Deux hôtels de luxe au cœur de Marrakech

voyage

Entrée principale de La Mamounia. | Alan Keohane 

Cette ville marocaine est une excellente destination pour un week-end ou des vacances dépaysantes.

L'ex-capitale du Maroc au XVIe siècle est devenue avec le temps une grande ville de tourisme international grâce à son climat tempéré sauf l'été, et à l'accueil chaleureux de la population.

À trois heures de Paris, la ville rouge a été préservée de l'urbanisation à outrance. Elle a gardé son cachet si particulier et une attractivité hors du commun rafraîchie par les sommets de l'Atlas à l'horizon. Il fait bon vivre en toutes saisons dans la ville chère à Yves Saint Laurent et Pierre Bergé (splendide musée à voir dans le quartier Guéliz).

À La Mamounia, une chambre. | Alan Keohane

Il est vrai que les voyageurs trouvent à l'intérieur des remparts et dans les environs proches une diversification hôtelière de bon aloi et pour toutes les bourses. La Mamounia, un palace historique (1923), a beaucoup contribué au rayonnement planétaire de Marrakech comme le Carlton pour Cannes et le Normandy à Deauville. À l'extérieur des remparts, un nouvel hôtel de classe internationale, L'Oberoi, est ouvert depuis décembre 2019: un ensemble architectural de style marocain.

La Mamounia, un siècle de légende

C'était un palais somptueux le long des remparts que le sultan magnanime Sidi Mohammed a donné à son fils Mamoun, d'où son nom. En 1923, l'édifice imposant a été transformé en grand hôtel, propriété de la Compagnie des chemins de fer du Maroc et de l'État royal. Il est entouré d'un parc de treize hectares planté d'oliviers, d'orangers, de palmiers à quoi s'ajoutent deux piscines, l'une couverte au spa, l'autre à l'entrée du jardin romantique.

Au déjeuner s'y rencontrent les clientèles marocaine, française et anglo-saxonne depuis le formidable succès du film policier d'Alfred Hitchock L'Homme qui en savait trop avec Doris Day et James Stewart tourné en partie dans le cœur du palace cher à Richard Nixon, Jimmy Carter, Jacques Chirac et surtout à Winston Churchill (suite au troisième étage, vue dégagée sur l'Atlas).

Hédoniste et grand voyageur, le Premier ministre anglais a vécu longtemps à La Mamounia. Il peignait ses toiles dans le vaste parc aux mille parfums. En dehors de la jet-set internationale, des stars du septième art dont Orson Welles, Rita Hayworth, Yves Montand, Catherine Deneuve séjournaient régulièrement dans les appartements à terrasses, les salons aux canapés de velours rouge et dans les suites confortables de ce grand hôtel chargé d'histoires, le seul à porter un nom féminin avec La Chèvre d'Or à Èze Village à quelques kilomètres de Nice.

Le miracle permanent de La Mamounia (220 clés, 600 employés), c'est que ce cinq étoiles d'architecture marocaine a réussi à traverser le temps: cent ans en 2023. Bien entretenu, embelli, restauré (quatre fois) grâce à l'intelligence, la vista et l'amour du site célébré par les directeurs généraux successifs, Messieurs Lemercier, Pierre Bergé et Pierre Jochem, l'actuel tête pensante du palace.

En 2020, l'avisé manager en titre a rajouté des pavillons privatifs le long de la piscine ainsi que le Bar Churchill, une œnothèque dotée d'une salle à manger et d'une cave d'exception de 17.000 bouteilles gérée par un excellent sommelier français, Mikael Rodriguez, l'acheteur des crus classés de Bordeaux (Pétrus) et de la sublime Romanée Conti (38.000 euros le millésime 1996). La Mamounia reçoit de très savants œnophiles intéressés par des flacons légendaires.

Oui, on s'est soucié du devenir de La Mamounia, une destination à part entière. L'hôtel au charme si prenant a su en une dizaine de décennies forger, enrichir, séduire l'incroyable fidélité des résidents: c'est La Mamounia ou rien à Marrakech.

Les fidèles sont des abonnés qui viennent plusieurs fois par an et pas seulement à Noël, à Pâques ou en septembre où La Mamounia affiche complet, mais toute l'année. Le grand hôtel aux intérieurs de marbre est leur seconde maison, ils ne sortent guère des allées du parc aux orangers, des salons climatisés, des terrasses de leurs chambres où le climat ensoleillé à midi dépasse les vingt degrés l'hiver, faisant une halte à la chocolaterie pâtisserie: millefeuille d'anthologie à 7 euros de Pierre Hermé qui signe un beau menu au bar italien et tous les desserts dans l'hôtel. Jamais les gâteries, les cornes de gazelle et le tiramisu n'ont été aussi délicieux.

Élyane et Gérard Boyer, ex-chef trois étoiles des Crayères à Reims, formateur de très bons cuisiniers, ont leur chambre attitrée depuis quarante ans: un record mondial. «On ne se lasse pas de cet hôtel de rêve et de beauté. La Mamounia a une âme, elle vous ressource, vous insuffle de l'énergie et un réel bonheur de vivre», confie le grand chef auvergnat, auteur de la fameuse salade composée aux truffes et foie gras du père Maurice. Son épouse Élyane, qui connaît les concierges, les cadres et les cuisiniers, ajoute: «L'hôtel si bien tenu est comme un baume, un bienfait dont on ne se lasse pas. À chaque fois, c'est le coup de foudre.»

Pour nombre de fidèles, la valeur de ce palace unique en Afrique du Nord, c'est la qualité du service et des personnels qui veillent avec doigté et sourires sur le quotidien des résidents: ils sont heureux de faire plaisir. En cela, la magie de La Mamounia paraît éternelle....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Deux hôtels de luxe au cœur de Marrakech

Réservation La Mamounia - Marrakech Hotels.com

Réservation The Oberoi - Marrakech Hotels.com

Articles en Relation

Manoir de Surville 4* Hotel avec Piscine, Spa et Restaurant en Normandie Hotels.com Manoir de Surville 4* avec Piscine, Spa et Restaurant en Normandie Hotel en Normandie, séjour Manoir de Surville 4* Hotel avec ...
La Drômanie et le Bléonistan sont-ils le prochain Luberon? La commune de Lurs, dans les Alpes-de-Haute-Provence. | Philippe Gras via Unsplash L'heure est venue de faire le bilan de cet été français, avec deux...
L'Hôtel Bareiss, une vision allemande du paradis hôtelier en Forêt-Noire Le Relais & Châteaux Bareiss. | Hôtel Bareiss Visite d'un site d'exception pour la bonne chère et le ressourcement de soi. À une heure de Strasb...
«On a loué une grosse baraque avec piscine», la phrase de l'été 2020? Un pavillon avec deux vaches dans le pré pour passer l'été. | Annonce Airbnb  Le parc de logements disponibles sur Airbnb est devenu tellement v...
Résidence Sognu di Rena en Corse dès 369€ à San-Nicolao VACANCES LAGRANGE Vacances Lagrange Résidence Sognu di Rena à San-Nicolao en Corse Résidence Sognu di Rena à San-Nicolao prix Location Corse V...
Vacances à la Montagne: 5 activités à essayer cet hiver Vacances à la montagne: testez de nouvelles activités ! Les vacances d'hiver sont souvent associées au ski, à la raclette et à la chaleur de la chemi...