Covid-19 : le quotidien des Français au stade 3 de gestion de l’épidémie

Santé

Alors que l'épidémie de Covid-19 progresse en France, avec 2.284 cas avérés de coronavirus, le passage au stade 3 ne semble plus qu'une question de temps. Comment cela va-t-il changer le quotidien des Français ?

Emmanuel Macron fera une allocation télévisée, le jeudi 12 mars à 20 heures, consacrée au coronavirus. Il pourrait annoncer le passage de la France au stade 3 du plan de gestion des épidémies, comme cela est attendu étant donné la progression de l’épidémie de Covid-19.

Le plan de gestion des épidémies a été émis en 2011, à la suite de la pandémie de grippe H1N1 de 2009-2010. Prenant sa source dans un élevage porcin du Mexique, le virus avait infecté le monde entier et fait plus de 200.000 morts. Pour répondre efficacement aux futures épidémies, le gouvernement a mis en place un plan stratégique de gestion d’une épidémie qui comporte quatre stades. Du stade 1 au stade 4, le plan décrit des mesures sanitaires mais aussi socio-économiques pour faire face à une crise pandémique.

La France est actuellement au stade 2 de gestion de l’épidémie de coronavirus

Actuellement, nous sommes au stade 2 à un niveau national, mais les zones les plus touchées par le coronavirus comme le Grand-Est, l'Oise ou le Morbihan expérimentent déjà des mesures plus drastiques.

Selon le plan du gouvernement, l'objectif du stade 2 est de limiter la propagation du virus pour permettre au système sanitaire de monter en puissance et de lancer la préparation d'un vaccin. Les mesures barrières se traduisent par ce que nous vivons aujourd'hui au quotidien, comme la fermeture de certaines écoles ou l'interdiction des grands rassemblements.

La diffusion de message de prévention à destination du grand public est une mesure préconisée dans le stade 2 du plan de gestion des épidémies. © Santé publique France

Le quotidien au stade 3 de gestion de l'épidémie

Au stade 3, le virus se diffuse activement dans tout le pays et ne se cantonne plus à des foyers isolés. Il ne s'agit plus d'imposer des mesures barrières pour limiter la propagation du virus mais d'en limiter les effets sur les services de santé, qui peuvent être saturés rapidement, et sur l'activité socio-économique, qui peut ralentir.

Des mesures du stade 3 sont déjà en vigueur aujourd'hui, comme la prise en charge uniquement des cas les plus graves à l'hôpital. Le stade 2 recommande de prendre en charge tous les patients infectés. Les personnes atteintes du Covid-19 mais, sans symptômes sévères, sont suivies à domicile et confinées. Les cas contacts sont aussi identifiés par les Agences régionales de santé et tenus de surveiller leur état de santé et de limiter leur déplacement.

Tous les professionnels de la santé sont mis à contribution pour lutter contre l'épidémie. À Strasbourg, les hôpitaux ont fait appel aux étudiants en médecine et aux médecins retraités de la région pour soulager les médecins qui répondent aux appels du 15, surchargé après la rapide propagation de l'épidémie dans la région, comme le rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA).

Les Ephad, qui conseillent de limiter les visites aux résidents et ont suspendu les activités collectives, pourraient interdire toutes visites pour préserver les résidents fragiles face au Covid-19. Du côté des transports, ils pourraient être réduits ou suspendus pour limiter les déplacements. Les entreprises pourraient favoriser le télétravail, quand cela est possible.

Le quotidien des Français ne devrait donc pas changer du tout au tout. En outre, les mesures prévues dans le plan de gestion de l'épidémie sont seulement indicatives. Le gouvernement décidera seul de leur application ou non. Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a annoncé sur BFM que « Je ne peux dire, à ce stade, quelles seront les mesures au stade 3 »...

Retrouvez cet Article sur Futura-sciences.com : Covid-19 : le quotidien des Français au stade 3 de gestion de l’épidémie

Articles en Relation

Le Covid-19 tue dix fois plus que la grippe Un malade arrive à l'hôpital universitaire de Keimyung à Taegu, en Corée du Sud le 12 mars 2020. | Ed Jones / AFP  Avec le recul, les chiff...
Comment choisir son désinfectant contre le coronavirus Les désinfectants pour les mains contenant plus de 60% d’alcool sont les plus efficaces. | Rodriguo Buendia / AFP   Les offres se sont...
Que valent vraiment les masques en tissu fabriqués à la maison contre le coronav... «À la guerre comme à la guerre», répondent les soignant·es qui manquent de moyens au mot d'ordre du président Macron. | Sophie Cmbr  Confectionn...
Covid-19 et sida, des points communs et des différences Des professionnel·les de santé devant un gymnase reconverti en centre d'urgence Covid-19 à Taverny (Val-d'Oise), le 22 mars 2020. | Ludovic Marin / AF...
Que manger lorsque l'on perd le goût et l'odorat? «Tout d'un coup, les plaisirs, comme manger des Coco Pops l'après-midi, n'existent plus.» | Thought Catalog via Unsplash L'altération de ce...
Quand le coronavirus va-t-il disparaître? Dans le métro parisien, le 11 mai 2020. | Geoffroy Van der Hasselt / AFP  Les scénarios pour la suite de la lutte contre le Covid-19 se précisen...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA