Il faut rentrer du Séminaire - Histoire Erotique

Erotique

Il faut rentrer du Séminaire - Histoire Erotique

J'ai rendu ma chambre d'hôtel le lendemain matin. Je n'ai pas eu l'occasion de revoir mon voisin de palier et je n'ai pas pris son numéro de téléphone.
Je voulais que cette occasion unique où je me suis faite prendre dans la douche le reste.
11h50 je me dirige vers mon train sur le quai de la gare.
Une voix derrière moi m'interpelle et j'entends un pas de course.
Un collègue étant au même séminaire que moi me rattrape et me demande dans quelle voiture je suis. Heureuse coïncidence nous sommes dans la même voiture et côte à côte.
Nous nous installons à nos places. Je gesticule pour enlever mon manteau sans éborgner mon voisin. Ce faisant ma jupe remonte juste sous les fesses. En me retournant je surprend mon collègue en train de mater ouvertement mes cuisses et mes fesses. Ce petit coquin se rince l'œil et ça me plait.
Je ne remet pas ma jupe en place et m'installe à côté de lui.
Je pose mon manteau sur la tablette que j'ai descendue.
Mon collègue se trémousse sur sa place. Il ne sait plus où placer son regard. Ma jupe qui dévoile le haut de mes bas, ou  mon décolleté pigeonnant?
Forte de mon expérience de la veille et mon collègue étant plutôt agréable à regarder je décide d'attaquer sans préambule.
Thibault,  tu sais que tu me plais? Et à en juger par tes regards je ne te laisse pas indifférent.
Sans lui laisser le temps de répondre je me rapproche de lui et lui susurre dans le cou:
J'aime me faire baiser n'importe où et n'importe quand. Et aujourd'hui je veux que ce soit par toi.
Sa réaction ne se fait pas attendre, il plaque ses lèvres sur les miennes et m'embrasse sans ménagement. Il fait glisser un de ses mains le long de mes bas et caresse la lisière de mes bas.
Je pose ma main sur son entrejambe. Il bandait dur l'animal.
Il remonte ma jupe et commence à me doigter vigoureusement. Je met ma tête dans son cou pour étouffer les bruits que m'inspire son doigtage.
Je sors sa queue bien dure de son pantalon et je la branle doucement. J'accélère progressivement et lui arrache un grognement sourd.
Il murmure: moins fort salope tu vas me faire jouir.
Il sort ses doigts trempés de ma chatte et les approche de ma bouche. Je les lèche et suce un à un.
Son regard fiévreux ne me quitte pas. Je sais qu'il rêve de me défoncer.
Je m'écarte et lui chuchote : dans 5 minutes aux toilettes.
Je m'éloigne dans l'allée en ondulant des hanches. Je savais qu'il mattais mon cul de salope. Peut-être n'était il pas le seul.
Je sentais que ma chatte était en feu. J'avais besoin de me faire prendre.
Arrivée aux toilettes je remonte ma jupe et commence à me doigter rapidement et fortement.  Je ne tarde pas à jouir, seule dans les toilettes.
Un léger toc-toc se fait entendre.
Mon collègue me rejoins et me plaque contre le lavabo. Sans attendre il soulève ma jupe et m'enfonce ses doigts dans la chatte.
Putain tu es mouillée comme une chienne.
Sans attendre il retire ses doigts et me plonge sa grosse verge. Je crie de surprise et de plaisir. Il plaque sa main sur ma bouche et me chuchote:
Sois une bonne chienne et ferme là.
Je hoche la tête et il continue de me pilonner avec force tout en me caressait le clitoris.
Je sens la jouissance monter à nouveau. Je ferme les yeux et me laisse aller.
Mon orgasme est tellement fort que je sens un liquide chaud couler le long de mes cuisses.
Merde, j'ai fait une fontaine.
Mon collègue se retire et je me retourne. Il m'approche ses doigts pleins de mouille de mon visage et m'ordonne durement de les nettoyer.
Je m'applique à lécher et sucer ses doigts puis je m'accroupis dans ce petit espace pour le sucer. Je le suce avec application pendant qu'il me caresse les seins.
Il me fait me lever et me reprend la chatte d'un grand coup de bite.
Il saisis à poitrine à deux mains et me susurre:
Ce soir ma petite salope, tu vas rentrer avec la chatte pleine de foutre.
Je panique et lui demande d'arrêter car je suis mariée et je ne peux pas rentrer comme ça chez moi.
Il rit et me dis que c'est justement ça le plus amusant.
Ses coups de reins redoublant d'ardeur et mes seins malaxés me refont jouir. 3 orgasmes en peu de temps... quelle salope...
Il me rejoint dans l'orgasme et se vide complètement en moi.
Il se retire et me demande de nettoyer correctement queue.
Je m'accroupis et obéis en sentant son sperme couler le long de mes bas.
Seigneur... comment j'allais expliquer ça à mon mari...

Retrouvez cette Histoire sur Voissa.com :  Il faut rentrer du Séminaire - Histoire Erotique

Articles en Relation

Une Belle Initiation - Histoire Erotique Comme tu souhaitais découvrir ce milieu et voir "te tes yeux" je t'ai emmené dans un club parisien très connu. J'avais réservé une table pour ...
Ma 1er fois avec une Femme marié - Histoire Erotique Je suis un homme de 55 ans avec quelques kg de trop DUR D'ÊTRE CHEF DE CUISINE alors j'ai développé un cocktail avec une dose d'humour, une dose d'a...
Première aventure infidèle - Histoire Erotique Nous conversons maintenant sur le net depuis de longs mois après une rencontre sur le fameux site pour infidèles. Nous avons échangé nos envies et pui...
Soirée troublante - Histoire Erotique On est posé devant Netflix tranquille après une journée interminable. Et, franchement, j’apprécie ce moment. Je suis lovée contre ta poitrine. Je ...
Souvenir d’un massage à l’Allemande - Histoire Erotique Nous sommes fin Novembre 2021 et je suis en déplacement professionnel en Allemagne. Alors que je rentre à l’hôtel à la fin de ma dernière journée de t...
Rencontre et Domination - Histoire Erotique Cette première journée aura été vraiment inoubliable ! D’accord, je me doutais un petit peu qu’en invitant ce masseur dans notre chambre, après un p...

RENCONTRE COQUINE

Click here for more!

RENCONTRE DISCRETE


LIVE CAM