En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Un projet d'attentat « imminent » déjoué à cinq jours de la présidentielle - Le Monde

Actualités
La menace avait été identifiée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) depuis près d’une semaine : un projet d’attentat dans la dernière ligne droite de la campagne présidentielle. Après plusieurs jours de traque, deux Français, Clément B., 23 ans, et Mahiedine M., 29 ans, ont été interpellés, mardi 18 avril à Marseille, à cinq jours du premier tour de scrutin.

Lors d’un point presse, mardi, le procureur de Paris, François Molins, a salué le « travail remarquable » des enquêteurs ayant permis de « déjouer un projet d’action imminente », tout en précisant qu’il était impossible à ce stade d’en déterminer la date et les cibles. Certains éléments laissent toutefois craindre une attaque visant la campagne électorale ; les principaux candidats avaient été alertés mi-avril.

La liste des équipements retrouvés dans l’appartement occupé par les deux suspects laisse penser que le projet était arrivé à maturité : un pistolet-mitrailleur Uzi, deux armes de poing, plusieurs chargeurs remplis, un couteau de chasse, un plan de Marseille, un sac de boulons, une cagoule ou encore une caméra GoPro.

Les enquêteurs ont surtout découvert trois kilos d’explosif artisanal TATP séchant sur trois étagères, dont l’un était prêt à l’usage. Difficilement transportable en raison de son instabilité, la présence de ce produit laisse à penser que l’attaque était prévue dans la région marseillaise.

« Je médite. Salut ! »

Les deux suspects, fichés « S », se sont rencontrés en 2015 lors d’un séjour àlaprisonde Sequedin (Nord), où ils ont partagé la même cellule pour des faits de droit commun. Le plus jeune, Clément B., converti à l’islam à l’âge de 14 ans au contact de la communauté tchétchène de Nice, est soupçonné d’avoir effectué un séjour en Syrie après sa sortie de prison, début 2015.

Son complice, Mahiedine M., était suspecté d’avoir cherché à se procurer des armes après sa sortie de prison, en 2016. Son appartement de Roubaix avait fait l’objet d’une perquisition administrative le 7 décembre 2016. Les enquêteurs y avaient découvert un drapeau de l’organisation Etat islamique (EI) et de la documentation djihadiste, mais Mahiedine M. était absent. Un « colocataire » avait décliné aux policiers une fausse identité : ils ne comprendront que plus tard qu’il s’agissait de son futur complice, Clément B.

Mahiedine M. s’est volatilisé au lendemain de cette perquisition et n’a jamais reçu l’assignation à résidence qui devait lui être notifiée. Entré en clandestinité, muni de faux papiers, il donnera signe de vie quatre mois plus tard : le 4 avril, il envoie au commissariat de Roubaix sa carte d’identité et sa carte bancaire, accompagnées d’un message laissant transparaître une certaine lassitude.


Lire la suite : Un projet d'attentat « imminent » déjoué à cinq jours de la présidentielle - Le Monde


Articles en Relation

Marseille : 600 détenus quittent la prison vétuste des Baumettes pour un établis... La prison des Baumettes à Marseille se vide de ses détenus. Les bâtiments décrépis et vétustes sont remplacés par une prison flambant neuve, le...
Le Caire - Acculé en Irak et en Syrie, l'EI s'en prend aux chrétiens d'Egypte - ... Le Caire - Acculés en Irak et en Syrie, les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) redoublent de violence avec les attentats meurtriers qui ont fr...
Marseille : une adolescente en tue une autre de deux coups de couteau - LCI Le différend a tourné au drame, dimanche soir à Marseille. Une adolescente de 17 ans en a tué une autre, avant d'être interpellée, dans la nuit de d...
Marseille : une mère de famille tuée à coups de couteau dans un supermarché - Le... Sept coups de couteau. D'abord dans le dos, puis de face. Une femme de 38 ans a été violemment agressée en présence de ses trois enfants en bas âge,...
Huit suspects arrêtés dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Manchester - ... Trois jours après l’attentat-suicide survenu à Manchester (Royaume-Uni), deux hommes ont été arrêtés jeudi 25 mai au matin, tandis qu’une femme qui ...
Un an après l'attentat, le blues des blouses blanches de Nice - L'Obs Cette nuit du 14 juillet 2016, Eléonore a vaguement entendu le bourdonnement d’un ou deux hélicoptères. Mais elle s’est rendormie, pensant qu’il s’a...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS