Un seul verre de boisson sucrée par jour augmente le risque de cancer

Santé

Une augmentation de 18 % du risque de cancer a été observée chez les consommateurs de boissons sucrées, ceci pour l'absorption d'un modeste petit verre en plus de la consommation quotidienne habituelle. De quoi donner un coup de jus au débat sur la taxe soda.

 

La consommation de boissons sucrées a augmenté dans le monde au cours des dernières décennies. Leur impact sur la santé cardiométabolique a fait l'objet de nombreuses études et est aujourd'hui bien établi. Cependant, leur association avec le risque de cancer a été moins étudiée : très peu d'études prospectives ont été menées sur l'association entre les boissons sucrées et le risque de cancer. Pourtant, ces boissons ont été associées au risque d'obésité, à son tour reconnu comme un facteur de risque important pour de nombreux cancers. Des mécanismes inflammatoires ou liés au stress oxydant pourraient aussi intervenir, ce indépendamment du lien avec la prise de poids.

Dans un article paru dans le British Medical Journal, des chercheurs de l'Équipe de Recherche en Épidémiologie Nutritionnelle (EREN/Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13) rapportent une augmentation du risque de cancer chez les consommateurs de boissons sucrées. Cette étude s'intéressait aux associations entre la consommation de boissons sucrées et le risque de survenue de cancer. Au total, 101.257 participants de la cohorte française NutriNet-Santé (suivis entre 2009 et 2018) ont été inclus. La consommation alimentaire habituelle a été évaluée grâce à des enregistrements de 24 h répétés (6 en moyenne par participant) portant sur plus de 3.300 aliments différents (dont 109 types de boissons sucrées/édulcorées).

Un risque de cancer accru de 18 %

Au cours du suivi, la consommation de boissons sucrées s'est révélée être associée à un risque plus élevé de cancer (2.193 cas sur 101.257 participants), et en particulier de cancer du sein (693 cas). Une augmentation de 100 mL, l'équivalent d'un petit verre, de la consommation moyenne quotidienne de boissons sucrées était associée à une augmentation d'environ 18 % du risque de cancer, et de 22 % pour le cancer du sein plus spécifiquement.

La consommation de jus de fruits 100 % pur jus et celle de boissons sucrées associées à un risque plus élevé de cancer

Lors de sous-analyses, la consommation de jus de fruits 100 % pur jus et celle de boissons sucrées hors jus de fruits étaient toutes deux associées à un risque plus élevé de cancer au global. Les résultats des analyses suggèrent un rôle important du sucre dans les associations observées, qui par ailleurs, n'étaient pas uniquement expliquées par une prise de poids au cours du 

En plus d'augmenter le tour de taille, la forte consommation de boissons sucrées réduit l'espérance de vie. © Lunatictm, Fotolia En plus d'augmenter le tour de taille, la forte consommation de boissons sucrées réduit l'espérance de vie. © Lunatictm, Fotolia

Cette étude étant observationnelle, un lien de cause à effet ne peut être établi pour les associations observées. Cependant, en plus du design prospectif, de l'effectif important de la population d'étude et de la précision des données alimentaires collectées, les résultats tiennent compte d'un grand nombre de facteurs sociodémographiques et liés au mode de vie dont l'âge, le sexe, le tabagisme, la consommation d’alcool, le niveau d'étude, l'activité physique ainsi que le statut pondéral, les comorbidités métaboliques, les antécédents familiaux. De plus, les résultats étaient robustes après un large spectre d'analyses de sensibilité complémentaires.

Ces données sont importantes dans un contexte de santé publique où la taxe soda est débattue au niveau national et international. Elles supportent l'intérêt des recommandations nutritionnelles du Programme National Nutrition Santé (PNNS) qui visent à limiter la consommation de boissons sucrées, y compris les jus de fruits 100 %, ainsi que des mesures politiques telles que des restrictions fiscales et commerciales visant les boissons sucrées.

Ce qu'il faut retenir
  • Une étude rapporte un risque accru de cancer chez les consommateurs réguliers de boissons sucrées.
  • Avec la consommation de 100 mL de boisson sucrée en plus de la consommation quotidienne habituelle, le risque de cancer augmente de 18 %. Cette augmentation grimpe à 22 % pour le cancer du sein.
  • Ces résultats valent pour la consommation de jus de fruits 100 % pur jus et celle d'autres boissons sucrées.

Source : Un seul verre de boisson sucrée par jour augmente le risque de cancer


Articles en Relation

Boire trop de boissons sucrées augmenterait le risque de décès précoce De nouvelles recherches internationales ont montré que les personnes qui buvaient en grande quantité des sodas et des boissons contenant des sucres ...
Un régime riche en flavonoïdes pourrait réduire la mortalité globale Une nouvelle étude d'observation soutient que la forte consommation de flavonoïdes est inversement corrélée à la mortalité, surtout chez les fumeu...
La malbouffe affecte notre cerveau en trois jours seulement Les travaux qui font le lien entre malbouffe et obésité sont légion. Mais ils sont moins nombreux à expliquer comment une mauvaise alimentation af...
Science décalée : se marier tard, c'est meilleur pour la ligne Les personnes qui se marient avant d'obtenir un diplôme universitaire auraient plus de risque de devenir obèses que celles qui attendent d'achever l...
Les ados ont de meilleurs résultats scolaires si les cours commencent plus tard En 2016, à Seattle, certains établissements scolaires du secondaire ont repoussé de près d'une heure le début des cours le matin. Résultats : les ...
Café : plus de 3 tasses par jour favoriseraient les migraines D'après une étude de Harvard sur des patients migraineux, une à deux tasses de café par jour n'augmentent pas le risque de migraine. Mais à partir...