Les Etats-Unis vont accorder des licences bancaires aux Fintech

Economie

Les Etats-Unis vont commencer à accorder des licences bancaires aux plateformes de prêts en ligne et autres startups financières, dites Fintech (contraction de finance et technologies), offrant trois activités - dépôts, chéquiers et prêts. Ces startups ne sont pour l'heure pas soumises à un contrôle strict, même si les plateformes de prêts doivent s'enregistrer auprès du gendarme de la Bourse, la SEC, et des Etats dans lesquels elles opèrent. Mais pourront dans les prochains mois solliciter une licence si elles le souhaitent, a indiqué vendredi le régulateur bancaire fédéral OCC. Elles devraient aussi avoir des procédures de contrôle et de risques adéquates, des capitaux et liquidités solides et des mesures de protection des consommateurs, énumère le régulateur.

Pour rappel, les Fintech, LendingClub en tête, ont bouleversé le secteur bancaire dont elles vampirisent chaque pan d'activité: du transfert d'argent aux crédits en passant par le financement des entreprises, les placements financiers et le courtage. Leur succès attire de nombreux investisseurs qui signent des chèques d'un million de dollars en moyenne en échange d'une prise de participation dans le capital.

L'intérêt du public

"Nous estimons que le faire (leur accorder une licence) est dans l'intérêt du public", explique Thomas Curry, le patron de l'OCC. "Il est clair que les Fintech ont un gros potentiel pour responsabiliser les consommateurs, aider des familles et des entreprises à prendre le contrôle de leurs finances", a-t-il ajouté.

A peine l'initiative annoncée qu'elle suscitait déjà un tir de barrages inhabituel de la part de régulateurs locaux et de petites banques traditionnelles.

"Tout cadre règlementaire fédéral des Fintech tel celui envisagé par l'OCC est irresponsable s'il ignore le rôle historique et l'expertise des Etats dans ce secteur", a fustigé le DFS, le régulateur bancaire de l'Etat de New York, haut lieu de la

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr

 

 

Articles en Relation

GameStop, la revanche des petits porteurs sur les loups de Wall Street? Pas si s... Un magasin GameStop, à New York. | Spencer Platt / Getty Images North America via AFP  Des investisseurs individuels qui font plonger des fonds ...
Surveillance, contrôle, traçage: les salariés n'ont jamais été aussi fliqués qu'... Tous ceux qui peuvent te?le?travailler sont particulie?rement sujets a? l'invasion de leur sanctuaire. | Gabriel Benois via Unsplash La crise sanitai...
Crise économique post Covid-19: qui gagne, qui perd? Les différences sont considérables entre pays développés et pays en développement. | Bruno Kelzer via Unsplash Étonnamment la Chine semble tirer...
Bienvenue dans le monde des pistonnés de la Formule 1 Le pilote Mick Schumacher (à g.), fils du célèbre Michael Schumacher (à d.), sept fois champion du monde. | Patrick Hertzog, Andrej Isakovic / AF...
Covid-19: la France, championne des dépenses publiques sociales La situation devrait s'améliorer dans les prochains mois, mais cette reprise s'annonce inégale selon les pays. | Alexandre .L via Unspl...
L'industrie des croisières est-elle sur le point de baisser pavillon? Des paquebots de croisière attendent l'autorisation de débarquer dans la baie de Manille, aux Philippines, le 31 mai 2020. | Ted Aljibe / AFP  L...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA