Cinq brasseries de confiance à Paris

Vie Pratique

Le Jardin au restaurant Le Joy de l'Hôtel Fouquet's Barrière. I Fabien Rambert 

Des valeurs sûres et des nouvelles adresses à découvrir dans la capitale.

L'arpenteur de restaurants ne saurait s'attabler n'importe où, il choisit des chefs et restaurateurs «marchands de bonheurs» (Paul Bocuse), et de bon prix plaisir.

Le Joy

En attendant le réouverture en fanfare du Fouquet's le 14 juillet, Dominique Desseigne, le PDG du groupe familial Barrière, a fait réaménager le restaurant à terrasse au premier étage de l'hôtel Fouquet's par le décorateur architecte Jacques Garcia qui a su relooker avec doigté l'ensemble de la restauration et de l'hôtellerie.

Adossé à un salon bibliothèque, le Joy, prénom de la fille du propriétaire des lieux (création du Fouquet's en 1905), s'étend sur un charmant jardin de beaux tournesols, planté de parasols: un dépaysement bucolique à quelques pas des Champs-Élysées.

Côté cuisine, Bruno Guéret, chef exécutif de l'hôtel Barrière Fouquet's, et Raymond Nordin, chef du Joy, formé par le maestro Christophe Moret, deux étoiles à l'Abeille du Shangri-La à Paris proposent une carte généreuse d'une vingtaine de plats contemporains, sans affèteries –la simplicité d'abord.

Au restaurant Le Joy, ceviche de daurade royale, sommités de chou-fleur à la crème aigre

Au restaurant Le Joy, ceviche de daurade royale, sommités de chou-fleur à la crème aigre. | Laurent Fau

À côté des asperges blanches bio, œuf poché, sauce mousseline (24 euros), voici des bouchées de bœuf français au caviar Impérial, une préparation terre-mer goûteuse (47 euros), le ceviche de daurade royale, sommités de chou-fleur à la crème aigre (26 euros), le rare fromage de Brousse, soupe de tomate au basilic (22 euros) et le King crabe au citron vert, salade de haricots verts à l'avocat (39 euros). Ces entrées bienvenues sont complétées par des salades dont une niçoise au thon, haricots verts, poivrons rouges et olives taggiasche, les meilleures (32 euros).

Trois poissons dont le pavé de bar grillé et poché à l'huile d'olive (56 euros) plus quatre viandes dont le cœur de filet Black Angus bio à la moelle, sauce diable (54 euros) et le suprême de volaille noire de Vendée bio aux pistaches et morilles (38 euros). Ce sont là des préparations consistantes pour bons mangeurs. Club sandwich au poulet et bacon grillé (34 euros) ou au saumon fumé (38 euros) et un Spicy cheeseburger au cheddar Bio, poitrine fumée et sucrine (35 euros) pour les adeptes des nourritures américaines.

Côté desserts, le millefeuille à la vanille, framboises et amandes fraîches (16 euros), la fraise Melba (16 euros) et le gâteau au chocolat Joy (16 euros). Glaces et sorbets de l'excellent artisan Pierre Geronimi (16 euros).

L'atout majeur du Joy reste l'emplacement idéal sur la terrasse verdoyante: un moment de plaisir vif sous le ciel de Paris. Une vraie recréation d'un style romantique rarissime dans la capitale.

46 avenue George V 75008 Paris. Tél. 01 40 69 60 60. Formules déjeuner à 45 et 55 euros. Menu découverte à 95 euros. Tous les dimanches, brunch musical à 115 euros de 12h à 14h30. Sélection de champagnes de la Maison Veuve Clicquot à partir de 27 euros la flûte. Pas de fermeture.

Adjugé

Alain Ducasse, infatigable créateur de tables à tous les prix, a obtenu la concession du restaurant de Drouot, la fameuse salle des ventes aux enchères dans la rue éponyme.

Au rez-de-chaussée du bâtiment fréquenté par des curieux et des collectionneurs d'art, une salle à manger de 50 places accueille les mangeurs dès 11 heures pour un déjeuner de cuisine parisienne: la salade de lentilles vertes du Puy (12 euros), la frisée, œuf poché et lard paysan (12 euros), le jarret de porc et foie gras de canard (14 euros). Et un éventail de plats classiques: les quenelles de brochet sauce Nantua, le meilleur plat (26 euros), le boudin noir aux pommes (24 euros), la volaille fermière à la crème (24 euros) et l'entrecôte aux poivres, gratin dauphinois (30 euros)....

Lire la suite sur Slate.fr - Cinq brasseries de confiance à Paris

Articles en Relation

Qu'est-ce qu'un restaurant médiocre? Au restaurant Dessirier, le vol-au-vent au homard, coquillages et crustacés | ©restaurantDessirier  On a (malheureusement) trouvé un exemple. V...
Vive effervescence dans la bonne restauration parisienne À La Fontaine Gaillon, le foie gras poêlé parfumé à la myrrhe | © Maxime Ledieu  De chouettes adresses à garder sous le coude. Marc Veyrat, pro...
15 adresses parisiennes pour fêter la réouverture des restaurants Chez Guy Savoy à la Monnaie de Paris, le homard-carottes, jus de homard et sarrasin torréfié. | Laurence Mouton  Le moment tant attendu par les ...
10 terrasses parisiennes pour ravir les gastronomes Terrasse de l'Apicius, dans le VIIIe arrondissement. | Romain Laprade  Une sélection de tables de qualité pour retrouver la joie d'aller au rest...
10 autres terrasses parisiennes pour ravir les gastronomes La terrasse du restaurant du Palais Royal. | Philip Chronopoulos  Une nouvelle sélection de tables de qualité pour retrouver la joie d'aller au ...
Les caviars d'élevage ont supplanté les caviars sauvages interdits, la qualité s... Chez Petrossian, le service du caviar | © Anne-Claire Héraud  Le caviar reste un sublime aliment, le plus mythique de tous. C'est une réalité h...

VIATOR ACTIVITES

BONNES AFFAIRES