La rougeole a fait plus de morts en 2018 qu’en 2017 !

Santé

L'épidémie de rougeole a fait 140.000 victimes en 2018, soit 15 % de plus qu'en 2017. La maladie affectant le système immunitaire des nourrissons et des enfants en bas âge, la rougeole a principalement causé des ravages chez les enfants âgés de moins de cinq ans, selon le rapport de l'OMS et du Centre américain du contrôle et de la prévention des maladies. Une recrudescence alarmante qui se confirme car trois fois plus de cas de rougeole ont été recensés au premier trimestre 2019 dans le monde par rapport à l'an passé.

Selon le rapport de l'Organisation mondiale de la Santé, la plupart des victimes de la rougeole étaient des enfants âgés de moins de cinq ans. Les nourrissons et enfants en bas âge sont en effet les plus vulnérables aux risques d'infection au virus. La rougeole affecte le système immunitaire et peut exposer les personnes infectées à d'autres virus potentiellement mortels tels que la grippe ou la diarrhée aiguë. Les pays les plus touchés par l'épidémie de rougeole en 2018 sont la République démocratique du Congo (RDC), le Libéria, Madagascar, la Somalie et l'Ukraine. À eux seuls, ces cinq pays représentent près de la moitié des cas de rougeole dans le monde.

Le rapport montre que les pires conséquences de la rougeole ont été observées en Afrique subsaharienne, où de nombreux enfants ont été privés de vaccination. Mais les pays plus riches ne sont pas non plus épargnés par les flambées de rougeole : les États-Unis ont signalé le plus grand nombre de cas en 25 ans, tandis que l'Albanie, la Tchécoslovaquie, la Grèce et le Royaume-Uni ont perdu leur statut d'élimination de la rougeole en 2018 à la suite de cas d'infections propagées pendant plus d'un an sans interruption sur leur territoire.

Les pays les plus touchés par l'épidémie de rougeole en 2018 sont la République démocratique du Congo (RDC), le Libéria, Madagascar, la Somalie et l'Ukraine. Ces cinq pays représentent près de la moitié des cas de rougeole dans le monde. Et les cas de rougeole ont triplé depuis janvier 2019.

Les pays les plus touchés par l'épidémie de rougeole en 2018 sont la République démocratique du Congo (RDC), le Libéria, Madagascar, la Somalie et l'Ukraine. Ces cinq pays représentent près de la moitié des cas de rougeole dans le monde. Et les cas de rougeole ont triplé depuis janvier 2019. © WHO, OMS

Un scandale et un échec collectif

« Le fait qu'un enfant meure d'une maladie évitable par la vaccination comme la rougeole est un véritable scandale et un échec collectif quant à la protection des enfants les plus vulnérables du monde, déplore le Docteur Tedros Adhanom Ghebreysus, directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, dans un communiqué. Pour sauver des vies, nous devons faire en sorte que chacun puisse bénéficier des vaccins, ce qui signifie investir dans la vaccination et des soins de santé de qualité comme un droit pour tous. »

D'après les recommandations formulées par l'OMS, une couverture vaccinale de 95 % avec deux doses de vaccin contre la rougeole sont nécessaires dans chaque pays ainsi que dans toutes les communautés pour protéger les populations de la maladie. Au cours des 18 dernières années, on estime que la vaccination contre la rougeole à elle seule a sauvé plus de 23 millions de vies, indique le rapport.

Depuis 18 ans, le vaccin contre la rougeole a sauvé 23 millions de vies

« Lorsque des enfants ne sont pas systématiquement vaccinés, des communautés entières sont en danger. Nous le constatons encore aujourd'hui dans des endroits reculés comme en République démocratique du Congo, où la rougeole a tué plus de 4.500 enfants de moins de cinq ans seulement cette année, ou au Samoa, où une épidémie de rougeole qui s'étend rapidement a rendu de nombreux enfants malades et dans l'impossibilité d'aller à l'école », souligne Henrietta Fore, directrice générale d'Unicef.

Avec ses partenaires, dont l'Unicef, la Fondation des Nations Unies, L'Initiative contre la rougeole et la rubéole (M&RI), Gavi et la Vaccine Alliance, l'OMS apporte son soutien aux pays pour les aider à gérer les cas, notamment en formant les agents de santé à la prise en charge efficace des enfants souffrant des effets de la rougeole.

« Nous pouvons renverser la vapeur contre ces flambées grâce à une action collective, à un engagement politique ferme et à la réduction des déficits de financement critiques. Travailler ensemble fonctionne, c'est le seul moyen d'atteindre tout le monde -- avec des vaccins et des services qui sauvent des vies -- et, plus largement, d'atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU », assure Kathy Calvin, présidente et directrice générale de la Fondation pour les Nations unies.

Ce qu'il faut retenir
  • En 2018, la rougeole a fait 140.000 morts, principalement chez les enfants de moins de cinq ans. C'est 15 % de plus qu'en 2017.
  • C'est une recrudescence alarmante se constate dans des régions où la couverture vaccinale est faible mais, désormais, également dans certains pays riches.
  • Au premier trimestre 2019, il y a eu trois fois plus de cas de rougeole dans le monde qu’en 2018 sur la même période.

Source : La rougeole a fait plus de morts en 2018 qu’en 2017 !


Articles en Relation

La France et d'autres pays vont-ils, comme l'Italie, être massivement touchés pa... Le président Emmanuel Macron avec le président de l'AP-HP Martin Hirsch, le ministre de le Santé Olivier Véran et le directeur général de la Santé Jer...
Coronavirus, premières espérances de traitement par des médicaments «Tout est prêt, nous n'attendons plus que les médicaments», expliquait il y a quelques jours le Pr Yazdan Yazdanpanah chef du service des maladies inf...
Vaccins anti-Covid: les questions auxquelles devra répondre le gouvernement L'OMS recense vingt-six candidats vaccins  parvenus au stade des essais cliniques sur des volontaires. | Anna Shvets via Pexels Qui va...
Sommes-nous correctement préparés au nouveau coronavirus? Depuis que l'épidémie a pris une dimension internationale, les ventes de masques de protection explosent –et leurs prix sur internet aussi. | STR/AFP&...
Le coronavirus, sans précédent dans l'histoire des épidémies La mise en quarantaine du Diamond Princess a un avantage: il nous permet de tenter une projection du taux de mortalité du Covid-19. Ici, une passagère...
La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires Malgré les acquis scientifiques et médicaux, la somme des inconnues a pesé lourd dans l'opinion publique. | Engin akyurt via Unsplash Malgré les acqu...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA