A Londres, la classe politique secouée par des accusations de harcèlement sexuel - Le Monde

Actualités

Le scandale du harcèlement sexuel à Westminster, qui enfle depuis une semaine, a provoqué une première démission au sein du gouvernement britannique, mercredi 1er novembre. Michael Fallon, ministre de la défense et proche allié de la première ministre, Theresa May, a annoncé qu’il quittait son poste : « Je reconnais que, par le passé, j’ai été en dessous des standards requis », écrit-il dans sa lettre de démission, qui intervient alors que le gouvernement de Mme May est déjà ébranlé par les désaccords des conservateurs sur le Brexit.

Les raisons exactes de son départ restent floues. Ténor du Parti conservateur, âgé de 65 ans, Michael Fallon avait certes fait la veille la « une » du Sun, qui révélait une histoire qui remonte à 2002. A l’époque, lors d’une rencontre en marge d’une conférence des tories, il avait, sous la table, posé la main à plusieurs reprises sur le genou d’une journaliste politique, Julia Hartley-Brewer, qui lui avait répliqué : « Si vous n’arrêtez pas, je vous mets mon poing dans la figure. »

L’histoire s’était arrêtée là, et la journaliste est la première à penser que cela ne constitue pas un scandale : « Cet incident a eu lieu en 2002. Absolument personne n’était bouleversé ou en détresse. Mes genoux sont intacts. » Le rédacteur en chef politique du Sun, rarement tendre, dit lui-même qu’il ne pensait pas que la révélation méritait une démission.

Ce qui a probablement emporté M. Fallon est une série d’autres accusations similaires, qui pourraient être rendues publiques dans les jours qui viennent. Selon la BBC, Theresa May aurait été informée d’autres inquiétudes concernant son ministre. « Je suppose qu’il y a d’autres accusations, poursuit Julia Hartley-Brewer. Je ne dois pas être le seul genou qui ait été touché. » « En se concentrant sur mon genou, on oublie les femmes qui ont subi de vrais harcèlements »,ajoute-t-elle.

Les dénonciations...

y-Brewer. Je ne dois pas être le seul genou qui ait été touché. » « En se concentrant sur mon genou, on oublie les femmes qui ont subi de vrais harcèlements »,ajoute-t-elle.


Lire la suite : A Londres, la classe politique secouée par des accusations de harcèlement sexuel - Le Monde


Articles en Relation

ALERTE ROUGE : DAFT PUNK SE SÉPARE APRÈS 28 ANS DE CARRIÈRE Le duo français, composé de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, a annoncé la fin de l'aventure robotique dans une vidéo postée sur YouTub...
Vêtements, et si on louait au lieu d'acheter ? - Documentaire Vêtements, et si on louait au lieu d'acheter ? - Documentaire Comment s'habiller chic quand on n'a pas les moyens d'acheter un vêtement qu'on ne po...
ETAM - Comment ses dessous affolent le monde Etam - Comment ses dessous affolent le monde A Cannes, c'est le salon international de l'immobilier commercial, qui rassemble tous les promoteurs q...
Adieu Zone Commerciale, Hello Retail Park - Documentaire Adieu Zone Commerciale, Hello Retail Park - Documentaire La France détient le record du monde de surface commerciale, avec 34 millions de mètres ca...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA