divertissant.

«Parlement» (France TV)

Une série française drôle, bien écrite et très bien interprétée? Grâce à Parlement, cet enchaînement de mots n'est plus un oxymore. Comédie sur un jeune assistant parlementaire européen fraîchement débarqué à Bruxelles, cette production de FranceTV s'amuse des absurdités bureaucratiques européennes à travers le regard ébahi de l'excellent Xavier Lacaille, qui brille ici dans le rôle de Samy.

On sent l'influence de The Office dans l'écriture, qui s'amuse de la médiocrité et de l'absurdité de ses personnages, mais aussi dans le jeu des acteurs, un ensemble européen bien plus naturel que ce qu'on a l'habitude de voir à la télé française. Ajoutez à ça une tension romantique réussie entre Samy et une assistante parlementaire anglaise, et vous obtenez l'une des meilleures séries comiques de 2020.

«The Virtues» (Arte)

Shane Meadows, réalisateur du superbe This Is England, a vraiment le don pour nous briser le cœur en mille morceaux. Dans cette mini-série en partie autobiographique, le cinéaste expie un démon qu'il a mis plusieurs décennies à regarder en face: des sévices sexuels subis alors qu'il était un jeune garçon, et longtemps refoulés...

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Les séries qui sont (malheureusement) passées inaperçues en cette année 2020

Articles en Relation

Vingt nouvelles séries qu'on a hâte de découvrir en 2021 Avec, entre autres, WandaVision, Little Birds, The Good Lord Bird, En Thérapie. | Captures d'écran via Youtube / Montage Slate.fr  Cette année, ...
Vingt après sa création, «Naruto» toujours au sommet En 2020, le premier volume de Naruto s'est encore écoulé à 90.000 exemplaires. | © Masashi Kishimoto 2002 / Shippuden 2007  Le manga japona...
La première série Netflix sur la pandémie est là (et, franchement, c'est pas mal... La série fait notamment écho, avec beaucoup de cœur, aux appréhensions du moment. | Capture d'écran YouTube via Netflix   «Social...
Les films à voir sur Netflix pendant votre confinement Pour faire passer les longues journées de mars, les plateformes de VOD et SVOD risquent d'être vos meilleures amies. Côté cinéma, on vous résume ce qu...
La vraie reine des échecs avant le «Jeu de la dame», c'est Judit Polgár Avant Beth Harmon dans «Le Jeu de la dame», il y avait Judit Polgár. | Capture d'écran via YouTube Sacrée grand maître à l'âge de 15 ans et seule fem...
15 séries télé malheureusement passées inaperçues Amy Adams et Patricia Clarkson dans Sharp Objects. | Capture d'écran via YouTube Parfois éclipsées par les plus gros succès de ces dernière...

TOP VIDEO EN LIGNE

BONNES AFFAIRES LOISIRS