À 50 ans et plus, on divorce davantage et de nouveaux couples se forment

Sociétés

Les personnes de 50 ans qui ne se sont jamais mariées sont plus nombreuses qu'il y a vingt ans. | Freestocks via Unsplash

Coup d'œil sur la vie sentimentale et conjugale des quinquagénaires d'hier et d'aujourd'hui.

Les divorces et ruptures d'union sont devenus beaucoup plus fréquents depuis un demi-siècle, comme les remises en couple ensuite. Qu'en est-il pour les personnes de 50 ans et plus? M'appuyant sur différentes sources, j'examine les différences de parcours conjugal que femmes et hommes de 50 ans ont connu au fil des générations, ainsi que leur risque de rupture et de remise en couple au-delà de 50 ans.

Les classes nombreuses issues du baby-boom qui ont atteint 50 ans au XXIe siècle ont connu des histoires conjugales différentes des générations qui les ont précédées. Elles se sont moins souvent mariées, du fait de l'augmentation de la cohabitation à partir des années 1970, et leurs unions ont été plus souvent rompues et renouvelées.

Continuent-elles à se différencier au-delà de 50 ans? Vont-elles connaître d'autres événements conjugaux aux âges avancés, formations de couple, ou ruptures? La survenue de tels événements après 50 ans varie-t-elle selon l'histoire conjugale passée?

Des histoires conjugales différentes au fil des générations

Il y a vingt ans, les personnes qui atteignaient l'âge de 50 ans avaient connu pour la plupart une seule union: partenaires au sein d'un couple marié avec enfants, les époux franchissaient unis le cap du cinquantième anniversaire de l'un d'eux. À 50 ans l'état matrimonial des individus est plus diversifié aujourd'hui qu'il y a vingt ans (figure 1).

Alors qu'à cet âge, 79% des hommes et 75% des femmes étaient mariés dans la cohorte née en 1945, ils ne sont plus que 57% des hommes comme des femmes dans la cohorte née vingt ans après. On dénombre un peu plus de personnes divorcées mais surtout beaucoup plus de personnes jamais mariées (célibataires à l'état civil). C'est le cas de 30% des hommes et 25% des femmes pour la dernière génération observée, née en 1965.

État matrimonial à 50 ans par cohorte de naissance. | Anne Solaz / Population et Sociétés

La majorité des personnes ayant le statut matrimonial de célibataire à 50 ans ont vécu une ou plusieurs unions cohabitantes. Ces unions non mariées sont toutefois plus difficiles à étudier que les unions légales. L'enquête européenne Génération et Genre permet de reconstituer ces unions corésidentes, qu'il y ait eu mariage ou non, et qu'elles aient été fécondes ou non, et de comparer l'histoire conjugale de générations successives à plusieurs moments de leur cycle de vie. L'enquête française Epic a permis d'actualiser les données pour les générations les plus récentes.

Un tiers des quinquagénaires ont vécu au moins deux unions

À 50 ans, la part des personnes ayant déjà rompu au moins une union corésidente, cohabitante ou mariée, augmente de génération en génération. Les hommes nés entre 1926 et 1935 sont 4% dans ce cas, ceux nés juste après-guerre, un quart, et ceux nés entre 1956 et 1964, plus d'un tiers (figure 2). Une évolution comparable s'observe pour les femmes...

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - À 50 ans et plus, on divorce davantage et de nouveaux couples se forment

Articles en Relation

Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage Mettre l'organisation des réjouissances sur pause permet de prendre conscience de la contrainte qu'elles représentent. | Foto Pettine via Un...
Faut-il arrêter de baiser pour être heureux? Réponses avec le podcast «Vivre san... Qui a le temps de faire l'amour encore plus de deux fois par semaine? | Morgan Lane via Unsplash Pour «LSD, la série documentaire» de France Culture,...
Le désir de choper plus haut et plus beau nous a-t-il rendus malades? Derrière l'objet de notre amour se cache l'idée que l'autre viendra combler nos failles narcissiques. | Anastasia Sklyar via Unsplash Nous publi...
Dans les couples formés sur des applis, le malaise de l'anti-romantisme Aujourd'hui, s'en remettre aux algorithmes est «le deuxième moyen le plus courant pour les couples hétérosexuels de se rencontrer». | Alexan...
Sur TikTok, les ruptures se vivent à cœur ouvert Ces vidéos peuvent devenir virales, montant jusqu'à plus d'un million de vues. | Capture d'écran via YouTube  Sur le réseau social, des milliers...
Pourquoi les couples divorcent de plus en plus Avant 1975, le divorce n'était possible que pour faute. | Denny Müller via Unsplash Avant de conclure que le divorce est une manie des jeunes gé...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA