Le carnaval de La Plaine à Marseille, un secret de polichinelle

France

Cette situation ubuesque dissimule mal la responsabilité de tous, notamment dans la dénonciation de concert de l'irresponsabilité d'un petit nombre d'individus. | Christophe Simon / AFP 

En surjouant l'indignation de faits sans rapport avec ceux qu'ils ont dénoncés, les responsables politiques se sont donnés en spectacle telles des caricatures carnavalesques.

Le carnaval de Marseille est peu à peu devenu symbole de l'esprit libertaire qui est enraciné dans le quartier de La Plaine à Marseille. D'ailleurs, vous n'entendrez aucun Marseillais parler du «carnaval de Marseille». C'est bien sous la dénomination «carnaval de La Plaine» que l'événement s'est imposé dans l'agenda des festivités incontournables du centre-ville.

Certains n'y voient que l'expression d'une déviance populaire catalysée par les «Plainars» («les gauchistes» du quartier et des environs), d'autres louent son caractère créatif, joyeux, familial et enraciné dans la culture marseillaise et occitane.

C'est donc sans grande surprise que l'on a vu fleurir dans la presse et sur les réseaux sociaux les sempiternelles prises de positions à la suite de la tenue de ces festivités dimanche 21 mars.

Une tempête dans un verre de pastis

«Marseille, c'est pas la France!», entend-on souvent dans les rues du quartier Noailles-La Plaine. Accordons-nous toutefois sur le plus petit dénominateur commun: Marseille est bien en France. Une fois ce préalable posé, il convient également d'établir un second fait: l'état d'urgence sanitaire s'applique aussi aux rues de la cité phocéenne.

C'est donc dans ce contexte tendu et cette portion de territoire historiquement contestataire que la polémique a enflé. Le chiffre officiel de 6.500 participants a été communiqué par la préfecture de police: c'est beaucoup, c'est trop. Et vraisemblablement, il était conforme aux représentations que les non-Marseillais se font des habitants de la ville, c'est-à-dire des indisciplinés chroniques, dotés d'un respect des règles à géométrie variable et prompts aux arrangements constants et instantanés vis-à-vis des normes.

Quelle que soit la perception que l'on puisse avoir d'un événement festif (et donc non essentiel) réunissant plusieurs milliers de personnes en pleine pandémie, le déferlement de commentaires sur les chaînes d'information, les journaux et les réseaux sociaux ne doivent pas occulter les questions de fond: les responsables politiques ne ressemblent-ils pas eux-mêmes à des caricatures carnavalesques lorsqu'ils surjouent une indignation sans rapport avec les faits dénoncés?

Dès la matinée du lundi 22 mars, on parlait déjà du comportement déviant, violent et antisocial des protagonistes du carnaval en faisant référence aux dégradations d'aires de jeux pour enfants ou de la «profanation» du lieu de mémoire de la rue d'Aubagne.

La Soleam (la société qui a la charge de la rénovation du quartier de La Plaine) a publié un communiqué qui évalue les dégâts à plus de 100.000 euros. La société va porter plainte et au moins quatre personnes sont jugées en comparution immédiate. Il est indéniable que des débordements ont eu lieu en fin d'après-midi ce dimanche 21 mars. Ils correspondent peu ou prou aux problèmes inhérents à tous types de regroupements sauvages....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Le carnaval de La Plaine à Marseille, un secret de polichinelle

Articles en Relation

Sans le Covid-19, il n'y aurait pas eu tous ces records sur le Tour de France Tadej Pogacar, Mikel Landa, Egan Bernal et Primoz Roglic lors de la neuvième étape du Tour de France entre Pau et Laruns, le 6 septembre 2020. | ...
Ouvrir les stations de ski, une équation impossible Devrons-nous faire du ski ou du snowboard sans remontées mécaniques? | Pamela Saunders via Unsplash La réouverture des stations, «préférable» co...
La fronde des élèves anti-masque «C'est un chantier que je n'avais pas prévu, mais, on va s'y affairer.» | Damien Meyer / AFP  Si les profs s'attendaient à une rentrée difficile...
Fractionné, inversé, annulé: Noël devra être réinventé à cause du Covid Les familles seront-elles séparées à Noël avec le Covid-19? | S&B Vonlanthen via Unsplash Partout en France, des familles planifient des festivit...
La crise du Covid-19 pénalise le foot français Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais, en conférence de presse au Parc Olympique lyonnais, près de Lyon, le 13 février 2020. | Jeff Pac...
«Le Coup d'état d'urgence», ou comment la France a fait du citoyen un «sujet vir... Des policiers dans une rue déserte de Metz, le 5 janvier 2021, en plein couvre-feu. | Jean-Christophe Verhaegen / AFP   Nous publions ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA