Les films à voir sur Netflix pendant le (nouveau) confinement

Vidéo

Eric André dans Bad Trip de Kitao Sakurai | Capture d'écran via YouTube

Il n'y a pas que les séries dans la vie.

Nous nous préparons encore à de longues semaines au cours desquelles les écrans ne manqueront pas de contribuer à nous maintenir à flot. Pourquoi pas grâce aux films proposés par Netflix, de qualité variable mais qui présentent au moins l'avantage d'être faciles à consommer et à digérer. En voici huit pour vous aider à animer vos soirées confinées.

«Tous mes amis sont morts», cadavres à la pelle

Cette comédie macabre venue de Pologne avait tout pour séduire les fans de la saga Destination finale et surtout du plus récent Wedding nightmare, par ses promesses de morts complètement tarabiscotées ou idiotes. Entre loi de Murphy et Darwin Awards, le film réalisé par Jan Belcl s'annonçait comme un rollercoaster des plus jouissifs.

La mayonnaise peine cependant à prendre, preuve qu'il ne suffit pas d'aligner les trépas de façon outrancière pour parvenir à captiver réellement. Tous mes amis sont morts souffre avant tout de la caractérisation faiblarde de ses personnages, le plus souvent réduits à un unique trait de caractère ou à une seule compétence.

On peut aussi choisir de passer outre le manque de finesse du trait et sauter à pieds joints dans ce condensé d'humour noir relativement décomplexé, où le sexe est filmé frontalement comme dans une bonne vieille séance de cinéma pour drive-in.

Après Nobody sleeps in the woods tonight, le jeune cinéma de genre polonais prend peu à peu ses quartiers sur Netflix. Même si les deux longs-métrages sont plombés par quelques lourdeurs dommageables, il est néanmoins appréciable que la plateforme permette de découvrir des films de genre venus de pays peu mis en avant dans ce domaine. On finira sans nul doute par tomber sur des pépites.

«Moxie», féminisme niveau intermédiaire

Un week-end à Napa, le premier film réalisé par Amy Poehler, n'avait guère convaincu, et ce malgré un casting aux petits oignons (incluant notamment Maya Rudolph, Tina Fey et elle-même). Moxie rattrape bien le coup: cette histoire d'une lycéenne qui lance anonymement un fanzine féministe est un attachant petit concentré d'empowerment.

Poehler s'y offre le rôle de la mère de l'héroïne, ancienne militante féministe ayant raccroché depuis des années, qui assiste avec étonnement à l'éclosion d'une nouvelle génération féministe, qui tente à la fois d'être plus militante et plus inclusive. Politique mais souvent fun, s'attaquant aux mâles dominants avec un mordant jubilatoire, le film réussit vraiment son coup.

On pourra reprocher à Poehler d'avoir trop mis en avant le personnage de Vivian, l'héroïne blanche du film, au détriment de certaines de ses copines racisées, dont le parcours et le tempérament auraient sans doute mérité davantage d'exposition et de visibilité. Moxie est un film appliqué, peut-être trop, qui veille prudemment à n'oublier personne, prenent le risque de ressembler à un catalogue plus qu'à un film.

Pas de quoi nous passer l'envie de mettre le film entre les mains de toutes les adolescentes, et aussi de tous les adolescents. Il pourrait bien permettre de leur mettre le pied à l'étrier et de leur donner envie de lutter, ensemble ou non, contre les ravages d'une société patriarcale.

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Les films à voir sur Netflix pendant le (nouveau) confinement

Articles en Relation

Les meilleurs stand-up en streaming pour se marrer seul chez soi Hannah Gadsby dans son spectacle Douglas, diffusé sur Netflix. | Capture d'écran via YouTube L'occasion de faire une provision de blagues trash ...
Pendant le confinement, regardez des DVD! De beaux fantômes vous y attendent Willem Dafoe dans «Tommaso» d'Abel Ferrara. | Capture d'écran via YouTube Choix d'objets singuliers plutôt que logique de flux, les DVD sont une...
«Ma belle-famille, Noël et moi», une romcom lesbienne à la fois révolutionnaire ... Le couple Abby et Harper. | Capture d'écran via YouTube Cette comédie romantique, sortie le 21 décembre en VOD en France, est un énorme succès d...
La «Madame Claude» de Sylvie Verheyde, bien loin du roman-photo lubrique de Just... Karole Rocher dans Madame Claude, de Sylvie Verheyde (2021). | Capture d'écran Netflix France via YouTube Quarante-quatre ans avant le film avec...
La première série Netflix sur la pandémie est là (et, franchement, c'est pas mal... La série fait notamment écho, avec beaucoup de cœur, aux appréhensions du moment. | Capture d'écran YouTube via Netflix   «Social...
12 séries flippantes pour se mettre dans l'ambiance d'Halloween L'effrayant Bob dans Twin Peaks. | Capture d'écran via YouTube Et comme on est sympas, on les a même classées de la moins à la plus effraya...

TOP VIDEO EN LIGNE

BONNES AFFAIRES LOISIRS