Les produits laitiers sont neutres pour la vie

Santé

Après l'analyse de trois grandes études prospectives de cohortes, des chercheurs concluent que les produits laitiers ont un effet clairement neutre pour la santé de la population générale. Ni bénéfiques, ni négatifs, ils sont neutres.

« Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ». Ce célèbre slogan, qu'on entend encore résonner dans nos têtes ou dans certaines publicités, a clairement participé de l'image santé que l'on confère aux produits laitiers. Néanmoins, les croyances populaires comme « ils sont très riches en calcium et bons pour les os » ont pris du plomb dans l'aile depuis quelques années. Des mouvement et doctrines « anti-lait » se sont également développés. On peut notamment citer le Professeur Henri Joyeux conseillant dans ses conférences le « Yaya » (comprenez : le yaourt) « le soir avant d'aller dans l'au-delà » ! Avec la dérégulation du marché de l'information, on ne sait désormais plus qui croire. Une étude publiée dans le British Medical Journal, regroupant les résultats de trois grandes études de cohortes de personnes sans maladie, conclut que la consommation de produits laitiers est neutre pour la santé et qu'elle dépend surtout des aliments avec lesquels ils sont remplacés.

Pas d'effet sur la mortalité

En compilant les résultats de ces trois grandes études d'observations, les chercheurs se sont rendus compte qu'il n'y avait aucune différence entre la mortalité des petits consommateurs (0,8 portions par jour) et des gros consommateurs (4,2 portions par jour). Une légère différence subsiste entre ces deux catégories concernant certaines maladies -- dont les maladies cardiovasculaires et le cancer -- mais rien d'assez important pour être significatif et pour déconseiller fermement la consommation de produits laitiers. Par ailleurs, aucun bénéfice santé sérieux pour justifier une consommation accrue. De même, la consommation de produits au lait entier est associée à une mortalité générale mais également spécifique (cardiovasculaire et cancer) plus importante. Pour ces associations également, les écarts sont faibles.

Les faibles écarts statistiques concernant la mortalité entre petits et gros consommateurs de produits laitiers ne justifie pas qu

Les faibles écarts statistiques concernant la mortalité entre petits et gros consommateurs de produits laitiers ne justifie pas qu'on déconseille leur consommation. © istetiana, Adobe Stock

Faut-il les remplacer ?

Les nouvelles recommandations de Santé publique France s'inscrivent dans cette nouvelle vision plus scientifique que les propagandes anachroniques de l'industrie laitière concernant la consommation de produits laitiers. Il est alors conseillé d'en consommer 2 fois par jour. Toutefois, le fait de ne pas en consommer ne pose aucun problème pour la santé humaine (hors cas particulier). Il faut donc en manger avec modération et pour le plaisir si on les aime. Le tout est de savoir par quoi remplacer les produits laitiers. Et pour cela, optez pour des végétaux bruts plutôt que pour de la viande ou des produits transformés, si vous voulez prendre soin de votre santé.

Ce qu'il faut retenir
  • La consommation de produits laitiers est neutre pour la santé d'après la compilation de plusieurs études épidémiologiques ;
  • Aucun effet significatif n'est observé sur la mortalité générale et spécifique ;
  • En revanche, il faut prendre garde à ce qu'on consomme à la place des produits laitiers si on les remplace.

Source : Les produits laitiers sont neutres pour la vie


Articles en Relation

Nutri-Score : plus de mortalité si on consomme des produits mal notés Dans une récente étude d'envergure menée dans dix pays européens, la consommation d'aliments mal notés par le Nutri-Score est associée à un risque de ...
Épicerie bio : comment s’y mettre sans se ruiner ? L'adoption de l'épicerie bio est réputée budgétivore. Il existe toutefois des astuces pour permettre à tout le monde de s'y mettre même avec un b...
6 signes que vous ne mangez pas assez de protéines Les protéines sont à la base de nombreux tissus et participent à de multiples processus physiologiques. Une carence peut se traduire par des symptômes...
De la tête au ventre, itinéraire des émotions qui finissent dans l'assiette Grignoter des barres chocolatées à toute heure ne répond pas à un besoin physiologique. | Andriyko Podilnyk via Unsplash Sucre, gras, chocolat: la no...
3 idées de régimes validés scientifiquement à suivre cet été L'été est le moment idéal pour adapter son régime et faire le plein de fruits et de légumes. Voici trois idées de régimes à adopter, tous appuyés par ...
Quand les banques et leurs assurances scrutent votre carnet de santé La convention AERAS semble malheuresement avoir ses limites. | mohamed_hassan via Pixabay Certaines personnes souffrant d'une maladie ou d'un handica...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA