SteelSeries Rival 650 : elle perd son fil, pas ses performances

High Tech
Première souris sans-fil de la gamme gaming de SteelSeries, la Rival 650 entend bien proposer d'aussi bonnes performances que son aînée, la Rival 600, dont elle reprend le design et toutes les caractéristiques. De quoi rivaliser avec les derniers modèles haut de gamme des concurrents (Logitech, Corsair et Razer...) ?

CARACTÉRISTIQUES

  • Capteur : Optique
  • Fil / Base de recharge : non / non
  • Alimentation ; Batterie ou USB
  • Résolution max : 16000 dpi
  • Vitesse de la transmission : 1000 Hz

PRÉSENTATION

La Rival 650 n'est autre qu'une Rival 600 sans fil avec liaison radio 2,4 GHz, batterie et câble détachable. Cela se fait au prix d'une augmentation logique de sa masse totale, SteelSeries n'ayant pas revu les autres composants et matériaux de sa souris. Il en coûte toutefois 40 € de plus pour cette 650 qui s'affiche ainsi à 129,99 €.

ERGONOMIE 4/5

SteelSeries a donc choisi de conserver à l'identique le design de sa Rival 600 et on ne peut lui en vouloir. Sur le plan esthétique, on profite en effet d'une souris aux lignes modernes, qui marie avec élégance différents plastiques : lisse métallisé sur les tranches, revêtement soft touch sur le dessus et les boutons principaux, légèrement granuleux sur le reste du châssis. Les finitions sont soignées et la Rival 650 laisse ainsi une bonne impression.
 
SteelSeries_Rival-650-Wireless_Test_03.jpg
 
La prise en main se montre en tout cas confortable et les grandes mains apprécieront la belle longueur de la souris (131 x 69 x 43 mm), au gabarit comparable à celui d'une Logitech G502 (132 x 75 x 40 mm). Si cette dernière est plus large, ce n'est toutefois qu'en raison du profil de sa tranche gauche, conçu pour supporter le pouce, quand la Rival 650 laisse celui-ci traîner sur le tapis.
 
SteelSeries_Rival-650-Wireless_Test_09.jpg
De gauche à droite et de haut en bas : souris seule ; prise en paume (palm grip) ; prise en griffe (claw grip) ; prise du bout des doigts (finger tip).
Taille de la main : environ 20 x 10 cm.
 
En pratique, les deux souris invitent en tout cas à une prise en main similaire et sont faciles à saisir grâce à leurs tranches couvertes d'élastomère. Assez rugueux, les inserts caoutchouteux de la Rival 650 assurent en tout cas une bonne adhérence et la forme concave de la tranche gauche aide au soulèvement de la souris lors des recentrages sur le tapis. Dommage toutefois que la tranche droite ne soit pas creusée elle aussi, puisque les doigts qui s'y posent ont plus facilement tendance à glisser.
 
SteelSeries_Rival-650-Wireless_Test_02.jpg
 
Une tendance encore plus prononcée sur cette Rival 650 par rapport à la Rival 600, en raison de sa masse plus élevée. La batterie de cette nouvelle version sans fil a en effet un impact considérable, puisqu'elle lui ajoute près de 25 g, la faisant passer à 120,5 g. À l'heure où les souris sans-fil parviennent à être de plus en plus légères, la Rival 650 donne ainsi l'impression d'être restée à la génération précédente, surtout quand on la compare à une Logitech G Pro Wireless, 50 % plus légère (80 g) !

Lire la suite : SteelSeries Rival 650 : elle perd son fil, pas ses performances


Articles en Relation

Bon plan – SSD Crucial MX500 1 To à 129,99 €, 500 Go à 72,99 € Amazon propose plusieurs SSD Crucial en promotion pour la semaine. On trouve notamment le Crucial MX500 1 To à 129,99 € et celui...
Bon plan – Amazon Echo Spot à 99 € Aujourd'hui sur Amazon, l'Echo Spot est disponible à 99 €. La particularité de cet assistant réside dans son écran tactile qui permet d'ap...
DeepRacer, la mini-voiture autonome programmable d'Amazon Amazon Web Services, la division dédiée au Cloud de l'entreprise américaine va proposer dès l'an prochain la DeepRacer, sa mini-voiture radiocommand...
Sonos Beam : mise à jour de notre test Lors de notre test de la Sonos Beam, la dernière barre de son du spécialiste des solutions multiroom, nous avions relevé une intégration défaillante...
Test : Smartphone Sony Xperia XZ3 : une évolution timide L'Xperia XZ3 est le premier smartphone de Sony à intégrer une dalle Oled. Une avancée pour le fabricant japonais, qui en profite pour proposer Android...
Google confirme que le “dark mode” économise de la batterie Par le biais d'une étude interne, Google montre les économies de batterie permises par le “dark mode” désormais disponible sur diverses apps du grou...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO