Avec l'AirTag, votre conjoint peut vous suivre à la trace

Sociétés

Il faut donc faire circuler l'information, notamment dans les milieux d'aides aux femmes victimes de violences. | Kehn Hermano via Pexels

Des associations de lutte contre les violences conjugales s'inquiètent de ce nouveau gadget Apple, censé à la base permettre de retrouver ses clés.

En avril dernier, Apple a annoncé la commercialisation d'un nouveau gadget appelé AirTag. Il coûte 35 euros. Mais vous pouvez acheter une version luxe grâce au partenariat Apple/Hermès, comptez alors entre 299 et 449 euros.

Un espion très discret. | Kehn Hermano via Pexels

Au cas où vous vous demanderiez si je n'aurais pas succombé aux sirènes de l'article sponsorisé par une marque, je vous rassure, pas du tout. Attendez, vous allez comprendre où l'on va en venir.

Ça ressemble donc à une pièce de 2 euros, ça s'attache sur ce que vous voulez (votre trousseau de clés par exemple, ou votre vélo, ou votre chat) et si vous ne retrouvez plus vos clés, vous n'avez qu'à consulter l'appli Localiser sur votre iPhone qui vous dira où se trouvent vos clés, votre vélo, votre chat.

Quand vos clés sont quelque part dans le salon, on comprend assez facilement comment cela fonctionne. Mais imaginons que quelqu'un vous ait volé vos clés, comment Apple peut les localiser? L'AirTag envoie régulièrement un signal qui va être récupéré par les iPhones (iPads, Mac, etc.) qui se trouvent à proximité. (Dingue le nombre de choses que nos téléphones font sans que nous le soupçonnions. Il paraît qu'on peut désactiver cette fonction mais je ne sais pas comment.) Donc les iPhones à proximité renvoient le signal jusqu'à l'iPhone possesseur de l'Airtag (plus précisément, ils envoient le signal dans iCloud, auquel l'iPhone référent se connecte). Ainsi même si vos clés sont à l'autre bout de la ville, vous pourrez les localiser. Super.

Femmes sous surveillance

Maintenant, imaginons que vous ne sachiez pas où est votre compagne. Si vous avez dissimulé un AirTag dans son sac à main ou dans sa voiture, vous pourrez très facilement la retrouver.

C'est ce qui inquiète aux États-Unis le NNEDV (National Network to End Domestic Violence), une organisation qui alerte régulièrement les sociétés tech des risques que leurs innovations font courir aux victimes de violences domestiques. Ce qui est intéressant, c'est qu'Apple a envisagé cet usage de son gadget et a donc mis en place des procédures de protection. Si cela fait plus de huit heures que l'AirTag n'a pas été à proximité de son iPhone référent, il se met à biper pendant quinze secondes, prévenant ainsi de sa présence....

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Avec l'AirTag, votre conjoint peut vous suivre à la trace

Articles en Relation

La plage est aussi un lieu où les femmes se font harceler Chez les très jeunes femmes, le risque d’être harcelée à la plage est encore plus fort. | Wendy Cutler via Flickr CC   Selon un sondag...
Comme les femmes, les filles aussi peuvent être victimes de violences conjugales Les filles, jamais elles ne se disent que ce sont des violences conjugales. D'abord, conjugal, c'est quand on est marié, non? | Joshua Rawson-Har...
L'ampleur des violences sexuelles intrafamiliales par les chiffres En France métropolitaine, 2,5% des femmes et 0,3% des hommes révèlent des violences sexuelles incestueuses subies avant 18 ans. | Sam Moqadam&nbs...
Les nouvelles mesures de lutte contre la pédopornographie d'Apple inquiètent Le 5 août, Apple a annoncé de nouvelles mesures pour empêcher les mineurs de voir des contenus sexuellement explicites sur iMessage. | bruce mars...
«Dette de sexe»: pourquoi les femmes se sentent parfois obligées d'accepter des ... Un couple s'embrassant à Paris, en mai 2020. | Ludovic Marin / AFP  Une recherche récente montre que de nombreuses jeunes femmes consentent à un...
Avec le podcast «Les Cris», regarder l'inceste en face En prison, David craint d'être identifié comme un «pointeur», ceux qui ont violé ou attouché des femmes ou des enfants. | Julius Drost via Unsplash D...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA