Les allergies alimentaires méconnues du personnel qui travaille en restauration

Sociétés

Un tiers seulement des personnes qui s'occupent de vos repas pourraient nommer correctement trois allergènes alimentaires.

Manger au restaurant peut se révéler un véritable casse-tête pour les personnes qui souffrent d’allergies alimentaires. D’autant plus si le personnel de l'établissement où vous choisissez de vous attabler n’y connaît strictement rien. Selon des recherches, la plupart des équipes qui travaillent en salle ou en cuisine ne connaîtraient pas grand-chose en matière d'allergènes alimentaires.

Une équipe de recherche internationale a testé les connaissances en allergies alimentaires de près de 300 employé·es de la restauration à Düsseldorf, en Allemagne. L’échantillon a été sélectionné au hasard dans quinze quartiers de la ville.

Le lait, les œufs et les fruits de mer responsables de la plupart des allergies

L'équipe de recherche, issue des universités de Düsseldorf et de Singapour, a mené une série d’entretiens en face-à-face avec 295 employé·es de restaurant. Parmi les sondé·es, 48% s'occupaient du service et près de la moitié avait suivi une formation en allergie alimentaire.

«Le principal constat que nous avons fait après les avoir testés était que leurs niveaux de connaissances étaient en deçà de nos espérances pour des personnes qui manipulent des aliments au quotidien», commente Adrian Loerbroks, le chercheur à l’initiative des travaux à l'université de Düsseldorf.

Les scientifiques ont par conséquent découvert que seulement 30% du personnel de ces restaurants ont été capables de nommer correctement trois allergènes alimentaires tels que le lait, les œufs et le poisson.

Les allergies alimentaires résultent d’une erreur de traitement de certains aliments par le système immunitaire. Certaines protéines contenues dans la nourriture sont interprétées par le corps comme une menace. Ainsi, un petit nombre d’aliments comme les arachides, le lait, les œufs ou les fruits de mer sont à l’origine de la plupart des allergies, rapporte CNN.

D’après Adrian Loerbroks, ces résultats sont sur la même ligne que d’autres recherches. Des études menées en Turquie et aux États-Unis dévoilent des conclusions tout aussi préoccupantes. Seulement 12% et 22% des participant·es aux deux enquêtes ont obtenu un sans faute aux tests de connaissances. «Toutes ces études signalent que cette méconnaissance est un problème et qu’il ne concerne pas seulement quelques employés de restaurant», ajoute le professeur allemand.


Lire la suite : Les allergies alimentaires méconnues du personnel qui travaille en restauration


Articles en Relation

Pourquoi les restaurants nous manquent tant à l'ère du Covid-19 Le restaurant est important pour entretenir les relations de travail, maintenir les amitiés et en trouver des nouvelles. Surtout, c'est un lieu capita...
Nouvelles habitudes alimentaires confinées... et parties pour durer? Cuisiner fut un exutoire pour beaucoup pendant le confinement. | Caroline Attwood via Unsplash La réclusion à domicile et la peur du virus modifient ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA