En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Valls et Hamon: deux programmes contrastés

Actualités

Paris (AFP) - Revenu universel, loi travail, contraintes budgétaires européennes, laïcité et droit d'asile, institutions, impôts, écologie, cannabis... Benoît Hamon et Manuel Valls s'opposent, ou du moins se différencient, sur de nombreux points.

- Revenu universel: le clivage -

Benoît Hamon en a fait l'axe central de sa campagne: un revenu universel versé à tous les citoyens. Il s'agit d'un objectif à long terme. Dans un premier temps, le RSA serait augmenté de 10%, à 600 euros mensuels, et un revenu d'existence versé à tous les jeunes. Puis une "conférence citoyenne" fixerait le périmètre et le calendrier de cette réforme.

Manuel Valls refuse de verser à tous les Français une allocation, au "coût exorbitant", mais propose de leur garantir un minimum décent d'environ 800 euros par mois: ceux dont les revenus n'atteindraient pas cette somme recevraient une allocation, assez proche dans son esprit de l'actuel RSA.

- Le sort de la loi travail -

Manuel Valls continue à défendre comme "une avancée" la loi travail qu'il avait fait voter aux forceps lorsqu'il était Premier ministre.

Benoît Hamon, qui s'était opposé à ce texte à l'Assemblée, entend l'abroger pour en particulier rétablir "la hiérarchie des normes": le code du travail doit selon lui primer sur les accords de branche ou d'entreprise.

- Budget: respecter ou non les 3% -

Benoît Hamon refuse de devoir maintenir le déficit budgétaire dans la limite de 3% du PIB inscrite dans le traité de Maastricht, inatteignable "dès lors qu'il faut procéder à des investissements importants".


Lire la suite : Valls et Hamon: deux programmes contrastés


Articles en Relation

A Lille, Hamon et Aubry unis par les liens du dézingage - Libération Benoît Hamon a bien tenté de faire comme si de rien n’était. De consacrer, comme prévu, l’intégralité de son - long - discours de Lille à démonter l...
Hollande, Valls, Hamon... Cambadélis règle ses comptes dans un livre-testament -... Celui qui quittera la tête du PS samedi publie un essai critique sur le quinquennat de François Hollande. Il y raille un homme qui n'était pas "prêt...
Valls choisit Macron, quitte à faire imploser le Parti socialiste - Le Monde Les historiens du futur se disputeront sans doute pour établir qui de François Hollande, Manuel Valls, Benoît Hamon ou d’autres, ont conduit à l’exp...
Pourquoi nous voulons un débat Hamon-Mélenchon - Libération Depuis plusieurs jours, Libération, Médiapart et Regards appellent ensemble Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon à débattre publiquement de ce qui les...
Primaire, collège, lycée et supérieur : ce qui change pour les élèves à la rentr... Mot d'ordre : la "confiance". Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a présenté mardi 29 août lors d'une conférence de presse la première...
Jour de carence des fonctionnaires : pour Hamon, "l'État fait des économies sur ... Le ministre des Comptes publics Grald Darmanin a annonc jeudi le rtablissement du jour de carence dans la fonction publique, institu par Nicolas Sar...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS