Le porno féministe montre les femmes telles qu'elles sont et non telles qu'elles devraient être

Erotique

À rebours des stéréotypes sexistes qui saturent l'imagerie de l'industrie du X, le porno féministe revendique un autre regard sur la sexualité et redessine les contours du corps féminin en célébrant la diversité.

Cheveux longs, seins siliconés, faux ongles, sexe glabre. Des corps jeunes, minces, à la peau blanche et ferme. Des corps offerts, disponibles, livrés au regard masculin dans des poses extatiques. Voilà à peu de choses près à quoi ressemble l'idéal féminin dans le porno mainstream.

Celles qui ne correspondent pas à ces critères esthétiques, les actrices porno qui ont la peau foncée, des bourrelets, des rides ou des pubis non épilés se retrouvent quasi systématiquement étiquetées. Chaque corps féminin qui s'écarte de la norme dominante a aujourd'hui sa catégorie attitrée dans les supermarchés virtuels du sexe que sont les tubes pornos: «black», «beurette», «grosse», «milf», «chatte poilue»...

Des films entièrement conçus par des femmes

 

«Même si il y a de nombreuses catégories qui répondent à tous les fantasmes et fétichismes imaginables, au final, c'est toujours la même chose, ce sont des parties du corps féminin livrées de la même manière», estime Erika Lust.

Pionnière du porno féministe, la réalisatrice suédoise a créé au mitan des années 2000 sa propre boîte de production à Barcelone, Lust Films. Tous les films qu'elle tourne et qu'elle produit sont entièrement conçus par des femmes, de l'écriture au montage, du choix des actrices et des acteurs à la distribution.

Un des derniers épisodes de sa série XConfessions, basée sur les fantasmes des utilisateurs de sa plateforme de streaming, était présenté cette année au Porn Film Festival de Berlin: «The Toilet Line», une scène de sexe anonyme entre deux lesbiennes dans les toilettes d'un club berlinois, réalisé par la Danoise Goodyn Green, une des étoiles montantes du porno lesbien indépendant en Allemagne.

«Représenter la beauté de la diversité du corps humain»

Erika Lust revendique dans ses films une approche égalitaire et inclusive de la sexualité:

«Tous les corps montrés dans mes films sont naturels, variés, et ne correspondent pas aux stéréotypes du porno mainstream. Je refuse les actrices qui ont eu un recours excessif à la chirurgie plastique, de manière à conserver une esthétique naturelle dans mes films. Je travaille avec des actrices et des acteurs qui ont des origines ethniques diverses, différents genres et des types de corps variés. C'est important à mes yeux de représenter la beauté de la diversité du corps humain», explique la réalisatrice. «Mais nous refusons de contribuer à renforcer les inégalités sociales en catégorisant les actrices ou les scènes en fonction de leur âge, leurs origines ethniques ou leur type de corps. Nous ne les réduisons pas à leurs caractéristiques corporelles.» 

Une démarche dans laquelle s'inscrit également Goodyn Green, qui met un point d'honneur à montrer le corps de ses actrices de manière réaliste, comme elle nous l'expliquait en 2016 lors de la précédente édition du festival: «Cela m'importe de filmer de près le corps féminin. La cellulite en particulier: 90% des femmes en ont, mais ce n'est jamais montré, comme les vergetures sur les seins, ou les poils pour celles qui en ont. Bref, montrer différents types de féminité.»

Lire la suite sur Slate.fr - Le porno féministe montre les femmes telles qu'elles sont et non telles qu'elles devraient être

Articles en Relation

À quand un film ou une série sans scène de cul? Je baise, tu baises, nous baisons tous. | Jean Koulev via Flickr Quel besoin de nous montrer ces fausses étreintes où deux partenaires se chevauchent...
NOS PIRES ANECDOTES SEXUELLES FEAT. PLEIN DE POTES (devant une classe de lycéens... Merci à Netflix d'avoir permis à cette vidéo d'exister, ça faisait un bail qu'on voulait faire une vidéo avec cette ambiance de bahut, à la cool et ...
En Chine, les adeptes du bondage pieds et poings liés par un État policier Les ateliers dédiés à cette pratique ont enregistré une participation record en août 2018: près de 200 personnes étaient au rendez-vous. | NFGphoto vi...
«Dans mes rêves sexuels, je suis très souvent violée, violentée, soumise»   «Je sais que ce qui relève du subconscient n'a absolument rien à voir avec la réalité, mais j'y pense de plus en plus.» | Kilworth Simmonds vi...
Sextoys connectés: loin des yeux, près du corps Vibrer à plusieurs à des milliers de kilomètres de distance, c'est désormais possible –avec ou sans volonté orgasmique. | We-Vibe Les relations de co...
Deux romans tape-à-l'œil ou la pornographie du style Onanisme intellectuel. | Malvestida Magazine via Unsplash RENTRÉE LITTÉRAIRE – «Une bête au Paradis» de Cécile Coulon et «Onanisme» de Justine Bo. Oh...

RENCONTRE COQUINE

RENCONTRE DISCRETE


LIVE CAM