Les premiers rôles de Natalie Portman ont pesé sur sa sexualité

People

Natalie Portman dans «Léon», de Luc Besson (1993) | capture d'écran via Youtube 

Dans deux de ses trois premiers films, l'actrice a joué des jeunes filles très sexualisées, en proie au désir d'hommes bien plus âgés qu'elle.

Lorsque Léon sort dans les salles de cinéma, Natalie Portman n'a pas encore 13 ans et demi. Repérée dans une pizzeria à l'âge de 12 ans par un agent de la marque de cosmétiques Revlon, elle refuse alors de tourner dans des publicités, mais fait jouer ses nouvelles relations pour accéder à ce qui la fait vraiment rêver: les castings de cinéma. C'est finalement Luc Besson, alors connu pour Le Grand Bleu et Nikita, qui lui offre son premier rôle.

Il y a beaucoup à dire sur le réalisateur français, mais on peut notamment rappeler qu'en mars 1991, lors de la cérémonie des César qui consacra sa compagne Anne Parillaud en tant que meilleure actrice (pour Nikita), il tomba sous le charme d'une certaine Maïwenn Le Besco, qui n'avait pas encore 15 ans. Dès l'année suivante, Besson put l'épouser avec l'accord de ses parents, et elle donna naissance à leur fille début 1993. Elle avait alors 16 ans et demi. De quoi observer avec une attention toute particulière la façon dont il traite le personnage de Mathilda, joué par Natalie Portman, dans Léon.

Revenons-en à notre actrice: invitée du podcast Armchair Expert de Dax Shepard (l'épisode a été mis en ligne le 7 décembre dernier), elle a accepté d'évoquer ses premières expériences cinématographiques, à commencer par le tournage de Léon, et d'expliquer pourquoi celles-ci avaient eu un impact négatif sur sa propre sexualité.

Dans le film de Besson comme dans le Beautiful Girls de Ted Demme, qu'elle tourna quelques temps après, l'actrice fut très tôt sexualisée, érigée au rang de lolita des années 90. À peine adolescente, Portman est devenue un objet de fantasme, pour les réalisateurs qui l'ont engagée comme pour une partie du public masculin... Notons qu'entre Léon et Beautiful Girls, Portman tourna sous la direction de Michael Mann, qui la dirigea dans Heat sans la sexualiser.

Des écarts d'âge faramineux

Dans Beautiful Girls, elle joue une jeune fille très mûre pour son âge (c'est en tout cas le message que tente de faire passer le film), dont le personnage de Timothy Hutton, de 21 ans son aîné, croit tomber amoureux. La version intégrale de Léon étant assez explicite sur la nature de la relation entre Mathilda (Portman, née en 1981) et Léon (Jean Reno, né en 1948), le motif qui se dessine alors est on ne peut plus clair...

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Les premiers rôles de Natalie Portman ont pesé sur sa sexualité

Articles en Relation

Halle Berry : ses confidences très intimes sur sa sexualité Sur son compte Instagram, Halle Berry a évoqué en toute décontraction son passé sexuel. L’actrice parle notamment de son premier orgasme. Halle Berry...
Lucie Lucas (Clem) : qui est son mari, Adrien ? Lucie Lucas est de retour dans la saison 10 de Clem ce lundi 14 septembre ! Mais à l’inverse de son personnage, la comédienne vit une histoire d’amour...
Sophie Marceau : son retour cinématographique compromis? Cette nouvelle qui va r... Peu avant le confinement, Sophie Marceau devait reprendre le chemin des plateaux de cinéma, après deux ans d'absence. Un retour compromis à cause du c...
Mort de Claude Brasseur (La Boum, Camping) à l’âge de 84 ans Claude Brasseur n’est plus. L’acteur, connu pour son rôle dans la Boum auprès de Sophie Marceau notamment, est mort à l’âge de 84 ans. Les causes du...
Gérard Lanvin cash : ses tacles à la « famille du cinéma » et aux César Avec Gérard Lanvin, ses interviews sont garanties sans langue de bois. Illustration ce dimanche 18 avril, où l'acteur n'a pas hésité à s'en prendre à ...
Que devient Pierre Richard ? Pour beaucoup, il reste l'inoubliable Grand Blond avec une chaussure noire. Mais à 85 ans et après cinquante ans de carrière, le comédien Pierre Richa...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA