En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

VIDÉOS - VGE, Chirac, Marchais, Sarkozy... Johnny courtisé par tous les politiques - RTL.fr

Actualités

La triste nouvelle est tombée en plein milieu de la nuit. Johnny Hallyday est décédé à l'âge de 74 ans, ce mercredi 6 décembre. Il est "parti (...) Mon homme n'est plus", a sobrement écrit son épouse Laeticia Hallyday dans une lettre envoyée à l'AFP.

Emmanuel Macron a rendu hommage au plus grand chanteur de rock en France sur Twitter : "On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday. Le public de fans et de fidèles qu'il s'était acquis est en larmes. Nous n'oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix. Le voici au panthéon de la chanson où il rejoint les légendes du rock et du blues qu'il aimait tant".

Et c'est dans un message suivant que le président de la République a partagé une chanson de celui que l'on surnommait "l'idole des jeunes" : la version live de L'envie de 1987. Au-delà de la musique et de la relation unique qu'il a entretenue avec ses fans, Johnny Hallyday a aussi eu des liens avec le monde de la politique.

"Giscard à la barre"

Johnny Hallyday et Valéry Giscard d'Estaing. Retour le 1er mai 1974 : le candidat à l'élection présidentielle "frappe un grand coup, comme la raconte France 24. La campagne présidentielle bat son plein et à quatre jours du premier tour, le futur président reçoit la visite d'un soutien de poids à son QG de campagne : le couple yéyé, les idoles des jeunes, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday en personne".

En tenant fièrement le t-shirt "Giscard à la barre", le chanteur apporte son soutien au candidat. Après cette séance de photos, Jean-Pierre Raffarin, Philippe Augier, qui deviendra ensuite maire de Deauville, et Marielle de Sarnez ont été déjeuner avec le rockeur. Dans les colonnes deL'Express, Dominique Bussereau décrit un déjeuner arrosé et raconte le moment où Johnny Hallyday a voulu porter un toast et a crié : "Je suis sûr que Giscard sera élu premier ministre !". L'ancien secrétaire d'État chargé des Transports plaisante : "Ses connaissances institutionnelles n'étaient pas son point fort".


En 1980, lors de la "Fête de la liberté", Johnny Hallyday apporte une nouvelle fois son soutien à Valéry Giscard d'Estaing, candidat face à François Mitterrand. À propos du candidat socialiste, le chanteur "le considère à peine bon pour 'les intellos', se rappelle sa compagne de l'époque, Nathalie Baye, qui avait voté pour lui, racontait-il en 2013 dans son autobiographie, Dans mes yeux", précise l'AFP.


Lire la suite : VIDÉOS - VGE, Chirac, Marchais, Sarkozy... Johnny courtisé par tous les politiques - RTL.fr


Articles en Relation

Johnny Hallyday hospitalisé : depuis l'annonce de sa mort, sa santé reste fragil... JOHNNY - Le rockeur français est actuellement hospitalisé dans un établissement parisien. C'est en pleine nuit, entre dimanche et lundi dernier, q...
Ultime voyage pour Johnny Hallyday, inhumé à Saint-Barthélemy - Le Point Ultime voyage pour Johnny Hallyday: le chanteur est inhumé lundi à Saint-Barthélemy, île antillaise où il possédait une villa, au terme d'une quasi-...
Le Parquet national financier assimile Nicolas Sarkozy à un « délinquant chevron... Dans son réquisitoire sur l’affaire des écoutes, le PNF réclame le renvoi de l’ancien président en correctionnelle. Il estime constituées les infr...
Harvey : trois questions sur l'usine du groupe français Arkema, qui menace d'exp... "Nous nous préparons à Crosby à ce que nous estimons être un scénario du pire." Les paroles du PDG de l'usine chimique du groupe français Arkema, si...
Manuel Valls va-t-il rester député ? Le Conseil constitutionnel va trancher - L'... C'est le jour J. Plus que quelques heures à attendre et Manuel Valls saura s'il reste ou non député de la première circonscription de l'Essonne. Le ...
Valls et Hamon: deux programmes contrastés Paris (AFP) - Revenu universel, loi travail, contraintes budgétaires européennes, laïcité et droit d'asile, institutions, impôts, écologie, cannabis...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS