C'est quoi votre problème avec l'allaitement en public?

Actualités

Les regards jugeants et remarques déplacées ne devraient rien avoir à faire là. | Dave Clubb via Unsplash

En 2021, on peut se prendre une gifle parce qu'on nourrit son enfant au sein à l'extérieur de chez soi.

«Je n'ai pas eu le temps de réaliser ce qui se passait, je me suis pris une gifle en pleine poire avec bébé dans les bras.» Courant mai à Bordeaux, Maÿlis, une jeune maman, a été agressée en pleine rue parce qu'elle nourrissait son bébé de 6 mois au sein.

Dans une vidéo publiée sur le compte Instagram de Doctissimo, elle témoigne, effarée de cette gifle mais aussi des félicitations que son agresseuse a reçues d'une autre femme plus âgée ainsi que du silence et de l'inaction des autres personnes présentes. «Vous n'avez pas honte?» lui a répété plusieurs fois la «gifleuse». «La nouvelle génération est là pour s'exhiber», lui a-t-elle asséné.

Lorsque Maÿlis va porter plainte, le policier lui demande à «quel pourcentage» (sic) on voyait sa poitrine, faisant peser une culpabilité supplémentaire sur la jeune maman, comme si elle était responsable de cette agression qui la laisse sous le choc et son bébé également.

En France, il n'existe aucun règlement interdisant d'allaiter dans des lieux publics et ce geste n'est pas assimilé à de l'exhibition sexuelle dans le code pénal. Dans un de ses articles, l'autrice du blog «Les petites mains d'abord» tente d'expliquer pourquoi l'allaitement ne saurait être considéré comme de l'exhibition sexuelle passive: «Quand on allaite, on ne voit rien ou quasi rien, si ce n'est la tête de l'enfant de dos, et quand bien même, le journal officiel précise quant à l'application de la loi: “Pour caractériser l'infraction, il doit être démontré” au moins un des deux motifs suivants: “la personne poursuivie a eu la volonté délibérée de provoquer la pudeur publique”, “sa négligence n'a pas permis de dissimuler à la vue des tiers l'acte obscène.” Or, l'allaitement n'est pas un acte obscène, et la maman en allaitant ne cherche pas à attirer le regard du passant.» 

Sans doute y a-t-il un léger flou juridique, mais faute de mention spécifique, on a du mal à voir en quoi l'allaitement en public –ou plutôt dans un lieu public– pourrait être légalement répréhensible.

Au-delà du légal, il y a la norme, la morale, la culture, les constructions sociales mais aussi les individualités. Et là, cela se complique un peu.

Injonctions contradictoires

«Je ne comprends même pas que ce soit encore un sujet en 2021», confie Sandrine, qui a allaité ses deux enfants. «Ça me semble tellement banal d'allaiter dans des lieux publics.»

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - C'est quoi votre problème avec l'allaitement en public?

Articles en Relation

Les costumes d'«In Treatment» bousculent la représentation du corps féminin Uzo Aduba incarne la psy Brooke Taylor dans la quatrième saison d'In Treatment. | Capture d'écran HBO via YouTube Dans le rôle d'une riche ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA