Antoine de Galbert fait le mur à la maison rouge

Loisirs

La maison rouge fête dix ans de saine impertinence en exposant la collection d’art moderne et contemporain de son fondateur et mécène, Antoine de Galbert. Sans cartels, sans hiérarchie entre les œuvres.

Mais quelle mouche a (encore) piqué Antoine de Galbert ? Plus de 900 œuvres modernes et contemporaines tapissant de manière aléatoire un millier de mètres carrés de cimaises, sans hiérarchie entre les œuvres, sans les traditionnels «cartels» qui sont censés les légender… Présentant jusqu’au 21 septembre près d’un tiers des collections du fondateur et mécène de la maison rouge, à l’occasion des dix ans de l’institution, Le mur d’Antoine de Galbert donne le vertige. Un peu – bien que dans un autre genre -comme  Sous influence, qui levait l’an dernier le voile sur les liens entre création artistique et usage de psychotropes.

Pas de commissaire d’exposition

Mais si la maison rouge nous a habitués à une programmation en dehors des sentiers battus, on a pu noter aussi la qualité de ses parcours et scénographies (sa dernière exposition en date sur Mathieu Pernot n’a pas fait exception à ce titre). L’une des études les plus célèbres en matière de normes muséales – Inside the White Cube, de Brian O’Doherty – a d’ailleurs été publiée en français avec le soutien de la maison rouge.

Lire la suite - Antoine de Galbert fait le mur à la maison rouge ...

Articles en Relation

Elles ne Savaient pas qu'Elles Etaient filmées par Caméras De Sécurité! Elles ne Savaient pas qu'Elles Etaient filmées par Caméras De Sécurité! Les caméras de surveillance ou de sécurité peuvent capturer des moments inc...

RECHERCHE LOISIRS PAS CHER

TOP CINE DVD

BONNES AFFAIRES LOISIRS

TOP LOISIRS