Le sacre de Chelsea en Ligue des champions est aussi une victoire pour Gazprom

Actualités

Les joueurs de Chelsea fêtent leur victoire contre le club de Manchester City en finale de la Ligue des champions, à Porto, au Portugal, samedi 29 mai. | David Ramos / AFP 

Le parcours du club londonien, propriété du milliardaire russe Roman Abramovitch, illustre la montée en puissance de Moscou dans les coulisses du football européen.

En attendant l'Euro, c'était le rendez-vous de l'année, le match le plus important pour les clubs de football. Le club londonien de Chelsea a remporté, le samedi 29 mai à Porto au Portugal, la finale de l'UEFA Champions League qui l'opposait à une autre équipe anglaise, Manchester City (1-0). Au-delà du résultat, l'affiche de cette finale 100% britannique avait la particularité de révéler tous les fondements économiques géopolitiques du football européen actuel. Et quand les coulisses de la Ligue des champions se dévoilent, ses liens avec l'industrie du pétrole et du gaz apparaissent rapidement.

Il y a un mois encore, les deux clubs se sont avérés déterminants, autant pour conférer un profil prestigieux au projet avorté de Super League que pour le faire chuter brutalement. En à peine plus de 48 heures, ce projet de nouveau championnat européen, que nombre de fans, amateurs et politiciens estiment encore être une folie furieuse et une grossière erreur d'appréciation, était retombé comme un soufflé (du moins pour le moment).

Or, il semblerait que le château de cartes ait commencé à s'effondrer dans l'Ouest londonien, au moment où Chelsea a déclaré souhaiter se retirer de la compétition, suivi quelques heures plus tard par Manchester City. Selon les informations du journal allemand Süddeutsche Zeitung, tout serait parti d'un appel téléphonique du président russe Vladimir Poutine, qui aurait appelé son compatriote Roman Abramovitch, propriétaire du club de Chelsea. Selon Russia Today, chaîne de télévision d'information internationale financée par l'État russe, Poutine aurait mis l'accent sur le fait que cette Super League irait «à l'encontre des intérêts de la mère patrie».

Gazprom, l'UEFA et la diplomatie

L'influence de la Russie sur le football européen remonte à bien plus d'un mois. La société russe Gazprom est notamment l'un des sponsors majeurs de la Ligue des champions depuis 2012. Un accord d'envergure reconduisant le partenariat a d'ailleurs été annoncé tout récemment. Il s'agit là d'une société dont les origines remontent à l'ancienne Union soviétique, à l'époque fournisseur étatique de gaz.

Bien qu'au début des années 1990, au cours des réformes de la perestroïka, la société fut privatisée, l'État a progressivement repris possession de la majorité des actions au début des années 2000 sous la présidence de Vladimir Poutine. Quelques années après, Gazprom rachetait son rival de l'industrie pétrolière, la société Sibneft, dont le propriétaire de l'époque n'était autre que Roman Abramovitch.

Gazprom est également connu pour être le propriétaire du club de foot du Zénith Saint-Pétersbourg, pas vraiment une surprise quand on sait que Vladimir Poutine est originaire de la ville, où se situe en outre le siège social de ce mastodonte du gaz et du pétrole. Alexander Dyukov, anciennement à la tête du Zénith, est désormais président de la Fédération russe de football. Le personnage est également président du conseil d'administration de Gazprom et a par ailleurs été élu, au plus fort de la débâcle de la Super League, membre du comité exécutif de l'UEFA....

Lire la suite de cet Article avec Slate.fr - Le sacre de Chelsea en Ligue des champions est aussi une victoire pour Gazprom

Articles en Relation

Fallait-il vraiment confier la Ligue 1 à Amazon? En faisant le choix Amazon, la Ligue s'est attirée les foudres de Canal+, diffuseur historique du championnat de France. | Jeff Pachoud / AFP  L...
Derrière Thomas Pesquet, le travail de l'ombre des petites mains de la mission A... Le Cadmos, en 2016, élaborait déjà des projets en compagnie de Thomas Pesquet, qui se rend sur l'ISS à compter du 23 avril 2021. | Rémy Gabalda /...
«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010? Une série courageuse, sans «gag, pas de rire, pas d'humour». | Capture d'écran Wakanim via YouTube Après dix ans d'intrigues, la fin de cette série t...
Non, la Vegan Society ne demande pas la fin des biscuits en forme d'animaux Le tweet a été cité près de 5.000 fois, avec à chaque fois des commentaires désobligeants envers les vegans et les antispécistes. | via Open Food Fact...
Je ne digère pas que les QR codes aient remplacé les menus au restau J'ai toujours construit des frontières solides entre ma vie en ligne et la vie réelle. | Louis Hansel via Unsplash      ...
Le grand cru de la Romanée-Conti, le nectar des rois d'antan (et des fortunés d'... Le climat de la Romanée-Conti, son terroir spécifique, sculpte le vin au fil du temps. | Michel Joly  Quelques chanceux seulement peuvent goûter...

PLUS D'ARTICLES

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA