ISF : « Peut-on faire confiance aux riches ? »

Politique

Chronique. C’est un tropisme national, où se mêlent vieux fond de culture catholique et passion pour l’égalité : les Français affectent de ne pas aimer l’argent, en tout cas celui des riches – ce qui fait beaucoup de monde puisque l’on est toujours le pauvre de quelqu’un.

Cinglant, Flaubert l’avait résumé dans son Dictionnaire des idées reçues : « Argent, cause de tous les maux. » Quant à François Mitterrand, il avait enflammé le congrès du Parti socialiste, à Epinay-sur-Seine en 1971, avec cette diatribe mémorable contre « l’argent qui corrompt, l’argent qui écrase, l’argent qui tue, l’argent qui ruine et l’argent qui pourrit jusqu’à la conscience des hommes ».

Joignant le geste à la parole dès qu’il fut élu président, Mitterrand instaura donc un impôt sur les grandes fortunes. Supprimé par le gouvernement Chirac en 1986, il fut rétabli par le gouvernement Rocard deux ans plus tard, sous le nom d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Depuis, défendu bec et ongles par la gauche, allégé aussi discrètement que possible par la droite, l’ISF est l’objet d’une controverse sans fin.

Les « petits riches » continueront à être taxés

C’est ce tabou qu’Emmanuel Macron a décidé de transgresser. Il n’a pris personne en traître : « Je souhaite une fiscalité qui récompense la prise de risques, l’enrichissement par le talent, le travail et l’innovation plutôt que la rente et l’investissement immobilier. Notre fiscalité, et j’inclus ici l’actuel ISF, ne doit plus pénaliser ceux qui réussissent et investissent dans les entreprises », écrivait-il, il y a un an, dans son livre-manifeste, Révolution

Aussitôt dit, aussitôt fait. Les députés, qui commencent cette semaine l’examen du projet de budget pour 2018, sont donc invités à supprimer l’impôt sur la fortune mobilière (le patrimoine financier) et à ne conserver l’ISF que sur le patrimoine immobilier, au-delà de 1,3 million...


Lire la suite : ISF : « Peut-on faire confiance aux riches ? »


Articles en Relation

Élection municipale à Paris: qui propose quoi en matière de logement À Paris, toutes les conditions sont réunies pour contraindre les ménages à consacrer une part de plus en plus importante de leur budget au logeme...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA