Les jeux vidéo sont de bonnes formations à la gestion de crise

Internet

Plusieurs jeux vidéo simulent des pandémies et les mécanismes qui favorisent leur propagation. | Fredrick Tendong via Unsplash

Jouer est un moyen efficace de se confronter à des situations extraordinaires dans des environnements virtuels réalistes qui stimulent l'intelligence, la mémoire et la créativité.

Les crises sont des événements rares, imprévisibles et uniques. Elles sont de nature, d'intensité, de durée et d'étendue différentes. Elles se déroulent à des époques où les technologies, les ressources, les sociétés et les pratiques ne sont pas les mêmes. Au cours d'une crise, les pouvoirs publics et les organisations doivent faire face à des situations et à des phénomènes tellement imprévisibles et extraordinaires qu'ils ne peuvent être affrontés en appliquant des méthodes classiques de gestion des risques. La gestion de crise ne s'improvise pas. Elle nécessite des connaissances, des compétences et des talents spécifiques.

La pandémie mondiale de Covid-19 a révélé certaines lacunes dans le domaine de la gestion de crise, aussi bien chez les managers que chez les politiques. Pourtant, d'autres pandémies se sont produites et l'étude de ces crises sanitaires passées permet d'établir des bonnes et des mauvaises pratiques.

En s'appuyant sur l'expertise des chercheurs, chercheuses et des historien·nes, grâce au benchmarking et à la gestion des connaissances, il est possible de développer des formations destinées à apprendre comment gérer une crise. L'utilisation simultanée de la scénarisation et de la gamification rend ces formations à la fois plus divertissantes et plus performantes.

Scénarisation et gamification pour aider la décision

L'utilisation conjointe de scénarios alternatifs et de simulations numériques dans le management de crise et l'aide à la décision en situation extrême n'est pas nouvelle, mais avec les progrès de l'intelligence artificielle et de l'industrie du jeu vidéo, elle prend aujourd'hui une tout autre dimension.

Une crise consiste en une succession d'événement précis qui se produit dans un contexte donné. Plus les personnes qui décident sont capables de caractériser en détail l'événement et son contexte, plus elles peuvent prendre les bonnes décisions. Plus ces décisions sont anticipées, c'est-à-dire prises, planifiées et appliquées en amont, plus elles sont efficaces et limitent les conséquences négatives.

Les scénarios permettent de créer des situations hypothétiques probables en intégrant des éléments prévisibles et imprévisibles dans un déroulement à la fois chaotique et plausible. Il ne s'agit en aucun cas de faire des prédictions et d'appliquer des méthodes toutes faites. Il faut au contraire créer de nouvelles méthodes en s'inspirant des bonnes pratiques et en étant attentif aux signaux émis par l'environnement.

Chaque décision entraîne les conséquences associées, bonnes ou mauvaises, et de choix en choix, la situation s'améliore ou se détériore. Les capacités d'anticipation, d'adaptation, de planification, de coordination et de gestion des ressources sont fondamentales dans la résilience individuelle et collective face à l'hostilité et l'instabilité environnementale.

Les systèmes de gestion de crise (Crisis Management Systems, CMSs) peuvent être gamifiés pour que les individus impliqués s'entraînent à gérer des fausses crises sur la même plateforme que celles qu'ils utiliseront pour gérer les vraies.

La gamification des formations avec Gamelearn.

Intégrée dans un espace vidéoludique, chaque étape de la gestion de crise devient comme le niveau d'un jeu qu'il faut réussir en obtenant le maximum de points pour ensuite passer à un niveau plus difficile. Les joueurs et joueuses maîtriseront alors totalement la technologie et les différentes fonctionnalités du système, ce qui leur conférera davantage de précision et d'agilité. Ce sera également l'occasion de vivre une expérience sociale et résoudre des problèmes de manière collaborative.

L'«edutainment» pour se former à la gestion de crise

L'edutainment, combinaison des mots anglais education et entertainment, consiste à s'amuser en apprenant. Ainsi, les serious games sont des jeux destinés à atteindre un objectif sérieux via une activité ludique. Ils peuvent être utilisés pour simuler virtuellement autant de fois que nécessaire des situations extrêmes qu'on ne peut pas créer réellement, comme un crash d'avion, une explosion due à une fuite de gaz, un incident dans une centrale nucléaire, ou une contamination à un virus inconnu...

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Les jeux vidéo sont de bonnes formations à la gestion de crise

 

Articles en Relation

Le succès fulgurant des YouTubeuses «crime» La Québécoise Victoria Charlton, 27 ans, peut s'ennorgueillir d'être suivie par plus de 451.000 abonné·es. | Capture d'écran via YouTube Après ...
Le chemin de croix des humoristes 2.0 sur Facebook L'humour de la page «Complots faciles pour briller en société» semble rester obscur pour la modération automatique de Facebook comme pour celui de ses...
Profitant du confinement, des hackers antisémites s'invitent sur Zoom Le logiciel contient des failles de sécurité. | Antdrew Neel via Unsplash Des internautes ont diffusé à plusieurs reprises des images pédopornog...
Des millions de PC sont infectés par des extensions de Chrome et Edge Avast a découvert une trentaine d'extensions vérolées populaires sur les navigateurs Google Chrome et Microsoft Edge. Les dangers vont du simple affic...
Quels sont les meilleurs logiciels de capture vidéo sur internet? La consommation de vidéos en ligne est en constante augmentation. Les plateformes de streaming sont très populaires, mais il faut nécessairement être ...
La crise du Covid-19 révèle l'ampleur de l'emprise des GAFAM sur nos vies Le Zuckerberg San Francisco General Hospital and Trauma Center, rebaptisé ainsi après un don de 75 millions de dollars du couple Mark Zuckerberg ...

FOTOLIA BANQUE D'IMAGES

Fotolia  

PARTENAIRES INTERNET

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA