Le PSG est-il en train de tuer la Ligue 1?

Sociétés

Seule équipe encore invaincue, le Paris Saint-Germain caracole en tête de la Ligue 1, avec de très bonnes statistiques. Aucune défaite à son actif, une moyenne de trois buts marqués par match, avec son trident offensif Neymar-Cavani-Mbappé. De quoi alimenter les critiques, et notamment celles de Jean-Michel Aulas:

«Si vous empilez des joueurs avec de l'argent surnaturel dans une même équipe, vous n'avez plus de compétition», avait déclaré le président lyonnais fin août sur RMC.

De telles analyses peuvent sembler exagérées. Après tout, la saison dernière, ce n’est pas le PSG mais l’AS Monaco qui a terminé champion. Nice, 10e budget de Ligue 1, s’est même retrouvé dans la course au titre.

Mais il y a deux ans, les joueurs menés alors par Laurent Blanc avaient explosé le record de points total (96), avec 29 points d’avance sur le second. Ils avaient été sacrés champions au milieu du mois de mars, lors de la 30e journée, battant l’ancienne meilleure performance française: celle de l’Olympique Lyonnais en 2006-2007, sacré à l’occasion de la 33e journée.

A l’époque aussi, on disait que le club rhodanien annihilait tout suspense. Ce qui n’empêche pas les piques et remarques du président Aulas envers les Parisiens. En 2016, il s'inquiétait ainsi, sur Twitter, des conséquences du budget démesuré du PSG sur le championnat:

@OL@lequipe21@leprogreslyon Le Psg poursuit 1politique excessive d'investissement qui va abaisser la compétitivité d notre L1:trop c trop.

— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) 3 août 2016

Un rôle d'accélérateur pour le niveau du championnat

«Je ne pense pas que le PSG ait tué la Ligue 1, estime le journaliste Mathieu Faure, qui travaille pour Nice-Matin et SoFoot et est supporter du PSG depuis l’enfance. C’est tellement fantastique qu’ils peuvent perdre partout. Ils peuvent perdre à Montpellier, Angers, Dijon ou Marseille. C’est un championnat très compliqué et dès que vous prenez une équipe de haut, vous vous faites rentrer dedans. A priori, je pense qu’ils vont être champions car ils ont une trop grosse équipe pour ne pas le faire. Mais ils sont loin de tuer le suspense.»

Et le journaliste de citer un parcours jamais aisé pour les Parisiens. «Ils sont souvent tombés sur de bons adversaires. L’OM de Bielsa, le Monaco de Ranieri, le Lyon de Lacazette il y a trois ans…». Sans oublier le titre de Montpellier, lors de la première saison du PSG dirigé par Qatar Sports Investments (QSI).


Lire la suite : Le PSG est-il en train de tuer la Ligue 1?


Articles en Relation

En voyage, le vélo chargé attire les curieux et facilite les rencontres Objet de curiosité, connu de tous, le vélo est un facilitateur de rencontres. | Bruno Poussard  Boosté depuis le déconfinement, le vél...
Le catch féminin, ou l'histoire d'une prise de pouvoir Sasha Banks (droite) et Charlotte Flair (gauche) lors d'un cambat organisé par la WWE à Munich, le 3 novembre 2016. | Christof Stache / AFP  Il ...
Lire des essais ardus, ça s'apprend Les conseils d'un professeur d'économie de la prestigieuse université de Berkeley. Il n'est pas toujours facile de se lancer dans la lecture d'essa...
Il y a exactement 100 plis sur les toques de cuisine, et ça a du sens On n'est finalement pas si loin des galons portés dans l'armée. Si vous n'aviez jamais songé à compter le nombre de plis qui ornent les toques des ...
Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage Mettre l'organisation des réjouissances sur pause permet de prendre conscience de la contrainte qu'elles représentent. | Foto Pettine via Un...
Le vélo sera sans doute le grand gagnant de la grève des transports Une piste cyclable parisienne, le 17 décembre 2019. | Aurore Mesenge / AFP  L'installation du mouvement social dans la durée pourrait faire prog...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA