Accord en Grèce: les internautes se moquent du délai exigé par les créanciers

Actualités

La patience du Conseil européen et des membres de la zone euro a visiblement été épuisée. Dans le document d'accord entre la Grèce et ses créanciers transmis à la presse, diffusé vers 11h ce lundi 13 juillet, il est demandé aux Héllènes toute une série de mesures qui devront être votées pour les unes «d’ici le 15 juillet» et pour les autres «d’ici le 22 juillet». Soit deux délais de deux et neuf jours qui ont suscité de vives réactions des internautes, journalistes grecs et commentateurs, qui les ont jugés particulièrement courts.

À LIRE AUSSI Suivez en direct les suites de l'accord en Grèce Lire

Voici tout d’abord le texte des mesures traduit par nos soins: Les mesures qui doivent être prises «d’ici le 15 juillet»: «- la rationalisation de la TVA et l’élargissement de la base d’impôts pour augmenter les revenus - des mesures d’urgence pour améliorer la viabilité à long terme du système des retraites et à terme une réforme globale du système - la garantie légale de la totale indépendance de l’Institut national grec des statistiques (ELSTAT) - mettre les provisions de côté nécessaires au traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) (appelé plus couramment Pacte budgétaire européen, ndt) particulièrement en mettant en oeuvre un Conseil fiscal avant de finaliser le mémorandum d’entente (l’accord final) et en introduisant des coupes quasi-automatiques dans les dépenses si la Grèce ...

Lire la suite Accord en Grèce: les internautes se moquent du délai exigé par les créanciers

Articles en Relation

Coronavirus : Barbier, Praud, Pernaut… L’art de dire tout et n’importe quoi à la... Les éditorialistes et présentateurs ne cessent de donner leur opinion personnelle dans cette crise du coronavirus. Depuis le début de la crise du cor...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA