La Mongolie veut récupérer ses dinosaures pillés

Actualités

Falaises de Bayanzag (Mongolie) (AFP) - Gardien de troupeaux en Mongolie, Gelegrash améliorait son ordinaire en emmenant les touristes voir un vieux crâne de dinosaure près des "falaises enflammées" du désert de Gobi. Mais un jour, le fossile a disparu.

Comme lui, des milliers d'autres fossiles se sont volatilisés depuis la découverte ici dans les années 1920 d'oeufs de dinosaures par l'explorateur américain Roy Chapman Andrews, l'inspirateur supposé du personnage d'Indiana Jones.

La vaste zone désertique a alors commencé à attirer la convoitise des paléontologues et des contrebandiers.

Mais le gouvernement mongol entend y mettre fin. Il a lancé une campagne pour récupérer les précieuses reliques, aujourd'hui dispersées dans des musées étrangers et chez des collectionneurs privés, dont l'acteur hollywoodien Nicolas Cage.

Dans sa yourte plantée près des célèbres falaises rougeâtres de Bayanzag, Gelegrash disserte sur la valeur potentielle de "son" crâne: "Si j'avais su qu'il valait tant, je l'aurais vendu moi-même!", plaisante-t-il.

Ce grand appel au rapatriement des restes de dinosaures a débuté lorsque le mari d'Oyungerel Tsedevdamba, l'ex-ministre mongole de la Culture, des Sports et du Tourisme, a découvert qu'une maison d'enchères de New York prévoyait la vente d'un spécimen rare de tarbosaure (Tarbosaurus bataar), un cousin plus petit du tyrannosaure.

Selon les paléontologues, tous les exemplaires connus du vertébré viennent de la vallée de Nemegt, en Mongolie. Ce qui interpelle quant à son arrivée jusqu'à Manhattan...

Sortir des fossiles de Mongolie est illégal, mais "personne ne savait exactement quoi faire", déclare Mme Oyungerel à l'AFP. "Personne n'avait jusqu'alors réclamé de dinosaures de l'étranger".

- Une moto pour 10.000 hectares -

Suivant les traces de Roy Chapman Andrews, des centaines d'expéditions ont été lancées dans le désert mongol. Certaines avec la bénédiction des autorités. D'autres, illégales, avec l'ambition de faire passer les précieuses reliques à l'étranger.


Lire la suite : La Mongolie veut récupérer ses dinosaures pillés


Articles en Relation

Le racisme étouffe l'Amérique La mort de George Floyd marquera-t-elle une rupture historique dans un pays gangrené par le racisme depuis qu'il est né? | Julien Suaudeau  Depu...
Virginie Despentes et la saleté des riches Virginie Despentes, le 8 novembre 2010 à Paris. | Thomas Samson / AFP  Les riches sont sales en leur âme, leurs corps, leurs mœurs. Tout s'expli...
Avec les «Chevaliers du zodiaque», préférez l'original à la copie Depuis sa création en 1986, «Saint Seiya» (en VO) fait figure de référence absolue, bien aidé par son adaptation animée. Le reboot lancé sur Netflix e...
Beyrouth : qu'est-ce que le nitrate d'ammonium, à l'origine des explosions ? Les deux déflagrations qui ont dévasté partiellement la capitale libanaise mardi seraient liées à l'explosion d'environ 2 750 tonnes de cette sub...
Lequel de ces 5 types de propriétaire de chat êtes-vous ? Les chats domestiques portent atteinte à la biodiversité. Pourtant, il existe quelques stratégies pour réduire le nombre d'animaux qu'ils tuent par an...
Aux États-Unis, les anti-avortement prennent les jeunes d'assaut sur les réseaux... Tous les ans, les anti-avortement défilent le temps d'une Marche pour le vie. | Caroline Ernesty  De TikTok à Instragram, tous les moyens s...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA