Avec le podcast «Les Cris», regarder l'inceste en face

Sociétés

En prison, David craint d'être identifié comme un «pointeur», ceux qui ont violé ou attouché des femmes ou des enfants. | Julius Drost via Unsplash

Dans ce documentaire autoproduit par Alexandre Mognol, David livre un témoignage complexe et déstabilisant autour de l'inceste, du viol et de la prison.

Comment parler de l'inceste? Comment parler d'un podcast documentaire qui donne la parole à un père incesteur en attente de jugement, sans risquer de heurter les victimes ou de légitimer la parole d'un pédocriminel présumé? Il m'a fallu du temps pour trouver la force d'écrire sur Les Cris, documentaire sonore bouleversant et sombre réalisé par Alexandre Mognol, à la tête du nouveau label Atelier Frissonne. Parce que le sujet est difficile à traiter, certes. Mais surtout parce qu'il est difficile à entendre.

Puis l'actualité l'a fait revenir sur le devant de la scène médiatique, avec les révélations récentes de Camille Kouchner sur Olivier Duhamel. L'inceste étant évoqué dans le débat public, je me suis dit qu'il était grand temps de parler des Cris, sorte de face B de Ou peut-être une nuit de Charlotte Pudlowski sur les victimes d'inceste.

Derrière les barreaux

La série documentaire s'ouvre sur une archive sonore à la tonalité un peu sale, comme issue d'une vieille VHS. On y entend une enfant rire face à son père. Un rire nerveux, comme si la petite fille était poursuivie par un adulte qui menaçait de la chatouiller. Comme si elle savait qu'elle n'y échapperait pas. Vient ensuite la voix d'un homme, qui raconte un souvenir heureux avec ses enfants. Un peu trop heureux pour qu'on y croie: la très belle musique mélancolique composée par Charles de Cillia s'interrompt brutalement, et la chimère du bonheur disparaît avec elle.

Immédiatement après cette anecdote, David, 50 ans, raconte sa première nuit en prison. Il craint d'être identifié comme un «pointeur», mot qui désigne derrière les barreaux ceux qui ont violé ou attouché des femmes ou des enfants. Pour eux, pas de quartier: les agressions sont légion, la mort n'est pas impossible.

«Il faut que je me trouve une histoire qui tienne la route mais je ne sais pas mentir», confie-t-il au journaliste avant de raconter son quotidien en prison, plein de peur et de violence. Sans que l'on sache bien pourquoi, on a du mal à croire David lorsqu'il dit qu'il ne sait pas mentir. Peut-être est-ce le ton de sa voix, tout en retenue, comme cachée derrière un masque, qui nous en empêche.

Il faut arriver à la fin du premier épisode pour enfin savoir ce qui a mené David en prison: trois attouchements commis sur sa propre fille lorsqu'elle avait une dizaine d'années, pour lesquels il dit s'être dénoncé à la police quelques années après les faits. Choix risqué de la part d'Alexandre Mognol –déjà connu pour avoir réalisé Le Canon sur la tempe chez Nouvelles Écoutes– que d'attendre plus de douze minutes avant d'entrer dans le vif du sujet et de piéger ainsi les auditeurs. Sûrement manque-t-il un avertissement adapté au début du podcast ou dans sa description, tous deux assez énigmatiques.

Des excuses

Les onze épisodes suivants sont comme les pièces d'un puzzle que l'auditeur doit assembler petit à petit pour se faire une idée de l'histoire que raconte David. Son récit, dont la violence tranche avec le calme et la douceur parfois mielleuse de sa voix, est celui d'un homme qui dit qu'il veut guérir du mal qui le ronge, mais qui continue à chercher des excuses pour ce qu'il a fait. Séquence enrageante que celle où il évoque sa vie sexuelle insatisfaisante avec sa femme pour justifier les attouchements faits à sa fille....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Avec le podcast «Les Cris», regarder l'inceste en face

Articles en Relation

L'ampleur des violences sexuelles intrafamiliales par les chiffres En France métropolitaine, 2,5% des femmes et 0,3% des hommes révèlent des violences sexuelles incestueuses subies avant 18 ans. | Sam Moqadam&nbs...
L'inceste fraternel, quand les parents de la victime sont aussi ceux de l'agress... «Les parents devraient être sensibilisés très tôt à l'existence d'agression sexuelle entre les enfants.» | Ava Sol via Unsplash Au sein d'une fratrie...
Comment se caractérise une dynamique familiale incestuelle Il y aurait 1 à 2 millions de victimes en France et tous les milieux socioculturels sont concernés. | Caleb Woods via Unsplash On retrouvera sou...
«À la recherche du sperme parfait» et des tabous sur la parentalité Les quatres épisodes prouvent avec brio qu'on peut évoquer un sujet de société complexe de manière heureuse. | Matheus Ferrero via Unsplash Sur ...
Comme les femmes, les filles aussi peuvent être victimes de violences conjugales Les filles, jamais elles ne se disent que ce sont des violences conjugales. D'abord, conjugal, c'est quand on est marié, non? | Joshua Rawson-Har...
À chaque affaire d'inceste, on semble redécouvrir le phénomène Selon une enquête Ipsos, un Français sur dix serait victime d'inceste. | Jon Tyson via Unsplash L'inceste est une réalité que l'on pou...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA