Emmanuel Macron savait-il vraiment où il mettait les pieds en allant chez Brut?

Politique

Pas sûr qu'Emmanuel Macron, qui lui a donné un entretien en décembre, ait été mis au courant des caractéristiques de ce média. | Capture d'écran viz YouTube 

L'alliance entre un site générationnel et la culture anti-étatique des vidéos de Rémy Buisine constitue un cocktail gagnant pour un média en quête de visibilité.

Le 4 décembre, à la fin de l'interview d'Emmanuel Macron sur Brut, Rémy Buisine, reporter emblématique du site, se tourne vers les internautes et fait un appel à la mobilisation du lendemain sur les libertés publiques. Interloqué par cette annonce inattendue, le président, en train de rassembler ses feuillets, réagit par un «Surtout ne soyez pas violents». «Nous ferons juste notre travail de journaliste», répond sèchement son interlocuteur.

Inutile de préciser que ce conseil présidentiel n'a pas du tout été suivi des faits: le samedi 5 décembre la manifestation contre la loi Sécurité globale a connu son lot de violences habituelles (incendies de voiture, barricades, tirs de mortiers, affrontements entre les policiers et les black blocs), le même que celui des semaines précédentes. Des conseillers en communication ont dû dire à Emmanuel Macron que Brut était un média très prisé par les jeunes. Exact. On lui a peut-être signalé que ce site, qui étend sa toile d'araignée sur tous les réseaux sociaux, était traversé par une culture contestataire, grâce aux filmages de Rémy Buisine sur les manifestations et les mouvements sociaux. Mais d'Artagnan est toujours prêt, aime la castagne verbale, et sans doute a peu prêté attention.

Brut, quintessence des sites d'info pour millennials

De fait Brut constitue un modèle de médias pour les millennials dont beaucoup sont allergiques à l'information déroulée par les grandes chaînes. Pour eux, la parole subjective et la proximité générationnelle priment. Brut est un site de vidéos courtes (pas plus de 5 minutes) réalisées par des professionnels sur des sujets qui parlent à la jeunesse des classes moyennes et des milieux populaires: un espace convivial rempli de témoignages de personnes ordinaires, et aussi de quelques personnes connues (par exemple dans la période récente de médecins spécialistes du Covid). L'horizon, ce sont des préoccupations qui ont émergé au cours de la dernière décennie: les droits et les sujets de discrimination, les questions du genre et de la sexualité, les voyages et l'évasion, la nature, la maltraitance des animaux, et quelques autres. On y repère des histoires édifiantes et positives et parfois un brin transgressives aptes à piquer la curiosité –une chienne qui parle, le SDF qui s'en sort, Elliot Page, qui campe une ado enceinte dans Juno et fait son coming out trans et devient activiste LGBT+, une autrice américaine ex-femme de ménage, un couple qui a changé sa vie de DRH pour devenir éleveur de truites, une jeune fille placée car ses parents désiraient un garçon, etc.

Né en 2016, Brut se présente comme la dernière cuvée des médias dirigés vers les jeunes adultes qui ont émergé au fil de l'approfondissement des technologies numériques. Au premier abord, il respire le politiquement correct: nulle vidéo provocante, et même les sujets qui concernent la sexualité (transidentité ou masturbation par exemple) sont traités sous une forme sérieuse, qui souvent consiste à donner la parole à des scientifiques. En aucun cas, il ne s'agit d'un site d'expressions trash ou très engagées comme le fut le très mythique Vice (pourtant bien assagi aujourd'hui). Il ressemble à ce que fut Melty (The Youth Full Media) il y a quelques années avant qu'il ne se tourne exclusivement vers les industries de l'image, séries et jeux vidéo, et évidemment les marques; et il se rapproche aujourd'hui de sites du même genre, mais moins ambitieux comme Loopsider ou Monkey....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Emmanuel Macron savait-il vraiment où il mettait les pieds en allant chez Brut?

Articles en Relation

Pourquoi l'économie française va mieux et pourquoi Macron n'en profite pas Le taux d'emploi des 15-64 ans a atteint un niveau record en 2019, tandis que le sous-emploi était en recul. | Frank Busch via Unsplash La ...
Macron a tout à gagner à dévoiler ses sources scientifiques sur le coronavirus Une famille rennaise devant la deuxième allocution d'Emmanuel Macron sur l'épidémie de Covid-19, le 16 mars 2020. | Damien Meyer / AFP  Afi...
«Travailler et produire davantage», et puis quoi encore? Les syndicats ont vu dans la phrase du président la menace d'une remise en cause des 35 heures. | Thomas Samson / AFP  La petite phrase de ...
Emmanuel Macron est-il en train d'achever sa mue giscardienne? Le premier conseil des ministres du gouvernement Castex, le 7 juillet 2020 à l'Elysée. | Ian Langsdon / POOL / AFP  Les lendemains de chang...
Hélas, le vrai remaniement n'est pas pour demain Édouard Philippe et Jean Castex, lors de la passation de pouvoir à Matignon, le 3 juillet. | Ludovic Marin / AFP  Vous pouvez remplacer Mon...
Monsieur le président, Maradona n'est pas une vignette Panini Maradona brandissant la Coupe du monde remportée par l'Argentine le 29 juin 1986. | STAFF / AFP   Une enfilade de lieux comm...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA