Les 20 séries les plus attendues de 2020

Actualités

Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a trop de séries. Heureusement, on est là pour vous aider à faire le tri et on pense que celles-ci vaudront le coup.

Avant toute chose, notons quelques tendances bien tenaces: les adaptations littéraires, les cinéastes, les mini-séries et les stars.

«Normal People» (BBC Three et Hulu)

On vous prévient, cette liste va être peuplée d'adaptations littéraires, plus populaires que jamais dans l'univers des séries. Normal People a la particularité d'être un passage du papier à l'écran ultra rapide, puisque le roman de Sally Rooney est sorti il y a un peu plus d'un an au Royaume-Uni et que la série est prévue sur Hulu et BBC Three au printemps.

Si les distributeurs se sont empressés de l'adapter, c'est parce que le best-seller de l'autrice irlandaise est devenu l'un des plus gros phénomènes littéraires de ces dernières années.

 

Le livre raconte la relation entre deux jeunes Irlandais, qui se rencontrent au lycée avant de se suivre à la fac. Leurs rapports, teintés de tensions sociales, évoluent au fil des années et le récit évoque le lien à la fois fort et mouvant qui les unit.

Les deux acteurs choisis pour l'adaptation, Daisy Edgar-Jones et Paul Mescal, sont relativement anonymes mais si on en croit l'alchimie qui transpire de chaque pixel des photos de promo, on ne devrait pas être déçues du résultat.

«The North Water» (BBC Two)

Si on vous dit Colin Farrell qui chasse des baleines en Arctique, ça vous branche? Parce que nous, beaucoup. The North Water, mini-série de quatre épisodes, retracera les aventures en mer de Henry Drax (Colin Farrell, donc), un harponneur immoral et meurtrier partant en expédition avec un chirurgien déshonoré.

Au casting, on retrouvera également les magnétiques Jack O'Connell et Peter Mullan. Mais ce n'est pas tout: la réalisation sera endossée par Andrew Haigh, le réalisateur de Looking, Week-end ou encore La Route sauvage.

Avec une telle brochette de talents, on ne peut qu'espérer le meilleur pour ce projet de la BBC Two, qui nous évoque déjà un mix savoureux entre The Lighthouse et The Terror.

«Little Fires Everywhere» (Hulu)

Après Big Little Lies et The Morning Show, Reese Witherspoon poursuit son incursion très remarquée dans l'univers des séries avec une autre production au casting impressionnant, Little Fires Everywhere.

Cette fois, elle s'est attaquée au best-seller de l'autrice américaine Celeste Ng, qui se penche sur les relations entre deux familles (et deux mères en particulier) que tout oppose, dans une banlieue riche du Midwest américain.

Avec ses secrets, ses drames familiaux et ses rapports de classes tendus, le roman est on ne peut plus télégénique. Mais le plus enthousiasmant reste le casting, avec Reese Witherspoon et Kerry Washington face à face dans le rôle des deux mères et Joshua Jackson et Rosemarie DeWitt en personnages secondaires. La mini-série de huit épisodes sort le 18 mars sur Hulu.

«The Plot Against America» (HBO)

Si on devait établir le bingo de l'ultime série prestige, The Plot Against AmericaLe complot contre l'Amérique») cocherait toutes les cases. Produite par HBO et créée par David Simon (le pape du drame naturaliste américain, à qui l'on doit The Wire et The Deuce), elle est l'adaptation d'un roman dystopique de Philip Roth.

L'écrivain y réimagine l'Amérique de son enfance, mais dans sa version, c'est l'aviateur Charles Lindbergh qui remporte la Maison-Blanche en 1940 au lieu de Franklin D. Roosevelt. Or Lindbergh, aujourd'hui plus célèbre pour sa traversée de l'Atlantique que pour ses idées politiques, était un antisémite notoire, un partisan de l'isolationnisme et un sympathisant nazi.

L'auteur situe son récit dans une banlieue juive du New Jersey, où la population subit au quotidien les conséquences des politiques antisémites du gouvernement. Une adaptation importante et opportune qui n'aurait pas pu tomber entre de meilleures mains que celles de David Simon. Sortie prévue le 16 mars sur HBO.

«Small Axe» (Amazon Prime Video)

C'est la plus grosse tendance du moment: les cinéastes de talent continuent de se frotter au format télévisuel. Small Axe est un projet signé Steve McQueen, le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave, Shame, Hunger

Cette mini-série en six épisodes sur la communauté antillaise de Londres se déroulera à la fin des années 1960, en pleine tourmente politique. Le réalisateur a le don de raconter des histoires humaines engagées et engageantes, on a donc hâte de voir le résultat final –surtout qu'au casting, on retrouvera John Boyega, héros de la dernière trilogie Star Wars, et Letitia Wright, star de Black Panther et Black Mirror.

«The Haunting of Bly Manor» (Netflix)

Créée par Mike Flanagan, The Haunting of Hill House était l'une des meilleures surprises de 2018, aussi terrifiante que bouleversante. La série Netflix utilisait le genre de l'horreur pour mieux raconter le traumatisme d'une famille américaine en proie à des problèmes d'addiction et de santé mentale. Cette première saison était librement adaptée d'un roman gothique de Shirley Jackson et la seconde s'inspirera du Tour d'écrou, une nouvelle fantastique d'Henry James.

Il s'agira donc d'une nouvelle histoire, et à la manière d'American Horror Story, certain·es membres du casting de la saison 1 rempileront dans de nouveaux rôles, notamment Henry Thomas, Kate Siegel (qui jouait Theodora) et Oliver Jackson-Cohen (qui nous avait brisé le cœur dans le rôle de Luke Crain).

«Impeachment: American Crime Story» (FX)

Après plusieurs années d'attente, nous pourrons enfin découvrir en 2020 la nouvelle saison d'American Crime Story, la série d'anthologie de Ryan Murphy. Après un premier volet percutant (The People v. O.J. Simpson) et un deuxième un peu moins réussi (The Assassination of Gianni Versace), cette troisième saison portera sur le scandale impliquant Bill Clinton et Monica Lewinsky et la procédure d'impeachment qui en a découlé.

Monica Lewinsky sera incarnée par l'excellente Beanie Feldstein, que vous avez sans doute aperçue dans Lady Bird ou Booksmart. Clive Owen incarnera le président américain. Quant à Sarah Paulson, muse de Ryan Murphy, elle sera Linda Tripp, qui a joué un rôle crucial dans l'affaire juridique.

Lire la suite sur Slate.fr - Les 20 séries les plus attendues de 2020

Articles en Relation

«Game of Thrones», la série qui déconstruit l'héroïsme La saga montre les limites d'un code de l'honneur manichéen face à une réalité complexe et explore les défaillances de l'héroïsme traditionnel. En 20...
«Black Mirror» saison 5 veut nous faire la morale, merci mais non Dans le troisième épisode, Miley Cyrus incarne une chanteuse pop sirupeuse inspirée de sa propre carrière. | Capture d'écran via YouTube Trop pr...
Les 20 séries qu'il fallait absolument voir en 2019 Certaines d'entre elles figurent d'ores et déjà au panthéon des meilleurs productions télé de tous les temps. | StockSnap via Pixabay Cette...
«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour Loin des clichés sur les pom pom girls, cette série documentaire offre un portrait inédit de ces athlètes dévouées. Si l'on vous parle de pom pom gir...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA