Le Relais & Châteaux de Saulieu, toujours fidèle au souvenir de Bernard Loiseau

Vie Pratique

Portrait de Dominique Loiseau. | Jonathan Thévenet 

Dominique Loiseau, veuve du chef triplement étoilé, raconte dans un livre émouvant son parcours de vie et les épreuves traversées après le suicide de son mari en 2003.

Dans son autobiographie détaillée La revanche d'une femme, Dominique Loiseau revient sur les circonstances de la mort tragique de son mari survenue le samedi 24 février 2003: il s'est tué d'un coup de fusil, dans la chambre du couple à Saulieu. Il avait 52 ans.

Dominique et Bernard Loiseau. | Collection Bernard Loiseau

«Je regardais le visage de Bernard si beau et étonnamment serein. Tout en moi criait: Bernard, ne t'en vas pas! Ne nous abandonne pas! Il n'avait aucune trace sur le visage, on aurait pu croire qu'il dormait. L'expression de ses traits semblait me dire: “Dominique, je n'en pouvais plus. Je n'avais plus la force de continuer.” Je ne pouvais qu'accepter son choix.»

Bernard, grand cuisinier trois étoiles, doutait sans cesse de sa réussite. Il avait passé sa vie à travailler. Il avait fait d'énormes sacrifices au détriment de sa vie privée et de son confort.

La famille Bernard Loiseau, de gauche à droite Bérangère, Bastien et Blanche. | Sophie Boulanger

«En réalité, il n'avait pas eu le temps de vivre. Il avait gravi la montagne, acquis une célébrité exceptionnelle et, arrivé au sommet, il n'en revenait toujours pas.»

Bernard était le contraire d'un être tranquille. À la fin de l'été 2002, il s'était dit à plusieurs reprises fatigué. Ce dernier mois de 2003, il était de plus en plus dur avec ses équipes. «Nous avons passé quelques jours à Cannes où il n'a fait que dormir.»

Un jour, il a voulu consulter un neuropsychiatre pour en finir avec ses angoisses et son mal-être. Dominique lui avait pris un rendez-vous à Paris. «Une fois sur place, le praticien m'a demandé de sortir. Je ne sais pas ce que Bernard lui a raconté, mais il est reparti sans diagnostic ni traitement.»

Plus tard, un «médecin lui avait prescrit du Prozac et, peu à peu, il commençait à aller mieux. Il avait ensuite diminué les doses de médicaments se croyant guéri. Il a voulu ouvrir le Relais & Châteaux 7 jours sur 7 comme Paul Bocuse.» Qui n'aurait-pas été épuisé?

«Il fallait une force de la nature pour tenir. À l'époque, le concept du burn out n'était pas encore connu du grand public.»

«Durant le dernier hiver, il a évoqué l'idée de faire une cure de sommeil. Je n'ai pas véritablement compris ce qu'il souhaitait. Et puis, nous sommes passés à autre chose: c'était un tel battant qu'il était inconcevable d'imaginer qu'il puisse sombrer. Pourtant...»

Il avait vingt-sept ans de travail derrière lui. Le Michelin 2003 était annoncé, c'était chaque année un moment de stress, mais son épouse sent que son mari s'enlise dans un mal-être plus sérieux. «Il n'avait plus le même entrain, comme déconnecté de l'action.»...

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Le Relais & Châteaux de Saulieu, toujours fidèle au souvenir de Bernard Loiseau

Articles en Relation

Les restaurants à (re)découvrir à leur réouverture Façade de l'Hôtel Ritz. | ritzparis  Une liste d'établissements attendus au tournant. Nouvelles tables, valse de chefs, cartes de saison, la re...
Dans le Michelin 2021, les grandes cheffes de la gastronomie française Au restaurant Marsan, par Hélène Darroze, l'huître Perle Blanche comme une icône, velouté glacé de haricots maïs, caviar Osciètre. | Bernhard Winkelma...
Des recettes de chefs faciles à cuisiner chez soi Les livres À la maison et Cuites de Victoire Loup. | Victor Picon  Confinement ou couvre-feu oblige, préparer des plats chez soi est devenu inév...
Quinze adresses gourmandes sur la route Paris-Marseille À L'Oustau de Baumanière, la bouillabaisse. | Virginie Ovessian Photographe Un trajet gastronomique avec trois escales à Lyon. Voici une sélection d...
Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne La devanture de la boulangerie Poilâne. | Philippe Vaurès-Santamaria  Apollonia Poilâne révèle dans une autobiographie les secrets des pains de ...
Seize terrasses de restaurants à Paris où réserver À La Réserve Paris, la terrasse de La Pagode de Cos. | Julie Limont  Pour déguster de merveilleux mets à ciel ouvert. Jamais les repas en terra...

PLUS D'ARTICLES

VIATOR ACTIVITES

BONNES AFFAIRES