Les médicaments qui protègent notre estomac déclenchent-ils des allergies ?

Santé

Une étude autrichienne a trouvé que les personnes qui ont pris des médicaments contre les brûlures d'estomac se voient plus souvent prescrire ultérieurement des médicaments contre les allergies. Le risque de réaction allergique nécessitant un traitement serait doublé, voire triplé !

Les médicaments contre les brûlures d’estomac sont largement prescrits en France et dans le monde. Parmi eux se trouvent les inhibiteurs de pompe à protons (IPP) qui réduisent les sécrétions acides de l'estomac. En France, d'après l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), près de 16 millions de personnes ont eu une prescription pour des IPP en 2015.

Cette étude parue dans Nature Communications a été réalisée par l'université de Vienne, en Autriche. Elle a analysé les prescriptions pour des médicaments anti-allergies, chez les personnes qui avaient eu précédemment une prescription pour des médicaments protecteurs pour l'estomac. L'analyse couvrait 97 % de la population autrichienne entre 2009 et 2013.

Une corrélation entre les IPP et les médicaments contre les allergies

La corrélation était nette, d'après la principale auteure, Galateja Jordakieva : « Les personnes qui prennent des médicaments protégeant leur estomac, tels que les IPP, doublent ou même triplent leur risque de développer des symptômes allergiques nécessitant un traitement. » Les femmes et les personnes de plus de 60 ans étaient particulièrement concernées.

Ces résultats semblent confirmer des études épidémiologiques et expérimentales antérieures suggérant que ces médicaments stimulent les allergies. Une hypothèse est que, en réduisant les acides gastriques, les IPP diminuent nos défenses vis-à-vis des allergènes, qui pénétreraient plus facilement dans l'organisme. En effet, les acides gastriques digèrent des protéines issues de l'alimentation et constituent une barrière pour des micro-organismes pathogènes. Les IPP favoriseraient donc des symptômes allergiques chez des personnes ayant des allergies pré-existantes. D'après le communiqué de l'université, ces médicaments ne devraient pas être pris à long terme, mais arrêtés dès qu'ils ont rempli leur fonction.


Source : Les médicaments qui protègent notre estomac déclenchent-ils des allergies ?


Articles en Relation

7 aliments pour BOOSTER votre libido Il se peut que vous mangiez tous les jours, sans le savoir, des aliments aphrodisiaques ! De nombreux fruits, légumes, épices, herbes, plantes, f...
Diabète et aliments ultratransformés sont liés Une nouvelle étude publiée grâce aux données de la cohorte française NutriNet-Santé met en évidence une corrélation entre la consommation d'alimen...
«C'est l'échec absolu»: des chirurgiens nous parlent de la mort au bloc opératoi... «Et là, le cœur ne battait plus. La veille, je lui avais dit “à bientôt”», raconte Romain, interne de chirurgie thoracique et cardio-vascula...
Le retour en force des capsules de protoxyde d'azote, la drogue «festive» prisée... La «drogue du pauvre» s'achète sur Snatchap entre 30 centimes et un euro l'unité et ses capsules après usage finissent par joncher les pavés. | L...
Peut-on continuer à boire du café quand on est enceinte? Pendant la grossesse, il faut adapter sa consommation de café. | Fallon Michael via Unsplash En matière de grossesse, les recommandations sont si nom...
Le Pr Didier Raoult sera-t-il condamné à ne plus pouvoir exercer? Didier Raoult le 27 août 2020 à Marseille. | Chistophe Simon / AFP Le microbiologiste est attaqué devant l'Ordre des médecins et visé par u...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA